Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 17:53

C'est un article dans le journal Le Monde qui nous a mis la puce à l'oreille. Bill Gates a lancé une enquête au Kenya et au Malawi pour savoir si les nègres peuvent accepter des puces aux nanoparticules pour qu'on sache qu'ils ont été vaccinés - au lieu de montrer leur carnet de vaccins. Ceux qui accepteront cela devront recevoir un puçage aux nanoparticules à chaque vaccin.

 

Vous l'ignorez certainement : des démons naissent sous la forme humaine. Le corps n'est qu'un véhicule. Ce qui est important, c'est l'esprit qui est dans le corps. Les esprits qui entrent dans les corps à la naissance ne sont pas tous humains. Des démons entrent aussi dans ce monde par le biais de la naissance. De tels esprits ont souvent une intelligence hors du commun qui s'avère toujours tournés vers le MAL.

BILL GATES VEUT LA RÉDUCTION DE 90% DE LA POPULATION MONDIALE ET IL VEUT EN MÊME TEMPS SAUVER LA PLANÈTE. LE MAL SE DÉGUISE SOUS L'APPARENCE DU BIEN. Il ne s'en cache même pas. Aussi, a-t-il mis une partie de son énorme richesse au service de cette cause dans sa fondation Bill et Melinda Gates. Sa stratégie est simple : les vaccins. Sa cible de raciste est connue : l'Afrique. Pourquoi les vaccins ? Il l'a dit : "ça coûte moins cher. Un ou deux dollars suffisent..."

 

L'homme qui se plaint qu'il y a trop d'êtres humains sur la planète a envoyé ses serviteurs de la fondation Bill et Melinda Gates au Kenya et au Malawi pour enquêter sur la dangereuse implantation de puces empoisonnées au nanoparticules dans la peau pour éviter les carnets de vaccination.

 

Non seulement les vaccins de la fondation Bill et Melinda Gates contiennent du poison avec du cyanure, du mercure, de l'aluminium, du squalène, bref plus de 230 produits nocifs, mais Bill Gates veut en profiter  aussi pour mettre une puce empoisonnée sous la peau des Africains. Ce démon né humain sait qu'il ne peut tromper ni les Américains, ni les Asiatiques. Il se rabat donc sur la cible qu'il veut atteindre : l'Afrique où les dirigeants sont si corruptibles.

 

Bill Gates est le démon qui veut mettre des nanoparticules sous la peau des Africains au travers d'une fausse vaccination. Ce luciférien a ciblé le Kenya et le Malawi pour commencer à inscrire dans l'être humain la marque de la BÊTE. NOUS DEVONS ARRÊTER CE SATANISTE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD. C'est simplement un poison mortel qu'il veut inoculer aux BENA NTEMO. Pourquoi ne commence-t-il pas ses diaboliques expériences aux États-Unis ? Il sait que là-bas, il risque gros avec de nombreux procès. En Afrique, en corrompant les chefs d'État et les médecins, le projet peut être lancé.

Voilà un homme fou, luciférien que rien n'arrête.

 

Les nanoparticules modifient la structure de l'ADN humain et dysfonctionnent les mécanismes vitaux de votre organisme jusqu'à la mort. Vous êtes stérilisé au passage. Bill Gates n'injectera jamais ce poison à ses propres enfants ou à lui-même. CE RACISTE PREND LES AFRICAINS POUR DES ANIMAUX, DES COBAYES. NOUS DEVONS TOUS LUI LIVRER BATAILLE. On ne peut à la fois être pour la réduction de la population de la planète et pour le salut de l'humanité.

 

Que le démon né sous forme humaine BILL GATES FASSE SES EXPÉRIENCES AUX ÉTATS-UNIS AUPRÈS DES POPULATIONS LEUCODERMES. Les Noirs doivent être informés du danger qui les guettent. ILS VEULENT PUCER LES NÈGRES COMME DES ANIMAUX AVEC DES PUCES EMPOISONNÉES ! REFUSEZ !!!!

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0
18 avril 2020 6 18 /04 /avril /2020 08:56

Quand le journaliste Pascal Boniface appelle à la désoccidentalisation du regard, il le fait en tant qu'Occidental habitué à donner des leçons au monde dont l'Occident se veut le centre. Normal dans ce cas qu'un Occidental donne des leçons à l'Occident. Qui d'autre peut se le permettre - sans essuyer les affres de la critique des médias européens ? L'autoritarisme de la pensée occidentale exige que même la correction ou la critique des valeurs de l'Occident viennent de l'Occident, lui-même.

 

Il faut toujours se méfier de la modestie d'un Occidental. Elle peut cacher une stratégie de séduction, donner l'illusion d'un changement, de la prise en compte du point de vue du reste du monde, alors qu'il n'en est rien. Retenons d'abord les aveux :
1) L'Occident a dominé le monde pendant cinq siècles au moins et sent que son autoritarisme diminue au fur et à mesure que d'autres cultures du monde montent en puissance, en connaissance, en sciences et en technologies ;
2) l'Occident a imposé ses valeurs spécifiques comme universelles - alors qu'il ne s'agit que d'un point de vue parmi tant d'autres. Cette dictature de la pensée est partie intégrante et essentielle de la domination occidentale ;
3) La pandémie du coronavirus chinois a éclairé le monde sur le fait que les méthodes occidentales n'étaient pas forcément les meilleures et que par exemple l'Asie pouvait se montrer plus performante.


Voilà un monsieur qui fait partie d'une civilisation qui a refusé aux autres le droit à la différence qui constate que le monde conteste de plus en plus la suprématie supposée des valeurs occidentales qui s'en inquiète. Pourquoi ? Parce qu'il redoute que le point de vue de l'Occident soit affaibli. Il sait pourtant que la pandémie du Covid-19 chinois maîtrisée, l'Occident va poursuivre dans le chemin de la domination qu'il n'a pas par ailleurs abandonné.


Dans cette histoire, les Africains sont les derniers à sortir de la dictature de la pensée occidentale. En effet, même si les Occidentaux disaient ouvertement qu'ils ont menti, que leur religion catholique n'est pas universelle mais mensongère, que leur modèle de développement ou de démocratie n'est pas le seul à conduire au bien-être, au mieux-être, ceux qui ont été dominés pendant cinq siècles auront du mal à sortir de la pensée occidentale. C'est que nous avons beaucoup perdu de notre fierté, de notre dignité, de notre identité, de notre créativité. Nous ressemblons à cet esclave qu'on déclare libre mais qui revient vers le maître parce qu'il est habitué qu'on pense à sa place, qu'on lui dise qui il est, ce qu'il doit faire, ce qu'il doit consommer, bref comment il doit vivre et qu'elle est sa place dans ce monde - alors que nous, BENA NTEMO, sommes les premières créatures humaines de NZAMBI LE CRÉATEUR. Et dans cette affaire, l'ironie veut que lorsque nous voulons sortir la tête de l'eau, ce sont nos propres frères tellement habitués à l'esclavage spirituel qui viennent nous la replonger dans la boue de l'indignité. Voilà le drame de KAMA.

 

NUL NE PEUT SE LIBÉRER SEUL. C'EST ENSEMBLE QUE NOUS DEVONS ASPIRER À LA LIBERTÉ AU RISQUE DE MOURIR, DE DISPARAÎTRE. En effet, ceux qui vivent en parasites de notre servitude voient d'un très mauvais œil notre éveil, notre envie de reprendre possession de notre identité, de notre histoire, de notre héritage culturel, de nos religions, de notre manière de vivre, bref, de notre LIBERTÉ. Le maître sait que sans l'esclave, sa vie n'est plus la même. Sa peur peut donc l'amener à commettre l'impensable, l'extermination de l'esclave. QUITTE À DISPARAÎTRE, MIEUX VAUT QUE RIEN NE SUBSISTE.


Dans les colonies déjà, l'augmentation incessante du nombre d'esclaves empêchait les maîtres de dormir. Même le fusil sur le ventre. Désormais, c'est l'augmentation de la masse des penseurs et des Kamites libres qui pose problème. Et, quand il s'agit de défendre ses intérêts, l'Occident n'a jamais transigé car il ne veut pas perdre sa place de maître de l'humanité. Nous, Kamites, nous BENA NTEMO, nous filles et fils de la Lumière Divine, devons nous attendre à tout, esclavage plus terrible voire l'extermination.

 

Les Occidentaux pensent selon la théorie darwinienne qui veut que seuls les forts ont le droit de subsister, le droit d'exister. Le faible peut donc être éliminé. Il nous faut sortir de toute forme de faiblesse. l'Asie et l'Inde l'ont compris : l'Occident ne respecte que la Force. Physique, militaire, mentale, spirituelle, technique ou technologique. Hélas, nous n'en possédons aucune. Cependant, il y a un ordre de reconquête : il nous faut commencer par reconquérir les forces mentale et spirituelle.

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,
MWAN' MINDZUMB',
LONGUI A MAKEDIKA

Partager cet article
Repost0
17 avril 2020 5 17 /04 /avril /2020 02:11

Voilà l'amitié sino-africaine : des coups de barres de fer du côté des yeux bridés cannibales et de l'autre, la gentillesse et l'accueil bienveillant des racistes chinois sur les terres de nos ancêtres. Que voulez-vous ? L'esclavage et les religions importées nous ont affaiblis : "Aimez vos ennemis, tendez l'autre joue, pardonnez à ceux qui vous massacrent, etc", autant d'attitudes contre nature qui ne peuvent venir du Créateur suprême NZAMBI.

 

Toute peau avec moins de mélanine que la nôtre suffit à donner le sentiment d'être inférieurs - alors que notre peau est la meilleure de toutes. 

Il faut que les Africains comprennent que c'est leur tolérance du mal qu'on nous afflige qui fait que les BENA NTEMO souffrent partout où les peaux décolorées nous rencontrent. 
Il est temps que la loi de la réciprocité soit appliquée. Les Chinois ont plus besoin de l'Afrique que l'Afrique des Chinois.


Un homme préfère mourir  dans la dignité que vivre et souffrir l'indignité. VOUS ÊTES DES HOMMES ! Je demande aux fils de la lumière partout en Afrique de rendre aux Chinois ce qu'ils font aux BENA NTEMO partout en Afrique.

 

TOUS LES CHINOIS SONT NOS ENNEMIS CAR PERSONNE EN CHINE NE DEFEND LES AFRICAINS. N'écoutez plus les discours mensongers de ceux qui disent que les Chinois sont les amis des Africains. La police chinoise obéit aux ordres de l'État chinois. Les Chinois se savent pétris d'impunité.

 

L'ÉPOQUE OÙ L'AFRIQUE PRENAIT DES COUPS EN TENDANT L'AUTRE JOUE EST TERMINÉE. CETTE SATANIQUE ATTITUDE CHRÉTIENNE DE L'AMOUR DE SES ENNEMIS EST RÉVOLUE. QUI PARMI LES RACES VOYEZ-VOUS TENDRE L'AUTRE JOUE QUAND ON LUI FRACASSE LA JOUE GAUCHE ? 

 

On ne pardonne pas à son bourreau s'il n'a pas subi la férule de la justice. Et la victime doit exercer la justice quand celle-ci s'appelle la défense de sa vie.

 

Nous sommes les véritables créatures de NZAMBI LE CRÉATEUR. SA LOI N'EST PAS D'AIMER MAIS DE COMBATTRE SES ENNEMIS.

 

Le buffle n'aime pas le lion ; il lui arrive de le tuer, d'écraser même les lionceaux. Le serpent n'aime pas la mangouste car il la combat jusqu'à la mort. La colombe n'aime pas le faucon. Même le plus petit des créatures se défend contre son prédateur.

 

Écoutez NZAMBI vous parler et vous enseigner ses lois qui valent pour TOUTES les créatures, dans tout l'univers.

LE CRÉATEUR VOUS DIT : " MES LOIS SONT UNIVERSELLES ET JUSTES. HAÏSSEZ VOS ENNEMIS. COMBATTEZ-LES. CHASSEZ-LES DE LA TERRE SACRÉE DE KAMA. JE SUIS JUSTE DANS MES LOIS. FRAPPEZ CEUX QUI VOUS FRAPPENT. SI LES LIONS AVAIENT UNE RELIGION, ELLE EXIGERAIT QUE LES BUFFLES SE LAISSENT DÉVORER PAR LES LIONS SANS SE DÉFENDRE. FILS DE LA LUMIÈRE, ENFANTS BÉNIS DE MA LUMIÈRE SACRÉE RÊ, LEVEZ-VOUS ! DÉFENDEZ MON SANG PRÉCIEUX QUI COULE EN VOUS ! AIMEZ CEUX QUI VOUS AIMENT. HAÏSSEZ CEUX QUI VOUS HAÏSSENT ! C'EST MOI, L'ÊTRE SUPRÊME, LE JUSTE, QUI VOUS L'ORDONNE !" (Livre sacré de la MAKEDIKA).

 

Si nos États ne peuvent nous défendre face à ceux qui nous haïssent, nous méprisent, nous torturent, nous asservissent ou nous massacrent, les peuples kamites ont le droit de se défendre. Pourquoi les Chinois ne s'en prennent-ils pas aux Occidentaux ? Pourquoi les seuls étrangers en Chine qui sont persécutés sont juste les enfants d'Afrique ? Il nous faut éviter une deuxième vague d'esclavage. Peuples d'Afrique, persécutez les persécuteurs. FRAPPEZ les frappeurs. Rendez coup pour coup. Expulsion pour expulsion.

 

Que tous les Africains en Chine se rassemblent et se défendent. Si les Chinois ne veulent plus de nous en Chine, qu'ils nous rapatrier chez nous. Les mêmes avions ramèneront les Chinois en Chine.

 

LES CHINOIS NE PEUVENT PAS ÊTRE EN PAIX EN AFRIQUE PENDANT QUE L'ON EXERCE DES PERSÉCUTIONS RACISTES SUR LES FILLES ET FILS D'AFRIQUE.

 

Écoutez la voix de la justice. Écoutez la voix du Créateur. Il vaut mieux vivre pauvre dans la dignité que riche dans l'indignité.

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB

'

Partager cet article
Repost0
16 avril 2020 4 16 /04 /avril /2020 15:48

David, bonjour. Tu n'as pas pu répondre à ma question sur la fonction de la prière. Ce n'est pas grave. En me demandant comment prier, il me fallait savoir pourquoi tu ressens l'envie de prier. Je parie que les prêtres morts du coronavirus Covid-19 au Vatican ont prié le dieu importé mais qu'ils sont quand même morts.


Tu me parles des ancêtres. Comment les trouver ? Comment communiquer avec eux ? Ceux que tu cherches sont TOI, en TOI. Il faut juste changer de paradigme et te dire que tu n'es pas un individu mais une HISTOIRE qui a commencé depuis les premiers ancêtres qui viennent de NZAMBI. Tu as la chaîne de tous tes ancêtres dans ton ADN. Sache que seuls 3% de notre ADN nous constituent, les 93% restants, sont comme inactifs. Pourtant, tout cet ADN vient de ton patrimoine reçu. La question que je me pose est la suivante : QUE SERAIT L'HOMME QUI PARVIENDRAIT À REVEILLER TOUT SON ADN ? Je reste convaincu qu'il y a quelque chose de divin caché en nous et qu'il faut juste savoir le réveiller pour que notre vie ne soit pas dominée par la nature charnelle de notre véhicule, notre corps.


On veut prier quelque entité en dehors de nous. Et si on devrait plutôt regarder en soi vers l'intérieur ? Ceux qui nous constituent sont en nous. NZAMBI NE POURRAIT PAS TROUVER UN MEILLEUR ENDROIT QUE DE VIVRE EN NOUS, DE SE MANIFESTER EN NOUS CAR LE SEUL VRAI JE, C'EST LUI, DE SORTE QUE TOUS LES JE SONT UN EN LUI. Tout ce qui vie manifeste la seule et unique conscience qui a été, qui est et qui sera.

 

Le royaume de NZAMBI est au-dedans de nous car tous nos ancêtres depuis le commencement de l'humanité vivent et survivent en nous. C'est pourquoi, se couper de ses ancêtres, c'est se couper de soi-même. 


Pour les expériences de mort imminente dont tu m'as parlé, elles sont toutes intérieures et inconscientes. C'est l'homme lui-même qui les construit. Il y a mieux : la plante iboga te met en contact avec tes ancêtres de façon claire. Tu vois même ton animal totémique. Cette réalité n'est pas hors de nous mais en nous. Nos sens limités en empêchent l'accès. 


Il y a un monde voilé dans notre réalité. Pourquoi est-il voilé ? Pour que nous ne soyons pas terrorisés par ce qui s'y passe et que nous ne soyons pas influencés par les entités de cette dimension.

 

Tu n'as pas à prier juste pour prier. NZAMBI SAIT À L'AVANCE CE DONT TU AS BESOIN. IL A DÉJÀ TRACÉ TA VOIE. Les enfants ont la foi que les parents vont leur apporter à manger ; ils ne passent pas leur temps à prier leurs géniteurs pour cela. Quand ils deviennent grands, ils deviennent eux-mêmes les instruments de manifestation de leur propre foi : ils agissent. Ils transforment leur foi en réalité... 


Il faut que tu aimes ton véhicule et que tu lui parles car sa nature est animale puisqu'il est adapté à ce monde. Toi, tu es ESPRIT. Vous n'êtes pas de la même nature et vous ne parlez pas le même langage.  Il faut déjà commencer par cette harmonie. Écoute ton corps. Essaie de comprendre son langage. Prends conscience que tu es son guide et que lui parle un langage chimique, physique et que vous êtes liés par le souffle. N'oublie pas que les sens de la chair, les organes sensibles de notre corps sont imparfaits. Ils ne servent qu'à permettre à Ego, l'Etre véritable qui nous constitue, de percevoir, d'entendre et de sentir le monde physique de notre dimension. Ce n'est donc pas par ces sens que tu peux vraiment communiquer avec ce qui n'est pas matériel - même si les esprits nous entendent. 

 

Il y a de vieux enseignements dans la Bible qui nous viennent du fond des âges, notamment de nos ancêtres kamites, les premiers à avoir expérimenté la connaissance de NZAMBI LE CRÉATEUR. Les vrais adorateurs adorent NZAMBI par l'esprit et non par la chair. Pour atteindre l'esprit, le véritable soi, il faut dépasser la chair, l'apparente réalité car nous vivons dans une tenace illusion matérielle. 


Tu remarqueras que l'élite de ce monde veut nous faire croire que nous sommes juste des êtres charnels et qu'il ne suffit que de contenter la chair. Ils redoutent que l'homme connaisse sa véritable nature - ce qui aurait pour conséquence de le sortir de l'esclavage matériel et spirituel dans lequel il se trouve. TOUT EST FAIT POUR QUE L'HOMME CROIT QUE SON VÉHICULE, C'EST SA VÉRITABLE NATURE... 


La foi est la meilleure forme de prière. Cependant, la foi est active et non passive. C'est pour cela que L'ACTION EST LA PRIÈRE VÉRITABLE. En effet, l'action transforme la foi en réalisation. Quand tu agis en posant un acte qui résonne dans l'éternité, un acte qui prolonge l'action du Créateur, TU PRIES. L'ACTION SURTOUT DÉSINTÉRESSÉE EST UNE PRIÈRE VIVANTE... Je peux te donner des illustrations mais pour l'instant, je les garde.


La prière de nos chrétiens est comme du baratin, une supplication, qui n'apporte rien à NZAMBI qui n'est pas à notre service. Il nous a prêté son souffle pour qu'on agisse dans ce monde afin de prolonger son action. Or, les chrétiens ont été dupés à attendre que le dieu importé agisse à leur place - alors qu'ils doivent agir en prolongeant l'action créatrice du Créateur.

 

FAITES TOUTES LES PRIÈRES QUE VOUS VOULEZ ; LA SOLUTION VIENT SOUVENT SOUS L'ASPECT D'UN HOMME. VOUS FAITES DONC PARTIE DE LA SOLUTION RECHERCHÉE DANS VOTRE PROPRE PRIÈRE ! 

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0
13 avril 2020 1 13 /04 /avril /2020 12:40

Il a été accusé par ses détracteurs d'avoir voulu fomenter un coup d'État ou de le préparer en douce. Il a même été accusé d'avoir fait entrer des armes au Congo dans des conteneurs au port autonome de Pointe-Noire. Les plus durs à son égard estimaient que Jean Dominique Okemba avait fui à Edou, avant son arrestation programmée très tard dans la nuit. Il a longtemps fait le buzz sur les réseaux sociaux. Son célèbre discours de twérè en face de nkanis d'Edou a fait l'objet de plusieurs interprétations. On le prétendait prêt à tout. Il révèle avoir des hommes et être à la fois chargé de la sécurité nationale, ministre et Général - ce qui a été interprété comme une réponse au Général Nianga Mbouala Ngatse qui estimait  lors de son passage devant les juges dans l'affaire Dabira que l'élite mbochie n'obéissait plus à Denis Sassou Nguesso mais à Jean Dominique Okemba, prétendu garde-fétiches de son oncle, le ndzokousaure de l'Alima.

 

Alors que tout le pays est en mode confinement, voilà que le twérè revient d'Edou, le village natal du président, à Brazzaville, tenez-vous bien, dans l'avion présidentiel de Denis Sassou Nguesso - avec son équipe de proches ! L'homme revient libre, sans menottes, sans qu'une cohorte de soldats ne l'attende sur le tarmac, apparemment avec le prestige dû à son rang. Sassou ne prête pas l'avion présidentiel à n'importe qui.

 

De nombreuses questions se posent : Jean Dominique Okemba revient-il de son propre gré ou a-t-il été contraint de revenir sous la menace ? Certains, en voyant qu'il revient en avion présidentiel se demandent s'il était en mission - ce qui paraît invraisemblable s'il a vraiment avoué avoir pris la fuite. Ceux qui dès le départ évoquaient une distraction pourraient avoir raison. En effet, comment comprendre qu'un fugitif revienne dans un avion présidentiel - ce qui est un privilège d'État ?

 

Nous suivons de près ce feuilleton qui pourrait avoir d'autres rebondissements. Au Congo, nous ne savons pas à quel ngoki se vouer, d'autant que nous ne sommes pas dans le secret des dieux mbochis des berges de l'Alima...

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB',

MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 22:19

Lors de son arrestation, ses proches scandaient que Vital Kamerhe, le faiseur de rois, n'a jamais volé de sa vie. Pourtant, le catalogue de ses actes tels que révélés par les extraits de son jugement laisse pantois. Pendant que son arrestation immédiate est prononcée et que Vital Kamerhe croupit à la prison de Makala, Bunia s'agite. Des jeunes déversent des grosses pierres volcaniques sur la route en demandant sa libération. Le fan club ethnique de Vital Kamerhe est en ébullition.

 

Nous assistons au soutien ethnique, preuve que chez nous, l'ethnie reste au dessus de la nation et que l'identité ethnique demeure pour un homme politique le meilleur projet de société. On ne soutient pas Kamerhe parce qu'il est innocent mais à titre de soutien ethnique. Cette solidarité est l'indicateur majeur de la force ou de la faiblesse de la cohésion nationale en Afrique noire.

 

Le problème reste entier : comment faire de plusieurs ethnies, notamment des centaines comme en République Démocratique du Congo, une nation ? Cette question est centrale pour l'évolution vers la démocratie. Sans nier l'importance de l'ethnie, de nos origines, force est de reconnaître que ces différences sont un frein à l'avancée démocratique en Afrique noire. Chaque ethnie espère voir un frère ethnique accéder à un haut poste de décision - notamment celui de président de la république - pour bénéficier de privilèges de toutes sortes. Chez nous, les Mbochis l'appellent le phénomène social du "moro obosso", le fait d'avoir un homme devant sur lequel s'appuyer. Cette idéologie fait de nos républiques des républiques du privilège.

 

Il faut ici reconnaître que tant que nous n'aurons pas réussi à résoudre le problème ethnique, la démocratie demeurera un rêve lointain. Il s'agit de faire en sorte que l'identité républicaine et le sentiment républicain soient plus attractifs que leurs équivalents ethniques. Facile à dire qu'à faire en Afrique...

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0
12 avril 2020 7 12 /04 /avril /2020 21:05

Je constate qu'il y a de plus en plus de lecteurs sur le blog. Je vous remercie de me redonner l'envie d'écrire comme par le passé pour nourrir les lecteurs. Je travaille à élargir la conscience des BENA NTEMO. C'est une besogne ardue. Cependant, on constate que la conscience des nôtres s'élargit car de plus en plus de sœurs et frères participent à cette lourde tâche. Le plus dur est de briser les chaînes religieuses, les plus coriaces, les plus abêtissantes, les plus annihilantes...

 

Personne n'aime les "Noirs". Même pas les "Noirs" qui ont fini par se détester, accepter qu'ils étaient maudits (par un faux dieu importé) - comme le prétend la Bible du saint mensonge. Aux États-Unis, on constate par exemple que les Noirs décèdent plus que les autres dans les hôpitaux au point où des avocats s'en mêlent désormais. En France, on a l'impression que peu d'Africains ressortent vivants des hôpitaux dès qu'ils sont atteints du Covid-19 ou pas. Ce n'est vraiment pas le moment de tomber malade à l'étranger car le trafic des organes des nègres bat son plein partout. En Libye, en Mauritanie, en Arabie saoudite, l'esclavage des nègres est toujours de mise. Dans ce contexte de haine perpétuelle, de mépris continuel, à qui se fient les BENA NTEMO ? A leurs bourreaux, aux religions de ceux qui nous prennent pour des animaux. La prière est devenue un refuge qui enrichit les faux pasteurs et les faux prophètes. Pendant que l'Asie et l'Inde s'émancipent de l'Occident, nous restons divisés, maintenus en enfance par la religion, l'éducation, la culture, l'économie et la politique. Tout est fait pour que nous acceptions notre infériorité inculquée par les autres races. La dernière place est le lot de l'homme à peau noire. Qui n'a pas vu des vidéos de nègres lynchés aux États-Unis, battus en Inde, enchaînés en Libye, torturés en Inde ?

Les Arabes disent que les Noirs sont des animaux et qu'on peut les tuer - sans retenue, sans vergogne et qu'il n'y a que les Blancs qui font semblant de les considérer comme des êtres humains.

Un Africain s'est noyé à Venise - sans que personne ne lui vienne en aide. Au contraire, on entendait crier : "Nègre, meurs !" En somme, tous nous détestent mais nous aimons tout le monde. TOUTES LES RACES SONT EN GUERRE CONTRE NOUS ET NOUS L'IGNORONS ! C'est vraiment triste. Et avec ça, nos propres frères pactisent avec ceux qui veulent nous exterminer sur la face de la terre. Étrange !  

 

Bonsoir, Pascale. Merci pour l'audio. 

 

Les Chinois que vous recevez comme des rois chez nous sont des racistes. En fait, toutes les races différentes de la nôtre exercent du racisme contre les BENA NTEMO - même si tous au milieu d'eux ne sont pas racistes. 

Les Chinois vont jusqu'à manger des Africains ! C'est dire qu'ils prennent l'homme noir pour un animal comestible. Pourtant, tu vois comment Denis Sassou Nguesso s'aplatit devant eux.

 

Pour la chasse aux Africains, c'est juste un relent raciste. Il y a pourtant deux possibilités pour éviter que les Kamites soient dehors : 

1) la Chine mobilise des avions pour les rapatrier dans leurs pays respectifs ou
2) la Chine invite les États africains à récupérer leurs concitoyens, au lieu de les laisser dehors. En dépit de la fermeture des frontières, on voit des avions débarquer sur les aéroports africains.

 

Les Africains ont un complexe d'infériorité qui a complètement éteint notre sens de l'honneur et de la dignité. C'est la seule façon d'expliquer qu'en Afrique, il ne se passe rien quand bien même on tue des      Kamites dans un pays. Qui peut imaginer que les Chinois aient pareil comportement face à des Occidentaux ou à des Américains ? Personne. Le respect de mérite et se gagne. Nous avons été affaiblis par des fausses religions, l'esclavage, la destruction de nos identités ataviques. Comme des arbres déracinés, nous sommes couchés et exposés à tous les vents et à tous les bûcherons.

 

Nous ne faisons que nous plaindre, parloter, gémir, pleurer. C'est tout. C'est la marque du faible. Le fort parle peu, agit et frappe. Entre les forts, il y a comme un équilibre de la terreur : tu ne me touches pas car ma réaction pourrait être pire.

La Bible comporte pourtant la loi du talion dans ses lois. La plupart de nos concitoyens se disent chrétiens. En fait, crétins. Or, les faux pasteurs des églises de sommeil et de mensonge ne l'enseignent jamais.  Oeil pour oeil, expulsion pour expulsion. Ce devrait être ça. Au contraire, ils affaiblissent les nôtres avec des concepts comme l'amour, la charité, le pardon, tendre la joue gauche quand on te fracasse la joue droite avec un marteau.  Bref, le christianisme enseigne la faiblesse, la soumission, l'esclavage. Tant que les religions importées auront droit au chapitre, l'Afrique des hommes à la peau sombre sera faible.

 

Où a-t-on déjà vu le buffle adhérer à la religion du lion, son prédateur ? Nulle part. LES PRINCIPES DE NZAMBI KALÛNGA SONT UNIVERSELS. ​​​​C'est en Afrique que les lions et les buffles coexistent. Pourtant, nous ne tirons pas les leçons de la nature. Les Occidentaux eux suivent les leçons de Darwin qui a élaboré la théorie de la sélection naturelle, c'est-à-dire, le fort vit, le faible disparaît. Et qui sont les faibles parmi les races ? Je vous laisse deviner...

 

 

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0
11 avril 2020 6 11 /04 /avril /2020 09:25

Commentaire : Le procès de Vital Kamerhe pour détournement du denier public est emblématique du peu de scrupules de nombreux hommes politiques africains. Il faut que Félix Antoine Tshisekedi poursuive avec cette politique de lutte contre les crapules de la république. Les Vital Kamerhe de la république doivent tous finir en prison pour 30 ans au moins - avec confiscation de tous leurs biens.

 

Que ceux qui défendent le Rwandais Kamerhe viennent encore jouer à l'avocat du diable ici. Cet homme est pire qu'un voleur : c'est un kleptomane, un monstre à la cupidité froide. Quand je pense aux louanges que des musiciens lui font, je me dis que le vice est encensé par des musiciens mendiants au en RDC et au Congo-Brazzaville.

 

C'est effarant de constater la facilité avec laquelle Vital Kamerhe détourne l'argent public de la RDC. On a l'impression qu'il n'existe aucun mécanisme de contrôle des sorties de l'argent des comptes de l'État. Hélas, de nombreux pays africains souffrent du même mal...

                        *

VITAL KAMERHE KANYGINYI DEVANT LE JUGE 

- Connaissez-vous Mademoiselle X ?
Réponse : oui
- Qui est- elle ? 
Réponse : Ma belle sœur. 
- Occupe-t-elle une fonction officielle ? 
Réponse : Non. 
- A quel titre lui fut donc adressé ce chèque de 9 millions de dollars relatif à la passation d'un marché public ? 
- Réponse : silence. 

- Avez-vous décaissé de l'argent en banque en date du 3 mars 2020 ?
Réponse : Oui
- A quelle hauteur ?
Réponse : 30.000$  
- Et vous avez remis combien aux travaux publics ? 
- Réponse : le montant décaissé votre honneur. 
Vous pouvez être précis ?
Réponse : 30.000$
- Est-ce que vous reconnaissez ce document sur lequel votre signature et celle du DG de la SAFRICAS se trouvent ?
Réponse : Silence.
- Reconnaissez-vous avoir remis 3000$ au DG de SAFRICAS sur les 30.000$ décaissés à la Banque ce même 3 mars 2020 ?
Réponse : Silence.

- Reconnaissez-vous avoir effectué un dépôt de 5 millions de dollars dans votre compte en banque personnel ?
Réponse: oui 
- Quel type de transaction avez-vous effectué pour obtenir ces 5 millions de dollars ?
Réponse : Silence.
- Quels étaient les individus impliqués dans la transaction ?
Réponse : je ne puis répondre.
Pour quelle raison ?
Réponse : Long silence.

- Êtes-vous vous signataire de la règle de convenance exigeant que tout décaissement d'argent public soit co-signé du chef de l'État ? 
Réponse : oui.
- Avez-vous déjà décaissé de l'argent public sans l'autorisation du chef de l'État ?  
Réponse : je ne pense pas votre honneur.

- Connaissez vous Mr X ? Réponse : oui. 
- Qui est-il ?
Réponse : Un parent.
- Soyez-précis, svp
Réponse : Mr X est mon oncle
- Mr X a-t-il effectué un transfert de votre compte vers le sien, à hauteur de 900.000$ en date de 25/12/2019 ?
- Réponse : je n'en suis pas informé votre honneur.
- En quelle qualité aurait-il pu faire un tel virement et à quelle fin ?
Réponse : je n'en ai aucune idée votre honneur.

- Reconnaissez-vous avoir décaissé 1.500.000$ pour les festivités relatives à votre mariage civil ?
Réponse : oui. 
Était-ce bien des fonds publics ?
Réponse : oui.
- Pourquoi n'avez-vous pas utilisé votre compte personnel ?
Réponse :  C'était un crédit votre honneur.
- Ce crédit a-t-il été octroyé sur la base de dispositions légales ?
Réponse : Silence.
- Disposez-vous d'un document ou encore une lettre de reconnaissance de cette dette ?
Réponse : silence.

- Reconnaissez vous avoir ouvert un compte en date du 02/01/2020 au nom de Madame Amida Kamerhe, votre épouse ?
Réponse : oui.
- Vous êtes en communauté universelle de bien pourtant ?
Réponse : oui.
- Reconnaissez-vous avoir transféré 75.000$ de votre compte vers le sien ce jour-là ?
Réponse : oui.

Connaissez vous Mr Z ? Réponse : non.
Connaissez vous Mr Z du moins en tant que cadre de votre parti politique ?
Réponse : silence.

- Reconnaissez-vous avoir  fait décaisser 50.000$ d'argent public au motif de la lutte contre l'épidémie de Covid-19 ?
Réponse :oui.
- Pouvez-vous produire l'autorisation que vous avez reçu pour le faire ? Réponse : silence. 

...........
40 minutes de délibérations de la cour
............

"Aux fins de statuer sur le présent dossier dans les jours qui suivent, la cour ordonne l'arrestation immédiate du prévenu".

 

Partager cet article
Repost0
10 avril 2020 5 10 /04 /avril /2020 10:23

Gaspard, bonjour. Certains rats qui mangent des cacahuètes dans les cales d'un navire critiquent le rat capitaine dès qu'ils sentent que le timonier les conduit à l'échouage, dans l'écueil. Isidore Mvouba nous lit, nous qui affirmons depuis des années que Sassou n'a jamais été le président d'un pays mais dans l'ordre - le nkani de sa famille, de  son ethnie-Etat et de ses serviteurs de toutes les ethnies. Isidore Mvouba, le Mukongo qui parle mbochi, est prêt à quitter le navire dès qu'il se mettra à piquer du nez. C'est le message caché derrière son discours. C'est le sens de sa critique du régime auquel il appartient.  Il a pris sa part de ce que le grand niongologue-boukoutologue-muyibilogue lui a donné. Il est, quoi qu'il dise, corresponsable de la ruine du Congo. Il aura des comptes à rendre comme les autres. Nous n'avons pas la mémoire courte. Le coronavirus est comme une loupe grossissante qui expose toute l'incompétence, toute l'immoralité du plus pire régime de l'humanité. Isidore Mvouba est obligé de voir même avec ses petits yeux combien l'hôpital est dans un état lamentable. Comme l'ensemble du pays, par ailleurs...

 

Quand Mvouba dit que Sassou n'est plus président (de la république), qu'il nous dise à quel moment, depuis 1997, il l'a été : dans ce domaine, nous avons une grande échelle de comparaison. Les modes de gouvernance ne sont pas si nombreux que ça. 

 

Il y a une différence notoire entre chef d'État et président. Un président est élu par le peuple dont il tient sa légitimité et travaille pour ce peuple. Par contre, on peut se hisser au sommet de l'État sans être élu, par gangstérisme politique usant force et/ou conspiration. Dans ce cas, celui qui arrive au sommet de l'État ressemble à un chef de pirates qui va régir une île juste dans son propre intérêt et celui de   ses amis corsaires.  D'une manière générale, un chef d'État ne représente que facticement les intérêts d'un peuple. Ce n'est pas son objectif de développer un pays où de rendre son peuple heureux. 

 

Quand vous faites la confusion entre président et chef d'État, c'est que vous n'avez rien compris à l'affaire. Isidore Mvouba est pourtant un homme intelligent pour être capable de survivre au milieu des crocodiles de l'Alima...

 

De toute façon, lorsqu'un gangster d'État comme Denis Sassou Nguesso atteint le sommet de l'État, il se rend vite compte qu'il n'a fait que prendre la place de l'ancien gouverneur blanc en prenant place au palais du gouverneur. Il a le choix de se détacher de l'emprise colonial pour s'émanciper du colonisateur mais un peureux comme Sassou, devant la puissance de la France, préfère servir le colon, se servir lui-même et servir ses proches. On constate alors qu'en trente-cinq de règne, rien ne change pour le peuple.

 

Denis Sassou Nguesso est un gangster-pirate d'État qui n'aime pas son pays et son peuple. Quand on regarde le sort du pays au crible de ses sentiments, on voit que par amour, il est capable de transformer un village de pêcheurs en ville. Si Denis Sassou Nguesso aimait le Congo comme Paul Kagamé,  pourtant aussi dictateur sur lui, aime le Rwanda, il y a longtemps que le Congo serait doté de structures modernes. Or, seul Oyo a une eau potable et une électricité stable.

 

Le taux d'amour pour leur peuple permet de mesurer la différence entre deux dictateurs. Sur l'échelle de l'amour du peuple, Paul Kagamé, c'est Sassou + beaucoup d'amour pour son pays le Rwanda. Quand Isidore Mvouba, président de l'Assemblée des gangsters-pirates, fait semblant de dire que Denis Sassou Nguesso n'est plus président, c'est une façon de parler : il sait que le ndzokousaure n'a jamais été président. Même pas un seul jour. L'homme qui a plus de 93000 heures de vol d'avion à la visite du monde ne connaît pas son pays. Il est même plus un nkani, qu'un chef d'État, plus un chef de famille qu'un nkani.


Isidore Mvouba est un voyant qui faisait l'aveugle pour ne pas voir qu'il participe allègrement à la ruine du pays. Il affirme miraculeusement avoir retrouvé la vue, prêt à quitter le vaisseau pirate dès que le peuple sonnera l'abordage...

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,
LION DE MAKANDA,
MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0
7 avril 2020 2 07 /04 /avril /2020 12:54

Aujourd'hui, dans notre pays le Congo, sauf si la nature s'en mêle, il est impossible de survivre du coronavirus Covid-19. En effet, il n'y aucun lit de réanimation. A ce qu'il paraît, de 400 lits de réanimation, nous sommes passés à 0 (zéro). Nous n'avons même pas un seul respirateur dans notre pays ! Comment cela se fait-il ?

 

En sa qualité de ministre de la santé, madame Jacqueline Lydia Mikolo doit nous dire où sont passés les lits de réanimation. Elle doit rendre des comptes de sa mauvaise gestion du système de santé de notre pays. A l'heure d'une aussi grave pandémie, tous les yeux doivent être tournés vers cette femme à l'incompétence criarde. Comment peut-elle expliquer le marasme de tout le système de santé de notre pays où il n'y a même plus d'alcool dans les hôpitaux ? Et avec ça, madame Mikolo se permet des dons à titre personnel à l'hôpital de Mouyondzi dont elle est native pour lutter contre le coronavirus. C'est inacceptable qu'une ministre de la santé fasse étalage de ses penchants tribalistes aux yeux du monde entier. Où a-t-elle eu le matériel qu'elle a personnellement apporté à l'hôpital de Mouyondzi ? Pourquoi ne pas avoir simplement pensé à équiper, en sa qualité de ministre de la santé, tous les hôpitaux de la république de la même façon ? Que fait-elle de la manne de son ministère - alors que le pays manque de tout ?

 

Il est un peu facile de l'exonérer de ses responsabilités en caquètant qu'elle est venue trouver une situation sinistre. Justement, c'est pour changer les choses, pour améliorer la situation qu'elle a été nommée ministre de la santé. Elle n'est pas au ministère de la santé pour se pomponner le visage, se farcir les lèvres de rouge à lèvres ou pour se gratter les ongles ! Depuis qu'elle est là, l'état des hôpitaux congolais s'est fortement dégradé.

 

Le chef de l'État doit se pencher sur le cas Jacqueline Lydia Mokolo. Il est évident qu'elle n'est pas à la hauteur de la pandémie actuelle. Son bilan en tant que ministre de la santé est nul. QU'ON NOUS EXPLIQUE POURQUOI CETTE FEMME EST MAINTENUE AU POSTE DE MINISTRE DE LA SANTÉ - ALORS QU'ELLE EST NULLE COMME UN CARTON D'EMBALLAGE. ON PEUT SE CONTENTER DE LUI LAISSER LE MINISTÈRE DE LA FEMME, S'IL VOUS PLAÎT !

 

Depuis qu'elle est au gouvernement, l'hôpital a connu de nombreuses crises, des grèves du personnel soignant. Elle s'est même permise de limoger une dame qui se plaignait de manquer de moyens à la tête du CH-TUE pour la remplacer par un Canadien qui n'a que foutre de la santé des Congolais, un énergumène qui aurait déjà détourné plus d'un milliard de francs CFA.

 

Comment expliquer que notre pays n'ait même pas un seul lit de réanimation ? Pas un seul respirateur  ? Comment peut-on manquer même des choses les plus insignifiantes comme des réactifs ? Comment les grands hôpitaux du pays peuvent manquer de tout - alors que des dons de matériels et d'espèces affluent ici et là ? Même si elle semble avoir des appuis solides au sein de la famille présidentielle, cette femme est personnellement RESPONSABLE de milliers voire de centaines de milliers de morts dans notre pays.

 

Notons au passage qu'il n'est plus possible de faire des opérations chirurgicales au CH-TUE de Brazzaville où le matériel est totalement inutilisable ! L'état de notre système de santé est si épouvantable au point où être hospitalisé, c'est avoir rendez-vous avec la mort !!!! Nous avons tous été atterrés de constater le cas du défunt Mvoulaléa abandonné sur un lit d'hôpital - sans soins au mouroir CH-TUE. C'EST UN VRAI SCANDALE !

 

Il est temps que le gangster suprême de notre État se penche sur le cas Jacqueline Lydia Mikolo, une dame au visage fin et apparemment doux qui cache une espèce de monstre au féminin, mi-tigresse, mi-cobra car elle prouve qu'au change, en matière de détournements, d'incompétence et d'inhumanité, la femme peut être l'égale de l'homme. Peut-être même, pire que l'homme. En l'espèce, Jacqueline Lydia, c'est Dracula en jupon et le diable en talons aiguilles...

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg