Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 11:51

COMMENTAIRE : Ceci est un texte reçu qui a la particularité d'être argumenté, un texte apportant la preuve d'une manipulation génétique en vue de nuire à l'humanité par la nourriture. Celui qui l'a écrit a de bonnes connaissances médico-légales et une bonne approche de la bioingénierie. L'explication est dans le texte car l'enjeu est encore ici les OGM qui seront la nourriture de l'humanité dans moins de 20 ans quand ils auront réussi à supprimer toute nourriture naturelle, déjà qu'une nourriture avec OGM a la même valeur sur le plan légal. La nourriture comme arme de destruction massive. C'est nouveau, ils viennent de l'inventer mais on tue déjà par la bouffe depuis longtemps.... Je reçois, je partage. Vous recevez, vous partagez l'information... Merci d'avance !

 

La super bactérie E. Coli produite par génie génétique

 

Des preuves médico-légales que la Superbactérie E. coli européenne est produite par génie génétique pour tuer la population !


(NaturalNews) Même si un jeu pour blâmer les légumes est actuellement en cours dans l’UE, où une souche de E. Coli résistante rend les gens malades et remplit les hôpitaux en Allemagne, pratiquement personne ne parle de la façon dont E. Coli pourrait être comme par magie devenue résistante à huit classes différentes d’antibiotiques et puis tout à coup apparaître dans l’approvisionnement alimentaire.


Cette variation particulière d’E. Coli est membre de la souche O104, et les souches 0104 ne sont presque jamais (normalement) résistantes aux antibiotiques. Pour leur permettre d’acquérir cette résistance, elles doivent être exposées de façon répétée aux antibiotiques afin de fournir la «pression de mutation» qui les pousse vers la résistance complète aux antibiotiques.

Donc, si vous êtes curieux de connaître les origines d’une telle souche, vous pouvez inverser avant tout l’ingénierie du code génétique de la bactérie E. Coli et déterminer assez précisément les antibiotiques auxquels elle a été exposée pendant son développement. Cette étape a été faite (voir ci-dessous), et quand vous regardez le décodage génétique de cette souche O104 qui menace aujourd’hui les consommateurs d’aliments dans l’UE, il se dégage une image fascinante de la façon dont elle est née.


Le code génétique révèle l’histoire

Lorsque des scientifiques de l’Institut Robert Koch en Allemagne ont décodé la constitution génétique de la souche O104, ils ont constaté qu’elle était résistante à toutes les classes et à toutes les combinaisons d’antibiotiques:

> . pénicillines
> . tétracycline
> . l’acide nalidixique
> . triméthoprime-sulfaméthoxazole
> . céphalosporines
> . amoxicilline / acide clavulanique
> . pipéracilline-sulbactam
> . pipéracilline-tazobactam


En outre, cette souche O104 possède une capacité à produire des enzymes spéciaux qui la transforme en ce qu’on pourrait appeler une «bactérie superpuissante », nommée techniquement «BLSE »:

« Les BLSE sont des enzymes qui peuvent être produits par une bactérie qui la rendent résistante aux céphalosporines par exemple, à la céfuroxime, céfotaxime et ceftazidime – qui sont les antibiotiques les plus utilisés dans de nombreux hôpitaux », explique l’agence de protection pour la santé au Royaume-Uni.

En plus de cela, cette souche O104 possède deux gènes – TEM-1 et CTX-M-15 – qui «ont donné des frissons aux médecins depuis les années 1990″, rapporte The Guardian. Et pourquoi ont-ils fait frémir les médecins? Parce qu’ils sont si mortels que de nombreuses personnes infectées par de telles bactéries connaissent la défaillance d’un organe critique et meurent tout simplement.


Bioingénierie d’une super-bactérie mortelle

Alors, comment, exactement, une telle souche bactérienne vient à l’existence pour résister à plus d’une douzaine d’antibiotiques dans huit classes de médicaments différents et présenter deux mutations du gène mortel en plus des fonctions des enzymes BLSE?

Il n’y a vraiment qu’une seule façon pour que cela se produise (et une seule manière) – vous avez à exposer cette souche de E. Coli à l’ensemble des huit classes de médicaments antibiotiques. Habituellement, cela ne se fait pas dans le même temps, bien sûr : Vous devez d’abord l’exposer à la pénicilline et trouver les colonies survivantes qui sont résistantes à la pénicilline. Vous prenez alors les colonies survivantes et les exposez à la tétracycline. Les colonies ayant survécu sont maintenant résistantes à la pénicilline et la tétracycline. Vous pouvez ensuite les exposer à un sulfamide et recueillir les colonies survivantes à cela, et ainsi de suite. Il s’agit d’un processus de sélection génétique effectué dans un laboratoire avec un résultat souhaité. C’est essentiellement la façon dont certaines armes biologiques ont été développées par l’armée américaine dans ses laboratoires de Ft. Detrick, au Maryland. 

Bien que le processus réel soit plus compliqué que cela, le résultat est que la création d’une souche de E. coli qui résiste à huit classes d’antibiotiques nécessite une exposition répétée, soutenue à ces antibiotiques. Il est pratiquement impossible d’imaginer comment cela pourrait se produire tout seul dans la nature. Par exemple, si cette bactérie est originaire de nourriture (comme nous l’avons dit), alors où va-t-elle acquérir la totalité de cette résistance aux antibiotiques, étant donné que les antibiotiques ne sont pas utilisés dans les légumes? 

Lorsqu’on examine les données génétiques auxquelles nous sommes maintenant confrontés, il est difficile d’imaginer comment cela pourrait se produire « dans la nature. » Alors que la résistance à un seul antibiotique est commun, la création d’une souche de E. coli qui résiste à huit différentes classes d’antibiotiques – en combinaison – défie tout simplement les lois de la permutation et de la combinaison génétique à l’état sauvage. Autrement dit, cette souche E. coli n’aurait pas pu être créée à l’état sauvage. Et ce qui ne laisse qu’une seule explication pour son origine: le laboratoire.


Conçue puis relâchée dans la nature 

Les éléments de preuve indiquent maintenant que cette souche mortelle de la bactérie E. Coli a été conçue et ensuite, soit elle a été libérée dans les aliments soit elle s’est en quelque sorte échappée d’un laboratoire et allée dans les aliments par inadvertance. Si vous êtes en désaccord avec cette conclusion – et vous y êtes bien entendu invité – alors vous êtes forcé de conclure que cette superbactérie octobiotique (résistante à huit classes d’antibiotiques) s’est développée de façon aléatoire d’elle-même … et cette conclusion est bien plus effrayante que celle du « génie biologique », parce que cela signifie que des superbactéries octobiotiques peuvent simplement apparaître n’importe où à tout moment sans motif. Ce serait tout à fait une théorie exotique en effet.  

Ma conclusion a en fait plus de sens : Cette souche de E. coli a été certainement conçue, puis relâchée dans la chaîne alimentaire dans un but précis. Quel est-il ? C’est évident, je l’espère. 

C’est problème, réaction, solution à l’œuvre ici. D’abord causer un problème (une souche mortelle de la bactérie E. coli dans l’approvisionnement alimentaire). Ensuite, attendre la réaction du public (tollé d’une population terrorisée par E. coli). En réponse à cela, adopter la solution désirée ( contrôle total sur l’approvisionnement alimentaire mondial et interdiction des germes crus, du lait cru et des légumes crus). 

Tout cela est bien à propos, bien sûr. La FDA a compté sur le même phénomène aux Etats-Unis en poussant vers sa récente loi « sur la sécurité alimentaire et sa modernisation » qui interdit essentiellement les petites exploitations familiales bio à moins de lécher les bottes des organismes de réglementation de la FDA. La FDA a réussi à écraser la liberté agricole en Amérique en nous mettant sur le dos une peur de flambées de E. coli dans l’approvisionnement alimentaire des États-Unis. Quand les gens ont peur, rappelez-vous, ce n’est pas difficile de les amener à accepter à presque n’importe quel niveau une tyrannie dans la réglementation. Et rendre peureux sur la nourriture est une question simple …que résolvent quelques communications du gouvernement par courrier électronique aux affiliés des médias. 

D’abord interdire la médecine naturelle, puis ensuite attaquer l’approvisionnement alimentaire  

Maintenant, rappelez-vous: Tout ceci se passe dans la foulée de l’interdiction de l’UE pour les herbes médicinales et les suppléments nutritionnels – une interdiction flagrante des thérapies nutritionnelles qui aident à garder les gens en bonne santé et exempts de maladie. Maintenant que toutes ces herbes et suppléments sont illégaux, la prochaine étape est de rendre les gens peureux pour la nourriture fraîche, aussi. C’est parce que les légumes frais sont curatifs, et aussi longtemps que le public a le droit d’acheter des légumes frais, il peut toujours prévenir la maladie.  

Mais si vous pouvez faire peur aux gens pour les légumes frais – ou même les interdire tout à fait – alors vous pouvez forcer l’ensemble de la population vers un régime d’aliments morts et transformés qui favorisent les maladies dégénératives et renforcent les bénéfices de compagnies pharmaceutiques puissantes. 

Cela fait partie du même agenda, vous voyez: Garder les personnes malades, leur refuser l’accès aux plantes médicinales et aux suppléments, puis tirer profit de leurs souffrances au bénéfice des cartels pharmaceutiques mondiaux. 

Les OGM jouent un rôle similaire dans tout cela, bien sûr: Ils sont conçus pour contaminer la chaîne alimentaire avec le code génétique qui cause l’infertilité chez les êtres humains. Et ceux qui sont en quelque sorte capables de se reproduire après l’exposition aux OGM continuent de souffrir d’une maladie dégénérative qui enrichit les compagnies pharmaceutiques grâce à leurs «traitements».

Vous souvenez-vous des pays ciblés par cette crise récente de E. Coli? L’Espagne. Pourquoi l’Espagne? Vous vous souvenez peut-être que les câbles échappés de Wikileaks ont révélé que l’Espagne s’est opposée à l’introduction d’OGM dans son système agricole, et que le gouvernement américain l’a même secrètement menacée de représailles politiques pour sa résistance. Cette fausse responsabilité de l’Espagne pour les morts par E. coli est probablement une représailles pour le refus de l’Espagne de sauter dans le train des OGM.

C’est la vraie histoire derrière la dévastation économique des producteurs de légumes espagnols. C’est l’une des intrigues secondaires qui se poursuit avec ce schéma de la superbactérie.


L’aliment comme arme de guerre – création Big Pharma ?

Soit dit en passant, l’explication la plus probable de l’endroit où cette souche de E. coli a été conçue, c’est que les géants de la pharmaceutique l’ont amené avec eux dans leurs propres laboratoires. Qui d’autre a accès à tous les antibiotiques et aux équipements nécessaires pour gérer les mutations ciblées de milliers de colonies potentielles d’E. Coli? Les compagnies pharmaceutiques sont bien placées pour mener à bien ce complot et en tirer profit. En d’autres termes, ils ont les moyens et la motivation pour s’engager précisément dans de telles actions.

Outre les sociétés pharmaceutiques, peut-être que les organismes de réglementation des maladies infectieuses ont eux-mêmes ce genre de laboratoire. Le CDC, par exemple, pourrait sans doute le faire, s’il le voulait vraiment.

La preuve que quelqu’un a conçu cette souche d’E. Coli est juste écrit dans l’ADN de la bactérie. Ce sont des preuves médico-légales, et ce qu’elles révèlent ne peut être nié. Cette souche a subi des expositions répétées et prolongées à huit différentes classes d’antibiotiques, puis a réussi à apparaître dans l’approvisionnement alimentaire. Comment faire sans un régime bien planifié mené par des scientifiques peu scrupuleux? Il n’existe pas de «mutation spontanée » dans une souche qui résiste aux huit principales catégories de marque d’antibiotiques vendus par Big Pharma aujourd’hui. Ces mutations doivent être délibérées.

Une fois de plus, si vous êtes en désaccord avec cette évaluation, alors vous dites, non, ce n’était pas fait exprès … Le hasard! Et une fois de plus, je dis que c’est encore plus effrayant! Parce que cela signifie que la contamination de notre monde par les antibiotiques est arrivée maintenant à un tel extrême qu’une souche d’ E. coli à l’état sauvage peut être saturée avec huit classes différentes d’antibiotiques au point où elle se développe naturellement dans sa propre superbactérie mortelle. Si c’est ce que les gens croient, alors c’est presque une théorie encore plus effrayante que l’explication de la bio-ingénierie!


Une nouvelle ère a commencé: les armes biologiques dans les aliments

Mais dans les deux cas – peu importe ce que vous croyez – la simple vérité est que le monde est maintenant confronté à une nouvelle ère de souches globales de superbactérie qui ne peuvent pas être traitées avec des médicaments connus. Elles peuvent toutes, bien sûr, être facilement tuées avec de l’argent colloïdal, ce qui est exactement pourquoi la FDA et les régulateurs de santé dans le monde ont violemment attaqué les sociétés qui fabriquent de l’argent colloïdal toutes ces années: Ils ne veulent pas voir le public mettre la main sur des antibiotiques naturels qui fonctionnent vraiment, vous voyez. Cela irait à l’encontre du but même de rendre tout le monde malade d’abord .

En effet, ces souches d’ E. coli peuvent être assez facilement traitées par une combinaison d’antibiotiques à spectre complet à partir de plantes naturelles comme l’ail, le gingembre, les oignons et les herbes médicinales. En plus de cela, les probiotiques peuvent aider à équilibrer la flore du tube digestif et « évincer » les E. coli mortelles. Un système immunitaire sain et un bon fonctionnement du tube digestif peuvent lutter contre une infection à la superbactérie E. coli, mais c’est encore un autre fait que la communauté médicale ne veut pas que vous sachiez. Ils préfèrent que vous restiez une victime impuissante sur un lit d’hôpital, en attendant de mourir, sans options qui s’offrent à vous. C’est « la médecine moderne ». Ils provoquent les problèmes qu’ils prétendent traiter, et puis ils n’iront même pas vous traiter avec tout ce qui fonctionne bien.

Presque tous les décès attribuables à présent à cette éclosion de E. coli sont facilement évitables. Ces décès sont dus à l’ignorance. Mais plus encore, ils peuvent également être des morts par une nouvelle ère d’armes biologiques à base d’aliments déclenchée par un groupe de savants fous ou une institution axée sur l’agenda qui a déclaré la guerre à la population humaine.

Traduction par Hélios du Bistro bar Blog

Trouvé sur REALINFOS




 

 

 

Partager cet article
Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 10:12

Il est bon d'appartenir à des réseaux d'information qui mettent en lumière les aberrations de nos sociétés modernes comme l'eau traitée avec du sel d'aluminium - alors que les chercheurs savent que l'aluminium, à un taux au dessus de 100 microgrammes, provoque des risques de maladie d'Alzheimer qu'on trouve rarement en Afrique, par exemple où l'eau a certes d'autres défaut mais ne connaît pas ce genre de traitement. Et il est encore fort curieux de constater que la norme est de 200 microgrammes - alors qu'à 100 microgrammes, on est dans un risque très élevé ! Qui fixe les taux ? Pourquoi ? Rend-on les Français malades sciemment ?

De plus en plus, je reçois des informations terribles qui font peur et je me dis qu'il y a quelque chose qui ne tourne pas rond. Il y a des gens qui ont intérêt à ce que vous tombez gravement malade car ils se font de gros profits : ce sont les grandes industries pharmaco-chimiques. Je vous conseille de suivre cette vidéo. Et si j'ai un conseil à vous donner, vous qui me lisez, vous mes 179 abonnés, ne buvez plus que de l'eau en bouteille, de l'eau minérale... Si cette vidéo dit vrai, il y a des endroits en France où l'eau est empoisonnée sciemment - peut-être est-ce le cas partout. En ma qualité de vecteur d'information, je vous transmets tout ce que je reçois.

C'est vrai que j'ai fort à faire avec mon petit Congo natal mais je vis en France et me dois de répercuter les informations importantes qui concernent ce pays. Mon militantisme  mue doucement vers un engagment universel car je me rends compte que même dans les sociétés dites démocratiques en apparence, il y a une dictature que j'appelle la dictature des adorateurs du pognon encore plus féroce car elle ne respecte pas la vie humaine. D'ailleurs, nous lui devons nos dictatures africaines !

 

                                                            http://youtu.be/4HDg86-kbwI

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 21:10

Sassou-D-2.jpg

Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 20:28

COMMENTAIRE : Voici une vidéo reçue de mes réseaux qui essaient de développer ce que j'appelle l'intelligence globale de ce "système de choses". Dans le domaine de la santé, un monsieur comme Claude Sabbah vous permet de comprendre que ce système est fait pour une poignée de gens très riches avec des millions de milliards ou même des milliards de milliards qui gagnent à tous les niveaux et qui ont sciemment établi un complot contre la santé.

J'achète toujours de la nourriture exotique. Elle est chère mais je sais qu'elle vaut mieux que la viande que l'on me propose dans les supermarchés, de la viande nourrie au placenta humain ! Vous pouvez croire cela ? Pourtant, un grand journal l'a dénoncé. Ces gens hyperriches qui ne figurent pas parmi les milliards en vogue ont des intérêts dans tout. Claude Sabbah démontre même que la sécurité sociale a été créée pour enrichir les maîtres du monde : un pauvre ne peut payer un médicament à 2000 euros mais un Etat, si. Et tous ces milliards vont dans la poche de ces riches qui empoisonnent la santé, vendent du tabac aux enfants et s'enrichissent en plus en vendant des médicaments qui vous tuent comme le Médiator dont le créateur est libre - alors que c'est un CRIMINEL ! C'est une vidéo qui parle d'un livre écrit par madame Claire Sévérac qui dénonce des pratiques nuisbles et reconnues pourtant comme telles. En écoutant les vidéos de Claude Sabbah, j'ai compris les mécanismes par lesquelles les Illuminatis détruisent ce monde en s'enrichissant. Ils tiennent tout le monde, y compris les chefs d'Etat qui n'ont aucun pouvoir.  On nous mène en bateau.

Claire Sévérac remonte au début du processus qui a conduit à la création des organismes internationaux pour contrecarrer le pouvoir des Etats. Cela commence avec Rockfeller et I.G. Farben. On comprend pourquoi il existe des fondations qui contrôlent l'éducation et même la santé à travers les vaccinations. Vous allez comprendre que même les documents qui parlent des médicaments que reçoivent les médecins dépendent des 300 bonhommes qui contrôlent le monde.

Ils contrôlent la nourriture, l'éducation, la santé, la politique et même la fabrication d'armes. Et la mondialisation leur permet de contrôler le monde entier ; ce qui les rend encore plus riches. Ils sont aussi je le pense à la base des crises boursières actuelles car seules de très grandes fortunes peuvent perturber la bonne marche de l'économie en sachant que les bourses leur appartiennent puisqu'elles sont des organismes privés. Et quand vous comprenez tout cela, vous vous dites : qui peut les arrêter ? La réponse, c'est un monde plus conscient de la marche du monde et de ses rouages machiavéliques.

En fait, ils se présentent comme des gentils mais ils se moquent même des démocraties puisque les 300 qui dirigent le monde se moquent des lois et décident pour nous - alors qu'ils ne sont même pas élus. Le titre du livre qui parle du complot est bien fondé car ces gens profitent de la docilité du monde et il est temps que la résignation disparaisse parce que le complot existe et il est agissant sur nos vies.

Des criminels sont en liberté. Quand ils sont coincés, il leur suffit de payer de l'argent alors qu'ils ont tué des milliers de gens. Qu'est-ce qui les rend au-dessus des lois s'il n'y a pas complot ?

 




Partager cet article
Repost0
13 août 2011 6 13 /08 /août /2011 13:54

Mes chers compatriotes, mesdames, mesdemoiselles et messieurs,

notre Congo sur le plan macroéconomique va bien et encore le pouvoir ne nous dit pas tout ! Le budget est minoré car il est établi avec un baril à 50 dollars - avec omission des recettes du bois et des autres ressources. Il y a donc beaucoup d'argent dans les caisses de l'Etat qui viennent des surliquidités de la vente du pétrole pour ne parler que de cette ressource naturelle qui gagnerait à être exploitée par le Congo lui-même. Avec tout cet argent, Sassou peut faire des promesses comme 50.000 emplois pour les jeunes ; nous savons que les emplois ne seront pas décentralisés pour que chaque localité puisse procurer du travail à ses locaux mais que le pouvoir n'embauchera que les nordistes et les jeunes d'Oyo.


On devrait décentraliser les emplois comme la douane car il n'est pas normal qu'il y ait plus de Mbochis au port autonome de Pointe-Noire que les Vilis. La police devrait aussi être décentralisée - ainsi que l'armée et l'administration publique. Certes, il ne faut pas que la décentralisation de l'emploi empêche l'embauche des autres Congolais mais l'emploi des locaux devrait s'élever à hauteur de 50% dans les grandes villes et 70% dans les petites locialités. C'est la seule façon d'assurer du travail à tous les Congolais et éviter que l'on entende parler lingala dans toutes les administrations. D'autre part, je suis pour le concours d'entrée à la fonction publique au moins à hauteur de 35% des emplois pour commencer.


Denis Sassou Nguesso est un fieffé tribal qui doit enfin se comporter comme un homme d'Etat et se dire qu'il n'est pas juste au sommet du pouvoir pour servir les intérêts du nord. Il est à la tête d'une république et devrait se comporter comme un homme au-dessus des ethnies, un homme totalement impartial ne visant que l'intérêt de la nation. Et un vrai homme d'Etat est au-dessus de ses hasardeuses origines. Vous voyez tous que le nord est au centre de tous les intérêts dans toutes ses initiatives politiques, économique et sociales. L'homme ne se gêne même plus ! Le tribalisme est devenu un projet politique en lui-même qui vise à faire des originaires du nord une caste des seigneurs si ce n'est déjà le cas...


La chaîne de télévision Africa24 nous apprend que le pétrole a déjà engrangé plus de 2200 milliards de francs cfa et cet argent seule une petite minorité en profite. Si Obiang Nguéma essaie de montrer à la face du monde qu'on peut être un dictateur et essayer de construire son pays, Sassou lui n'est que dans l'action minimale : ce n'est pas à quelques petites réalisations qu'on juge un homme politique mais au rapport entre ses moyens et ses réalisations. Regardez le visage des pays comme la Tunisie, l'Egypte, le Maroc ; vous y verrez dans les infrastructures l'effort entrepris par les Etats de ces pays. Pourtant, ce ne sont pas des démocraties ! Le pays ne réflète pas l'immense richesse qui résulte de l'exploitation de ses importantes ressources. Nous sommes d'avis qu'il faut plus que 50.000 emplois et surtout, rendre les soins gratuits pour tous - notamment la natalité et les grandes pandémies.


Nous avons appris que les 30 milliards de francs cfa prévus pour l'organisation ds festivités du 15 août dans la Cuvette-Ouest sont déjà épuisés. Des délégations parisiennes se battent pour le partage des billets et il semble qu'il n'y ait pas de place pour loger tous les invités. C'est la conséquence du tribalisme : Sassou a construit de nombreuses villas de luxe inoccupées à Oyo et ses environs sans penser à un certain équilibre. La Cuvette-Ouest manque cruellement d'infrastructures. Et il n'est pas certain que les 30 petits milliards suffiront pour résoudre tous les problèmes qui se posent dans cette région, déjà que le Pool plus peuplé se plaint de ne recevoir l'année prochaine que 20 milliards de francs cfa pour organiser les festivités tournantes du 15 août 2012...


Denis Sassou Nguesso doit dire ouvertement au peuple congolais que ce mandat est son dernier à la tête de l'Etat - ce qui lui permettrait d'avoir au moins une sortie honorable : il ne nous fera pas le coup de la mort au pouvoir comme son beau-père Omar Bongo qui dormaient dans les assemblées ; il est immensément riche ainsi que toute sa famille où même des retraités continuent à créer des sociétés. Il faut faire comme Mandela et s'en aller dignement du pouvoir. Autrement, il ne sera pas à l'abri d'une révolution populaire car son retour au pouvoir par les armes reste le pire cauchemar de tous les démocrates congolais qui rêvent d'en découdre d'une manière ou d'une autre...

Partager cet article
Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 09:24

drapeaucongoflottant.gifChers compatriotes,

Aux filles et fils du Congo,

A l'occasion du cinquante-unième anniversaire de l'indépendance du Congo, son Excellence, le Président de la République, le Général d'Armée Denis Sassou Nguesso et l'ensemble de son gouvernement,

conscients que la pauvreté a gangréné les couches populaires les plus fragiles au point où elles ne peuvent se permettre de fêter dignement l'important événement national du 51ième anniversaire de l'indépendance,

reconnaissant que les revenus du pétrole ne profitaient qu'à une portion du pays et non à tous, pour une fois, le chef de l'Etat décrète en urgence la distribution des bons du Trésor public d'un montant de 10.000 francs cfa retirables après démonstration de votre nationalité auprès des Mairies, Préfectures, Trésors Publics, Ministère des Affaires Sociales, hôpitaux et tout lieu public approprié pour l'occasion.

Il a été convenu qu'il ne sera délivré qu'un bon par personne soit environ 3 millions de bons du Trésor, pour un montant de 30 milliards de francs cfa prélevés sur les surliquidités des revenus du pétrole auprès de la BEAC.

Cette opération décidée dans le tard dans la nuit du 11 août 2011 en présence du ministre des finances Jules Ondongo et de tous les membres du gouvernement prendra effet dès lecture de ce message que le gouvernement envoie à monsieur le Lion de Makanda pour une plus grande diffusion.

Conscient qu'il s'agit là d'un véritable acte de justice sociale, le président de la République, son Excellence Denis Sassou Nguesso prévoit de créer un décret présidentiel qui rendra obligatoire cette opération chaque année en guise de célébration de la fête de l'indépendance nationale.

Mention spéciale a été faite pour les populations autochtones pour lesquelles cette opération sera valable toute l'année, une fois par mois. Il est bien entendu que par populations autochtones, nous faisons allusion aux populations de type pygmoïde.

Désireux de donner à la justice sociale ses premières lettres de noblesse, le président de la république, son Excellence Denis Sassou Nguesso, prendra d'autres mesures dans le sens des plus défavorisés pour rendre effective la dynamique de la réduction de la pauvreté.

La distribution des Bons du Trésor public se fera dans la discipline. Les bureaux réquisitionnés ouvriront exceptionnellement dès 5 heures du matin pour fermer à minuit. Cette opération prendra fin le 15 août 2011 à midi.

 

Vive le Congo,

Vive le Chemin d'Avenir,

Unité*Travail*Progès*

 

                                                              Fait à Brazzaville, le 11 août 2011

 

          Son Excellence Denis Sassou Nguesso, président de la république du Congo

Partager cet article
Repost0
10 août 2011 3 10 /08 /août /2011 22:22

Notre confrère  du Congo déchainé (http://congo-dechaine.info/content/pénurie-de-gaz-butane-à-pointe-noire) nous avait alerté sur cette surprenante pénurie de gaz butane à Pointe Noire. Depuis plus d’une quinzaine de jours, c’est une course effrénée pour trouver une bouteille de ce gaz précieux qui regorge dans notre sous-sol. Faut-il rappeler que nous sommes le quatrième producteur d’hydrocarbures d’Afrique et que nous détenons après le Nigéria et l’Angola les plus grandes réserves de gaz. L’auteur de l’article se demande comment peut-on manquer, au Congo, d’un produit qui y est en surproduction ? Nous avons la réponse :

Manquer de gaz est un paradoxe incroyable dans un pays où d’énormes quantités de cette précieuse production sont brulées jour et nuit, depuis des années, à la torchère. Le même paradoxe, pour un pays bordé par le deuxième fleuve au monde par son débit, que de manquer d’eau pour la consommation de sa population. Et l’on pourrait également continuer avec l’énergie électrique que l’on est incapable de produire en quantité suffisante et non polluante de ce même fleuve.

Dans le paradoxal toujours, le Congo est extrêmement riche et encore 70% de sa population est dans l’extrême pauvreté….  C’est la République familiale du Congo !

Les Sassou Nguesso dirigeraient l’Arabie Saoudite (premier producteur au monde d’hydrocarbures) que les gens y mourraient de faim et n’auraient pas d’essence pour leurs véhicules ! Alors, la fin de la pauvreté ce n’est pas pour demain, même si le nouveau slogan (qui sonne moins bien que « tout pour le peuple, rien que pour le peuple » ou « autosuffisance alimentaire pour l’an 2000 ») nous promet de faire partie des pays émergents en 2025…

La raison de ce manque de bouteilles de butane pourrait être, donc, une incompétence généralisée. Cette famille ne compte aucun diplômé d’une grande école ou d’une grande université d’où qu’elle soit. La spécialité maison est plus le coup d’état, la guerre civile, que les brillantes études. Plus la Kalachnikov, que le Master de Sciences !

La véritable explication de cette pénurie est que tout le secteur de la commercialisation du gaz et du pétrole est dans les mains d’une seule et unique personne ! Celles de notre futur président : Denis Christel Sassou NGuesso ! Nous avons faim aujourd’hui avec son père, nous en mourrons demain avec lui ! Chaque mois deux ou trois cargaisons de GPL sont disponibles principalement produites par le champ de N’Kossa. Denis Christel 1er pourrait, s’il avait conscience du bien-être de ses concitoyens, s’assurer que le marché local est suffisamment approvisionné avant de vendre chaque cargaison de gaz, à l’extérieur, par ses amis traders. Denis Christel 1er s’en moque royalement. Il vend tout à l’extérieur car il est le seul à décider où ira le produit de la vente. Et ce n’est pas toujours la direction du Trésor Public.

Ce gaz devrait se retrouver dans nos bouteilles de butane ou de propane vides. Denis Christel 1er préfère, comme il en a tous les droits donnés par son président de père, vendre à l’extérieur ce précieux GPL car c’est autant de millions de dollars en plus dont il pourra disposer. En livrant ce gaz de GPL sur le territoire national, le circuit financier devient officiel et il ne fera pas ce que bon lui semblera avec le produit de la vente ! Autant d’argent qu’il ne pourra faire disparaitre….

Voilà donc la raison de la pénurie ! La voracité poussée à l’extrême  !

De toutes manières, Denis Christel 1er aurait tort de se priver d’agir comme il le fait : les cons-golais ne disent jamais rien ! Ils attendraient que la mangue tombe de l’arbre… et encore !

Partager cet article
Repost0
9 août 2011 2 09 /08 /août /2011 11:03

En 2008, je reçus l'information des 16 propriétés françaises de Denis Sassou Nguesso pendant que lui-même n'en reconnaît que deux. J'écrivis un article à ce sujet ; ceux qui sont abonnés à ma NewsLetter ont reçu un mail à ce propos.     Pour éviter d'attirer l'attention de la personne qui me livra cette information, je ne posai aucune question mais sa connaissance du système Sassou était telle qu'il n'y avait aucun doute à se faire. Cette personne connaissait le président, allait même à Oyo et était en contact avec de nombreux membres du régime. Ce fut une hasardeuse rencontre dans un hôtel brazzavillois. Elle me parla d'abord de sa propre acquisition immobilière en France dans laquelle habitait un membre de sa famille et puis glissa sur le président : "Tout le monde croit que votre président n'a que 2 villas mais en fait, il en possède 16 ! C'est dingue, hein ?" Je ne répondis pas. Voilà qu'un journal britannique en ligne confirme l'information à cette adresse : http://www.dailymail.co.uk/debate/article-2022169/Its-parody-lavish-aid-corrupt-dictators-leave-Britain-defenceless.html

La crise en Europe va avoir des conséquences sur les budgets militaires et sur l'aide au développement dont le détournement est reconnu par tous. En effet, comment justifier la guerre à la Lybie où chaque jour des millions sont jetés à la poubelle et le fait de vouloir emprunter des milliards de livres ou de dollars ? Ces guerres de conquête vont être de plus en plus difficiles à justifier. L'Amérique a besoin d'argent mais des milliers de milliards sont gaspillés en Irak, en Afghanistan ou en Lybie ! Il y a quelque chose qui ne tourne pas rond dans le comportement des puissances de ce monde ! Si l'Occident veut asphyxier Kadhafi, le risque existe qu'il s'enfonce avec lui dans les abysses de l'endettement. La Chine, le Japon et les Emirats arrabes qui financent l'Amérique ont donc un vrai pouvoir sur la paix globale : il suffirait qu'ils arrêtent de financer la dette américaine pour qu'il y ait un peu plus de paix dans ce monde. Ils possèdent le veto de l'argent et celui-là, personne ne l'utilise à bon escient !

Critiqué pour l'aide consentie à des dictatures qui ne l'utilisent qu'à leur propre profit, Cameron, premier ministre britannique, a accusé ses détracteurs d'avoir un coeur dur en parlant de l'aide au développement. C'est justement à ce propos que les 16 propriétés de luxe de Denis Sassou Nguesso interviennent pour appuyer l'aspect immoral de ceux qui sont aidés mais dont l'aide tombe dans les poches des dictateurs comme Denis Sassou Nguesso.

C'est vrai que j'aurais pu obtenir les listes des 16 propriétés de luxe de monsieur Denis Sassou Nguesso mais c'était prendre le risque associé à une trop grande curiosité. Je vous parie qu'à l'heure actuelle, les juges des Biens Mal Acquis ont les adresses de ces luxueuses propriétés achetées avec l'argent du Congo. Hélas, la dépossession et la restitution de celles-ci au Congo sont une autre histoire...

Sassou16PPTESLUXE.jpg


Partager cet article
Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 21:02

Quand Christel Denis Sassou Nguesso cache Arnauld Sassou Nguesso. Nous avons cru que Christel était le seul fils Sassou membre du Central Central du PCT. Eh bien, nous nous sommes trompés ! Il y a au moins trois Sassou Nguesso au Comité Central du PCT et ce ne sont pas certainement les seuls membres de cette famille à y sièger. Il y a aussi les oncles et les neveux entre autres. Main basse sur le PCT. C'est le titre de ce feuilleton qui a été mis en bobine lors du Congrès dernier de ce parti. Les Sassou gangrène la tête de ce parti pour être sûrs qu'après Sassou Nguesso Denis, un autre Sassou Nguesso fils prenne la relève. A la disparition du grand éléphant, seul le PCT persistera, les autres petits partis auront vite fait de disparaître. Le plan est bien ficellé et il est en marche. Rien ne pourra l'arrêter.

Arnauld Sassou Nguesso a la prestance de son père et il semble affable. C'est un homme courtois d'apparence qui tient le discours de l'unité. Il a certainement raison de dire que lorsqu'il était petit, il n'y avait aucune différence avec les autres enfants du quartier. C'était surtout vrai quand papa n'était pas encore aux affaires louches de la république. C'est vrai mais désormais, cela fait une grosse différence d'être un Sassou Nguesso. C'est toute la différence entre un prince et un homme ordinaire. S'il n'était pas un Sassou Nguesso, aurait-il facilement accédé au comité central du PCT ? Réfléchissez-y.

Arnauld, dis à papa que l'unité n'est pas une incantation, un simple slogan mais une réalité qui sonne comme l'électricité, l'eau, l'éducation, le travail, la santé, l'alimentation, l'avenir pour tous et non pas seulement pour Oyo et le nord. Quand l'unité existe, nul besoin d'en parler. Si on en parle, c'est qu'elle n'existe pas. Nous pouvons nous unir autour de la justice sociale et de la démocratie agissante. C'est un petit début mais un bon petit début...




Partager cet article
Repost0
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 18:49
COMMENTAIRE : Ceci un un mail reçu de la part d'un ami, un témoignage qui illustre le règne du banditisme à Pointe-Noire naguère ville aux moeurs si policées. Le Congo vit sous l'ère de l'insécurité généralisée et de l'impunité crapuleuse. Tuer un homme sous  n'importe quel prétexte est un crime passible de la cour d'Assises dans les pays où la vie humaine vaut encore quelque chose mais au Congo, on vous arrête juste pour vous soustraire de la vindicte populaire en cas de meurtre et par la suite, vous reprenez une vie normale - sans avoir été jugé. Le sentiment d'impunité est si caractéristique que le crime ne se cache plus. On vous envoie ad patres devant la foule, en plein midi de la vie, en plein jour. L'adjudant Nkouanzi est sûr de ne pas être inquiété sinon il n'aurait pas commis l'irréparable. Lionel Guyrou est mort pour 50 francs cfa. Au Congo, on vous trucide pour si peu, preuve que la vie est dure et que les bons sentiments et l'humanisme ont disparu du coeur des Congolais.  La décadence des moeurs est patente. Les gens en arme, depuis les événements de 1997, ne redoutent plus de supprimer des vies. Denis Sassou Nguesso peut nous parler d'éthique mais les faits nous montrent chaque jour qui passe que les lois ne servent à rien puisque du sommet à la base, personne ne les respecte...

 

Corps du message
Ce fait divers s'est déroulé à Pointe Noire et à Londres.
 
A Londres cela a déclenché les émeutes que l'on sait...
 
A Pointe Noire, même pas un petit "clapotis" !
 
 
 
Congo Brazzaville : Fait-divers : un policier abat un citoyen à la gare de Tié-Tié
 
Les populations du quartier Fond Tié-Tié dans le troisième arrondissement de Pointe-Noire ont été témoins d’un crime odieux le 5 août aux premières heures de la matinée. Lionel Guyrou, plus connu sous le pseudonyme de Bébé noir, a été froidement abattu par l’adjudant Nkouanzi, dit Bettina, à la suite d’une banale altercation.


Selon les témoignages recueillis sur place, le crime a eu lieu tôt le matin. Il est huit heures environ, Bébé noir, chargeur de véhicules au Fond Tié-Tié, très connu dans le milieu des jeunes de ce quartier, veut passer un appel téléphonique dans une cabine en face de la station-service Total, non loin du passage à niveau du CFCO. Son appel est taxé à 150 FCFA, selon la tenancière de la cabine téléphonique qui le somme de payer aussitôt.


N’ayant que 100 FCFA, il promet de compléter plus tard la somme due, ce qui déclenche une dispute, et la tenancière, outrée, appelle son amant, l’adjudant Nkouanzi, alias Bettina, policier au commissariat de la gare de Tié-Tié. Ce dernier arrive sur les lieux en tenue civile, son pistolet automatique à la main. Il menace, insulte et injurie Bébé noir. L’adjudant Nkouanzi l’amène ensuite dans un hangar en lui demandant de lever les mains en l’air et de s’asseoir. Au moment, où il veut lui mettre les menottes, Bébé noir résiste, et c’est à ce moment précis que l’adjudant Nkouanzi tire à bout portant sur Bébé noir.


 
Touché au cou, ce dernier s’écroule. Amené d’urgence à l’hôpital, il va décéder quelques minutes plus tard des suites de ses blessures. L’adjudant Nkouanzi sera ensuite conduit au commissariat de la gare du Fond Tié-Tié par les siens avant d’être déféré au commissariat central de Pointe-Noire.


Ce crime pose une fois de plus la question de la moralisation des agents des forces de l’ordre qui usent souvent de leur position dominante pour poser des actes répréhensibles. À plusieurs reprises à Pointe-Noire, les agents des forces de l’ordre ont été au banc des accusés par la population qui ne cesse de se plaindre de leurs dérives. Si certains agents sont exemplaires, d’autres ne sont pas exempts de tout reproche. De nombreux policiers ayant commis des actes délictueux restent impunis après un court séjour dans les geôles, plus souvent pour les protéger de la vindicte populaire que pour les sanctionner.


Hervé Brice Mampouya (Brazzaville-Adiac)


Cet article est repris du site http://www.starducongo.com/Fait-div...

 

Partager cet article
Repost0

PrÉSentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles RÉCents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg