Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 21:07

Indignes2_1--1-.jpg

Indignes2_2.jpg

Indignes1.jpg

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2011 2 26 /07 /juillet /2011 19:07

Nous pouvons enfin mettre une silhouete, un visage et une voix sur la femme africaine la plus célèbre du moment. Nafissatou Diallo, la vraie, parle enfin comme nous l'avait promis son avocat. Entre mimes et soupçon de larmes, Nafissatou Diallo joue son va-tout pour éviter qu'on ne décrète un non lieu en faveur de DSK. La femme qui a coûté la présidence de la république à la gauche française a un objectif : elle veut expédier Dominique Strauss Kahn vers la case prison dans un dernier round d'honneur parce que le bras de fer penchait trop en faveur de l'ex-patron du FMI. Kenneth Thompson, son avocat, vient d'abattre sa dernier carte et nous attendons tous ce que le procureur de New-York va décider. C'est une affaire qui est devenue complexe à cause de la personnalité trouble de cette femme qui nous vient de la Guinée au point de rendre une affaire qui paraissait simple très compliquée...

C'est une affaire riche en symbolismes : la négresse contre le puissant Blanc, la pauvreté contre la richesse, l'Afrique pauvre et dominée contre l'Occident, la femme contre l'homme, la servante contre le maître... Nous attendons avec impatience de savoir ce qu'il en sera. Pour le procureur, l'affaire n'est pas simple : procès ou pas procès ? choix cornélien ! Dans les deux cas, il joue son fauteuil de procureur...

 

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 23:10

Si cette information est confirmée, c'est la preuve que Denis Sassou Nguesso envisage bien de laisser le pouvoir en héritage à son fils Christel Sassou Nguesso : en entrant au comité central et au bureau politique du PCT en position de redevenir le parti unique, Sassou fait passer son fils d'acteur économique à acteur politique. Avant 5 ans, nous apprendrons qu'il a fini par prendre la direction de ce parti ! C'est un message que Sassou envoie à ses neveux pour leur dire : "Comprenez que j'ai choisi comme successeur la chair de ma chair, mon fils bien-aimé..."

Kiki gère déjà le pétrole et seul, s'il vous plaît ! On prétend qu'il ne travaillerait même plus en connivence avec son pote de toujours Blaise Elenga mais c'est une rumeur. Il avait donc la puissance économique puisqu'il gère la ressource essentielle du pays ; il ne lui restait plus qu'une veste politique pour prétendre à la succession de son père. Il lui faut à présent jouer dans les fourches caudines de la politique-mensonge, de la politique-illusion et à ce propos, il a de qui tenir puisque son père est expert en la matière. Il avait besoin d'entrer dans un habit politique, un habit de pouvoir sur les hommes par la volonté soumise de son plein gré. Voilà qui a été  cousu à sa taille de courtaud. La scène est prête. Reste à jouer le dernier acte...

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 22:13

Les frères de lumière anglosaxons du grand duc de York suspendent la GLNF de François Stifani. Trop d'ombre salace nuit à la Lumière et les Anglosaxons l'ont bien compris. En suspendant la Grande Loge Nationale de France, ce sont toutes ses filles africaines aussi qui perdent leur crédibilité maçonnique. Nous sommes dans un jeu d'ombre et de lumière dans lequel les fils de la veuve se déchirent en pleine nuit des symboles qui se fracassent. C'est une affaire grave car c'est en Angleterre que se trouve le vatican de la franc-maçonnerie. En supspendant la GLNF, c'est comme si le Vatican ne reconnaissait plus les catholiques de France. Les loges-filles vont-elles subir le sort de leur mère GLNF ? Stifani va-t-il prendre le risque de se couper de la franc-maçonnerie originelle ? C'est une partie d'échecs qui se joue entre Hiram et la noirceur de Stifani. Attendons de voir si la pâleur de la lumière ne va pas tourner aux flammes de l'enfer. Eblis appréciera... "IL PLEUT'" entre les colonnes de Salomon... L'équerre selon Stifani est vraiment bancale et cet homme est face à sa propre dérive folle et comme la loge n'est pas un lieu démocratique, reste à savoir si nous ne sommes pas au début d'une crise majeure qui finira par mettre au grand jour que cette fraternité intéressée est vraiment noire dans sa crasse symbolique. Sinon, pourquoi attirerait-elle un Denis Sassou Nguesso ?

SuspensionGLNF.jpg

      VOICI CE QUE VOUS POUVEZ LIRE SUR LE MYOSOTIS LIGERIEN :

LML in English a déjà publié la traduction de la lettre de la Grande Loge Unie d’Angleterre où on nous annonce leur décision de suspendre des relationsavec la GLNF.  

Il est important de lire également la lettre de la Grande Loge d’Ecosse car leur démarche n’est pas la même. La GL d’Ecosse va plus loin qu’un simple suspension des relations ; elle suspend la reconnaissance de la GLNF, beaucoup plus grave.  

Pour le moment nous n’avons pas vu le texte de la décision de la Grande Loge d’Irlande. Mais cela ne devrait pas tarder et nous vous en aviserons dès réception.  

Traduction

 

A toutes les Grandes Loges Provinciales et de District, Grands Intendants et des Loges Filles.

  Chers Frères,

  Je joins à ce courrier une déclaration du Grand Maître au sujet des relations avec la GLNF. Il faut la lire en Loge ainsi que cette lettre.  

Les Frères prendront note qu’avec effet immédiat la grande Loge d’Ecosse a suspendu la reconnaissance de la GLNF. L’effet de cette action est la suivante :

  Des Frères n’ont pas le droit de recevoir des visiteurs de la GLNF dans toute Loge sous la Constitution Ecossaise.

Des Frères de la Constitution Ecossaise ne sont plus autorisés de rendre visite à une Loge qui travaille sous la GLNF.

Des Frères qui sont membres de la GLNF ne sont pas autorisés à être affiliés à une Loge sous la Constitution Ecossaise.

 

Sincèrement et fraternellement,

Grand Secrétaire

Le 20 juillet 2011-07-22

 

Déclaration par le Grand Maître au sujet de la GLNF

 

La Grande Loge d’Ecosse constate avec une inquiétude croissante la dysharmonie continue au sein de la GLNF où on a vu des disputes internes qui se sont transformées en procès juridiques, y compris devant les tribunaux français et ces mêmes tribunaux ont nommé un administrateur ad hoc pour administrer les affaires le l’Association 1901 de la GLNF.  

La Grande Loge d’Ecosse ne souhaite aucunement interférer dans les affaires internes d’une autre Grande Loge mais la scission publique au sein de la GLNF et la manière dont c’est présenté dans les médias est contre les dogmes fondamentaux de la Maçonnerie et contamine  la réputation des autres Grandes Loges.

  Une réunion de la GLNF, programmée pour le 27 juin, 2011, où on espérait trouver le début d'une solution à la situation actuelle, a été annulée et il n’y a aucune indication que l’harmonie va être restaurée dans un avenir proche.  

Cette situation qui continue dans les affaires de la GLNF risque de porter atteinte à l’image de la Franc-maçonnerie internationale et, par conséquent, il est nécessaire de protéger la réputation de la grande Loge d’Ecosse.  

Ainsi, et avec l’autorité que la Grande Loge d’Ecosse m’a conférée, et avec effet immédiat, je suspends avec regret la reconnaissance de la GLNF par la Grande Loge d’Ecosse.

  Charles Iain Robert Wolrige Gordon of Esselmont

Grand Maître

Le 20 juillet, 2011

Partager cet article
Repost0
23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 20:14

CONGRESPCT.jpgDeuxième jour d'ouverture du Congrès du PCT. Tous les crocodiles sont invités à sortir de l'eau. Le PCT se cherche une mue en avalant le menu frétin politique qui frétille autour du RMP qui n'est qu'une coquille vide. Nous avons eu vent de la fronde des neveux de monsieur Sassou qui ont refusé de se fondre dans le P.C.T ainsi que de nombreux autres partis. Seul Christel Sassou Nguesso aurait amené ses jeunes ngokis sur les berges boueuses du parti de l'immortel Marien Ngouabi désormais présidé par l'homme qui a organisé son assassinat. Cannibalisme crocodilien entre l'Alima et Owando oblige.

Le deuxième jour, l'hybride mi-serpent, mi-éléphant à tête de crocodile a envoyé son vaguemestre Firmin Ayessa lire un discours en son nom. Sassou exhorte les congressistes à l'unité, la solidarité, l'humilité et la modestie. C'est la preuve que tout ça n'existe plus au sein du PCT. En fait, Sassou redoute les prochaines élections législatives ; c'est le seul enjeu qui l'intéresse. Aussi affirme-t-il :


"Rien n'est pire qu'un système où la qualité se consume dans l'impuissance et la médiocrité. Nous avons besoin d'un parti fort et parfaitement structuré. Nous avons besoin d'un parti qui soit une force de réflexion, d'analyses et de propositions, capable d'appuyer avec cohésion l'action du Gouvernement. Tout autant, nous avons besoin d'un parti qui soit une force de combat politique, une force de mobilisation, une puissante machine électorale".


Sassou parle de médiocrité, d'impuissance (reconnaissance de la puissance des neveux ?). Mais qu'a-t-il donc fait de son RMP  pour se rabattre sur le PCT ? Il y inquiétude subliminale sous message politique : les élections peuvent devenir un moment de contestation sociale car la préliste de députés ne peut plus être appliquée comme avant car les temps ont un peu changé...

Il y a belle lurette que le PCT ne propose plus rien puisqu'il n'est pas écouté, Sassou n'écoutant que l'appétit de Denis. Si le PCT avait des cerveaux, il y a belle lurette que Denis Sasou Nguesso aurait perdu le pouvoir. Ce parti n'a même plus d'hommes ambitieux comme dans sa jeunesse reptilienne au temps d'Ikoko, Kinganga, Diawara Ange, Pierre Anga, etc. L'ambition est vite étouffée au sens propre et a fini par disparaître. Même les jeunes cadres sont poussiéreux et sclérosés de la  ciboulette. Sassou pourrit tout ce qu'il touche ; c'est connu de longue date. La pestilence de l'esprit tordu de ce monsieur qui m'a infligé deux ans de procès par procuration infecte tout ce qui se rapproche de lui à cent kilomètres.

Le Congrès du PCT aura servi à asseoir une politique de la poche pleine qui se tait et qui acquiesse. En vérité, le site officieux du pouvoir hébergé chez OVH sait qu'il n'y aura qu'un gagnant dans ces retrouvailles puantes sous cadavre de Marien Ngouabi : Denis Sassou Nguesso. Ce n'est pas pour rien que les puissants neveux préfèrent garder leur petite aire d'influence pour compter un peu car dans la nasse du grand éléphant à tête de crocodile et à la queue de souris, tout n'est que proies et serviteurs. Au Congo, pays de l'intérêt particulier, Sassou règne en maître et ce qui compte ce n'est rien d'autre que lui et sa volonté royalement divine. P.C. T. = Paquet de Cerveaux Terrassés...

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 22:05

 


Vidéo

 

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2011 3 20 /07 /juillet /2011 21:14

C'est la peur des peuples qui rend possible l'existence de dictateurs comme Denis Sassou Nguesso.  Peur suscitée, provoquée, entretenue car si la peur du peuple diminue, le pouvoir du dictateur aussi diminue. La question essentielle pour faire tomber des tyrans comme Sassou devient : comment réduire la peur du peuple congolais par exemple à zéro ? En entretenant une armée totalement nordiste, c'est un message de mort qu'il envoie au sud : "Attention, si vous bougez, vous n'êtes pas des nôtres ; nous n'hésiterons pas à vous massacrer.." Cependant, il faut aussi que le pouvoir s'éloigne du peuple pour ne plus en dépendre. Il s'entoure aussi de mystère pour que les populations se disent qu'il s'agit d'une chose très compliquée que seul un énergumène comme Sassou peut manipuler - alors qu'en réalité, le pouvoir est une chose toute simple.


A la peur s'ajoute aussi des mécanismes d'intimidation et de fascination par le déroulement des richesses des membres du pouvoir et le tout est couronné par un processus qui affame et assoiffe le peuple. Comme si cela ne suffisait pas, le peuple est humilié, piétiné, écrasé pour qu'il ne puisse pas avoir la force de revendiquer ne serait-ce que l'eau ou les soins ou l'éducation qu'on torpille pour qu'un peuple ignorant soit encore plus facile à asservir.


Après tout, l'idée qui veut que le pouvoir vienne du peuple est récente et assez jeune. Il fut un temps où les souverains prétendaient recevoir leur pouvoir de Dieu lui-même et si on recule jusqu'à l'époque des pharaons, on constate que c'est le souverain qui se hissait au niveau divin en se proclamant "fils d'Horus". Sassou estime que son pouvoir est un pouvoir royal car il dit : "Je ne veux pas de ces gens dans mon assemblée ou je ne veux pas d'untel dans mon sénat..." A partir de l'instant où un individu ne tient pas son pouvoir du peuple, lui importe seul le bien-être de la classe qui l'a installé au pouvoir. Sassou ne se soucie que de la France et de l'armée. Il tient le peuple dans une peur absolue et ne recherche qu'à consolider son pouvoir en gâtant les généraux, en laissant la France prendre le pétrole, etc.

Nous n'allons pas exposer ici les mécanismes que nous élaborons au niveau de l'UPIERAD pour réduire progressivement la peur du peuple jusqu'à zéro car à ce moment-là, elle change de camp ; le peuple s'empare du pouvoir et de l'autre côté, la dictature plonge dans la peur et la fuite reste la seule solution. C'est ce qui s'est passé en Tunisie où Ben Ali a dû s'exiler en Arabie Saoudite car le peuple avait vaincu sa peur mais le principe de l'aliénation du pouvoir fait en sorte que le peuple ne peut lui-même exercer le pouvoir et souvent, il retombe plus bas car il croit avoir changé les choses - alors que seul le pouvoir change de main - souvent sans changer de nature. En effet, pour changer de nature, le peuple doit d'abord avoir une parfaite lecture de la hiérarchie du pouvoir pour casser tous les liens qui le tiennent captif afin de rendre possible une nouvelle modalité de pouvoir, plus libre et moins assujettie aux puissances du monde...

Partager cet article
Repost0
18 juillet 2011 1 18 /07 /juillet /2011 18:51

Elle est loin l'heure où l'Europe et les Etats-Unis avaient des croissances dépassant les 3%. Fini aussi pour le monde le temps où les puissances de l'argent faisaient rouler la planche à billets pour résorber leurs problèmes de liquidités. Conséquence : les banques centrales ont pris le pouvoir de la fabrication de l'argent et les nations aussi puissantes soient-elles doivent souvent vivre à crédit.

En fait, la puissance des uns ne tient qu'à la cupidité des autres car si personne ne prêtait plus d'argent aux Etats-Unis, à la Grèce ou à l'Espagne entre autres, la crise ferait d'énormes dégâts en Occident. Combien de pays vivent sans dette extérieure ? Très peu. Nous suivons tous le drame financier grec ou la bataille que livre Obama aux républicains pour relever le taux de l'endettement américain au-delà de 14000 milliards de dollars. Si une entente n'est pas trouvée d'ici le 2 août 2011, l'Amérique sera en faillite, l'Amérique où certains Etats ne paient plus les retraites obligeant des retraités à retourner travailler. L'Amérique a la chance que le dollar soit la monnaie de référence et nous pouvons déjà nous demander ce qu'il adviendra de l'économie mondiale si le dollar ne vaut plus rien en tant que monnaie. De nombreux spécialistes postulent déjà pour une monnaie neutre à laquelle se référeraient toutes les autres. Depuis que la monnaie ne dépend plus de l'étalon-or, sa valeur réelle reste ambigüe, certaines personnes accusant les banques de créer de la monnaie à partir de rien.

Etrange planète où les Etats se sont précipités au chevet des banques lors d'une crise dont les effets se font encore sentir jusqu'aujourd'hui - alors que celles-ci n'hésitent pas à asphyxier les nations dont la capacité de paiement ne semble plus garantie. Les instituts de notation ont vite fait de dégrader les notes de certains pays provoquant des prêts à des taux hallucinants. La Grèce ne peut plus emprunter de l'argent qu'avec 30% d'intérêts. L'Europe ruse en faisant emprunter de l'argent par des pays crédibles afin d'aider la Grèce comme ce fut le cas lors du sauvetage des banques.

Nous découvrons que les puissances économiques vivent à crédit, l'Amérique, première puissance étant aussi la plus endettée et les pays qui leur prêtent de l'argent ne sont pas toujours des superpuissances. Que se passera-t-il lorsque les superpuissances seront en état de ne plus rembourser leur crédit ? Que se passera-t-il lorsque la cupidité des uns et des autres fera place à de la prudence ? Dans tous les cas, nous allons vivre dans les années qui viennent des moments difficiles et l'Afrique devrait se protéger en protégeant les économies de ses Etats.

Certes, aux Etats-Unis et en Europe, vivent des individus plus riches que des Etats africains mais nous savons que leur enrichissement est battu en brèche par des multinationales qui brassent des centaines de millards de dollars - notamment certaines banques ou de grandes sociétés pétrolières. Hélas, nous avons découvert que les riches et les grandes sociétés étaient souvent exemptés d'impôts ; ce qui occasionne un énorme manque à gagner dans leurs trésors publics.

L'Europe et les Etats-Unis engloutissent 80% des ressources de la planète - alors qu'ils ne représentent que 20% de la population mondiale. Le mécanisme de la dette chronique fait en sorte que les nations riches prennent encore l'argent des pays émergents, de l'argent qui peut pourtant servir à leur propre développement et il arrivera bien un jour où la logique du crédit s'effondrera et le monde se retrouvera face à une catastrophe économique gigantesque qui semble planifiée par les illuminatis pour que dans un futur proche un gouvernement mondial soit possible...

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 16:35

Il nous revient du pays où il est installé depuis quelques années en qualité de Français expatrié. J'ai l'habitude d'interroger les voyageurs pour avoir un point de vue  de l'intérieur et à chaque fois, on en apprend toujours un peu plus.

"Le pays va bien bien mais ce sont les hommes qui vont mal, commença-t-il.

- Comment le pays peut-il bien aller si les hommes vont mal ? Demandai-je à notre banquier autour d'un verre de vin et d'un bouillon de poisson. Cela peut-il se faire de séparer le pays de ceux qui l'habitent ? Je penche pour une métonymie dans laquelle je vois le "pays" incarner les hommes qui l'habitent comme lorsque l'on désigne une partie par son tout. Alors, j'ai du mal à comprendre ta pensée...

- Le pays a des ressources et l'argent coule à flot - du point de vue structurel, le Congo en lui-même va bien puisqu'il possède les moyens de sa propre croissance. Les caisses des banques sont pleines mais le crédit ne fonctionne pas : il faudrait quelques garanties pour en bénéficier  mais nous constatons que ceux qui sont riches en jouissant de l'argent du pétrole, soit dix pour cent de la population, n'ont pas besoin de crédit. Même l'hypothèque est difficile à envisager du point de vue bancaire. Ils vont jusqu'à se permettre d'acheter des villas à 200 millions de francs cfa (350.000 francs cfa) à Pointe-Noire ou de louer des pavillons à 2 millions de francs cfa par mois. Comme les 90% restants sont la majorité, je dis que les hommes vont mal parce qu'ils souffrent et ont du mal à tenir les deux bouts.

-Y a-t-il au moins des progrès patents au niveau des infrastructures ? Ajoutai-je pour essayer de voir si les questions relatives à l'électricité et à l'eau évoluaient dans le bon sens.

-Franchement, à Pointe-Noire, rien ne fonctionne : quand ils ont voulu brancher le courant sur l'ancienne logistique, il y a eu des incendies et ils sont obligés de tout arrêter. Par conséquent, l'électricité qu'on nous promet depuis 2004 ne fonctionne pas.

- Et le nord du pays ? As-tu pu y aller ?

-Oui, nous avons une agence à Pokola. Franchement, ne vous fiez pas trop à la propagande du pouvoir qui vous montre des routes bitumées. Il y a des endroits où la pirogue est de rigueur et cela fait que le bois, la deuxième ressource du pays, passe par le Cameroun. Djombo se frotte les mains...

-Pourtant Sassou fait tout pour que le courant arrive à Oyo et à lire ce qu'on nous envoie, il veut créer un bassin industriel autour d'Ollombo. C'est vrai que le ministre indécrottable Djombo doit être très spécial pour survoler tous les gouvernements.

-C'est à mon avis l'un des hommes les plus riches du pays. Peut-être est-il même plus riche que Sassou lui-même...

-Plus riche que Sassou ?

-Oui, pendant que les Congolais ont les yeux braqués sur le pétrole, Henri Djombo gère le bois, une énorme ressource,  comme il veut. Il a entre les mains la deuxième ressource du pays et des comptes à rendre juste à Sassou. Comme le bois transite par le Cameroun, personne ne se soucie d'en faire une comptabilité rigoureuse. Et l'on dit que Djombo serait actionnaire dans plusieurs sociétés qui exploitent le bois.

-Au fait, que boutique le ministre Mabiala - alors qu'il n'a pas résolu le problème des propriétaires fonciers ? Vu qu'il leur reconnaît des droits issus de la conférence nationale, comment peut-il leur empêcher de vendre des terrains ?

-Mabiala a créé une structure pour gérer le foncier public mais je pense qu'il faut créer une officine unique qui délivre les documents valables pour entériner une vente de terrain. Les propriétaires fonciers l'achèteraient à 100.000 francs cfa et pour revendre ce terrain, il faudrait qu'il revienne vers celle-ci mais comme on ne peut vendre une parcelle deux fois, il serait coincé. Le problème, à mon avis, est la vente des terrains à plusieurs personnes. Il faut faire comme pour la vente des voitures  : tu retires un papier et une fois que tu as vendu le terrain, tu ne peux plus le revendre.

-Il me semble que c'était un peu le rôle du cadastre. Cependant, rien n'empêche la falsification des documents, les complicités, la corruption, etc. De mon point de vue, il faut clarifier le rôle des "propriétaires fonciers" qui s'accaparent une terre mise en commun au profit de la république. Les passerelles entre l'Etat et cette catégorie de la population ne sont pas bien fixées.

-Oui, mais il faut trouver la bonne réponse ! Dans le Kouilou, là où l'on a trouvé du pétrole au niveau du sol, les propriétaires fonciers sont entrés en guerre avec l'Etat et les compagnies pétrolières. Ils savent se faire entendre ! Nous verrons si les solutions envisagées par le ministre Mabiala tiennent la route.

En tout cas, en ce qui me concerne, je suis devenu une sorte de "sécurité sociale" humaine car au Congo tous ceux qui ont la chance d'avoir un emploi stable si difficile à avoir ressentent un peu plus le poids de la misère sociale qu'on leur fait porter car ils ne peuvent ne pas aider leurs semblables. Il faut une politique un peu plus volontariste dans le sens de l'emploi. Le chômage est une plaie que le gouvernement ne veut pas soigner. Même au nord, les gens souffrent. Il faut laisser Sassou ouvrir le nord au reste du pays car en matière de territoire, le nord reste encore peu peuplé..."


Partager cet article
Repost0
14 juillet 2011 4 14 /07 /juillet /2011 22:11

Nous avons été nombreux à être choqués mardi 12 juillet en apprenant l'exonération d'impôt sur les sociétés de TOTAL par l'Etat français - alors qu'il s'agit probablement de la plus grosse entreprise du CAC 40 par la taille et par les bénéfices engrangés. Le groupe pétrolier Total affirme ne plus tirer profit depuis dix ans de cet avantage qui lui permettait d'échapper à l'impôt sur les sociétés en dépit de ses profits colossaux. Total par la voix de Patrick de la Chevardière a décidé de ne pas solliciter le renouvellement du régime fiscal du bénéfice mondial consolidé. A se demander pourquoi la multinationale le demandait depuis dix ans. Soit. C'est une affaire franco-française qui ne nous regarde pas mais on est en droit de se demander ce qu'il en du Congo qui produit théoriquement 20% de la production pétrolière de Total - soit 20% de son bénéfice. De quoi se poser la question suivante : Total s'acquitte-t-elle de l'impôt sur les sociétés au Congo ou bénéficie-t-elle d'une pareille exonération comme dans le cas français ?

Si la chose est possible, en France, dans un pays démocratique, il est naturel de s'interroger sur ce qu'il en est au Congo où le flou, la magouille et le désordre sont de rigueur. Encore faille-t-il que l'impôt sur les sociétés puisse exister dans ce royaume où le gouverneur noir Sassou est tenu d'obéir aux desideratas de son maître.

Si Total fait des pertes en France (encore qu'avec son monopole, on peut se poser des questions), cela suppose que ses activités bénéficiaires sont à l'étranger et avec un coût d'exploitation de deux dollars, le pétrole congolais rapporte énormément au vu de sa qualité. Si l'on imagine que le droit des sociétés ou des affaires de notre pays est calqué sur le modèle français, il y a de fortes chances que les dispositions légales soient les mêmes. Et comme il s'agit d'un service qui se sollicite, on se demande si ce qui est toléré en France ne l'est pas au Congo. Cette question noire mérite d'être posée à la lumière de la blancheur de la vérité.

Total réagit de la sorte en France parce que la fronde de l'opinion est forte  : elle répercute vite le prix de la pompe à la hausse - alors que lorsque les cours du pétrole baissent, la réciproque n'est pas si automatique. Nous étudions la culture politique congolaise depuis des années et nous aimerions que cette affaire soit tirée au clair dans le contexte congolais...

Partager cet article
Repost0

PrÉSentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles RÉCents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg