Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 septembre 2018 6 22 /09 /septembre /2018 16:33
CONGO/CORRUPTION : SASSOU DISSOUT UNE COMMISSION QUI AVAIT COMMENCE A FAIRE DU ZELE

Le Congo est en banqueroute : c'est un fait. Sassou a besoin d'argent frais pour sauver son régime. Aussi, la barbarocratie primitive du Congo n'a pas renoncé aux milliards de dollars du FMI et de la Banque Mondiale. Attendez, ils sont tellement habitués à l'argent facile qu'ils ont du mal à lâcher prise, nos gangstérocrates de l'ethnie-Etat. Cependant, le régime doit encore réussir à distraire le FMI qui a exigé une lutte plus sérieuse contre la corruption. Et là, il y a problème : comment le corrompu-corrupteur peut-il faire pour se dénoncer lui-même ? Qui peut croire un instant que le régime peut entreprendre une vraie enquête contre la corruption quand tout le régime est corrompu de la tête à la base ?

 

La dissolution de la Commission Anti-corruption par Denis Sassou Nguesso pour avoir fait du zèle est un triste constat. Son remplacement par une Haute autorité de lutte contre la corruption s'apparente à une opération cosmétique. Chers compatriotes, ne croyez pas une seconde à cette farce d'appel à candidatures publiques pour trouver la personnalité qui dirigera la nouvelle institution de lutte contre la corruption : Sassou nommera son agent et vous vous en rendrez compte par sa proximité au régime. Rien ne fonctionnera car les puissants, notamment les parents du Kani seront à l'abri des attaques. C'est même pour cela que la Commission Anti-corruption vient de disparaître.

 

Prenez par exemple la déclaration des biens et des ressources financières, elle aurait dû s'adresser à tous les ministres, les anciens, les actuels et ceux à venir mais seuls les futurs ministres s'y souscriront - alors que la corruption s'inscrit d'abord au passé-présent. Elle doit aussi concerner toute l'élite du pays voire tous les Congolais et non seulement les ministres. LA CORRUPTION EST UN PHENOMENE QUI EST GENERALISE POUR QUE LA LUTTE SOIT ETENDUE A TOUTE LA SOCIETE CONGOLAISE. Vouloir en limiter l'impact est déjà une opération de soustraction de nombreux corrupteurs et de nombreux corrompus.

 

A un tel poste, on devrait trouver un homme qui n'a aucun rapport avec le régime, un homme irréprochable sous toutes les coutures. Pourtant, le monstre de l'Alima choisira un homme qui pourrait lui-même avoir maille à partir avec la corruption.

 

Thierry Moungalla se trompe : Le Congo n'est pas du tout déterminé à lutter contre la corruption - sinon Sassou n'aurait pas dissout la commission Anti-corruption qui commençait à prendre son travail au sérieux.

JUSTE POUR RIRE : JE SUIS CANDIDAT AU POSTE DE PRESIDENT DE LA HAUTE AUTORITE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION. A DEUX CONDITIONS : QUE J'OBTIENNE TOTALE CARTE BLANCHE ET QUE JE SOIS A L'ABRI DE TOUTE ATTEINTE CAR JE COMPTE COMMENCER A ENQUETER SUR DENIS SASSOU NGUESSO HIMSELF. Je souhaite savoir comment il a acheté cinq mille vaches, des dizaines de milliers de moutons, des autruches et tout le tutti quanti avec sociétés et tout le reste. Tous les investissements de Sassou au nord et partout dans le monde doivent passer au peigne fin. Je veux aussi qu'on m'autorise à regarder du côté des Biens Mal Acquis de par le monde - y compris au Congo. Il est normal que le gangstérocrate en chef des barbarosaures primitifs montre l'exemple.

ON DOIT EXPLIQUER COMMENT CERTAINS SONT PASSES DE LA PECHE DU NGOKI A MILLIARDAIRES. ON NE PASSE PAS COMME CA DE PROPRIETAIRE D'UNE PIROGUE A PROPRIETAIRE DE PLUSIEURS VILLAS A NEUILLY. Il y a crocodile sous eaux troubles de l'Alima...

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2018 2 18 /09 /septembre /2018 20:18

Nous venons de recevoir un article de la L.C. que nous mettons en ligne. Nous découvrons dans celui-ci que les Chinois dont les banques possèdent l'argent volé par les proches parents de Sassou comme Jean Jacques Bouya et Gilbert Ondongo lui demandent de lever leur immunité pour que les yeux bridés rapatrient l'argent volé au peuple congolais. Pour cela, il suffit que le monstre de l'Alima remanie son gouvernement en écartant les voleurs. Nous parions qu'il ne le fera pas car entre le peuple congolais et la famille ou le clan, son choix est clair. Il sera toujours du côté de la famille, du clan et de l'ethnie contre tout le peuple. S'il était conséquent et sérieux, Denis Sassou alias Nguesso n'aurait pas reconduit les grands Angwalimas de son gouvernement. Le fait qu'ils sont toujours ministres, démontre qu'il n'est pas pour la sanction des destructeurs du pays dont il est le gangster en chef.

En gangstérocratie comme en kleptocratie, entre barbarosaures primitifs, on se soutient - surtout en famille : ce que Bouya et Ondongo ont volé n'est rien comparé à ce que le monstre de l'Alima a dérobé au Congo. Il n'est donc pas indiqué de dénoncer les petits poissons qui à leur tour pourraient faire des indiscrétions. Les Chinois savent donc que nous n'avons pas besoin de leur emprunter de l'argent puisque le Congo a de l'argent...

Si Denis Sassou alias Nguesso a refusé de trahir les siens, se contentant de quelques arrestations légères, ce n'est pas à la demande de la Chine qu'il trahira les siens. SI SATAN MET DE  LA DIVISION DANS SA MAISON, COMMENT SON ROYAUME PEUT-IL SUBSISTER ?

XI JINPING est bien gentil de vouloir nous aider à rapatrier tout cet argent. Sassou ne fera rien en dépit de ses bonnes dispositions. De toute façon, cet argent sera récupéré par les Chinois à la chute du régime ou à la mort des intéressés car les Chinois savent que c'est de l'argent volé. Dans tous les cas, le Congo est perdant...

Non, monsieur XI JINPING, Denis Sassou alias Nguesso ne combattra pas la corruption et fermera les yeux comme d'habitude car il fait partie des corrupteurs et des corrompus. Au Congo, tous les gredins, tous les escrocs et tous les voleurs de la république ont bon dos. Au risque de ne pas recevoir l'argent de l'ami jaune qui cette fois-ci voit bien que le barbarosaure primitif ne peut changer d'ADN, le gène du vol et de la kleptocratie étant indécrottable. Ce n'est pas à soixante-quinze ans qu'on vous change un vieux crocodile, un véritable barbarosaure qui a la cupidité endurcie sous sa peau épaisse. Très épaisse...

 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

 

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2018 1 17 /09 /septembre /2018 10:14
Monsieur Patrick Cedrick, vous n'avez pas compris la problématique du "Mukongo". Votre réaction est épidermique pour cela. BIEN LIRE EST ESSENTIEL : QUAND ON RAPPORTE LE POINT DE VUE DE QUELQU'UN D'AUTRE, C'EST A CE DERNIER QU'IL FAUT REPONDRE. CE SONT LES FRANCAIS QUI M'ONT RENCONTRE QUI M'ONT EXPOSE LEUR POINT DE VUE DES BAKONGOS NATIONALISTES. VOUS VOUS AGRIPPEZ A CE POINT DE VUE SANS COMPRENDRE QU'IL EST CELUI DE LA NATION QUI SOUTIENT LE DICTATEUR SASSOU DANS NOTRE PAYS ET NON LE MIEN. Le fait que le Mukongo soit catalogué nationaliste par les Français qui ont discuté avec moi n'engage que ces citoyens français.
 
Ne vous sentez pas offusqué et frustré pour croire que seuls les Bakongos sont nationalistes ou qu'il n'existe pas de nationalistes dans d'autres ethnies du Congo. LES FRANCAIS CONNAISSENT NOTRE HISTOIRE MIEUX QUE NOUS-MEMES POUR L'AVOIR ECRITE. Ils connaissent le rôle du Mukongo dans les luttes de libération en Afrique et aux Antilles. Leur propos se situe dans un paradigme historique.
 
PERSONNE N'EST DUPE CHEZ LES FRANCAIS QUI SOUTIENNENT SASSOU ET SA POLITIQUE DE DESTRUCTION ET D'ASSERVISSEMENT DE NOTRE PAYS : SI UNE ELECTION DEMOCRATIQUE SE PRODUISAIT AU CONGO, LES CHANCES QU'UN MUKONGO ACCEDE AU POUVOIR SONT DE 88% - COMPTE TENU DU VOTE ETHNIQUE ENCORE EN VIGUEUR DANS NOTRE PAYS. AUSSI, POUR ELOIGNER LE POUVOIR DES BAKONGOS, ON CONSTATE PARTOUT QUE LES PUISSANCES DU MONDE PROPULSENT ET MAINTIENNENT UN ORIGINAIRE DES MINORITES AU SOMMET DE L'ETAT - SI CE N'EST CARREMENT DES ETRANGERS !
 
Pour les fanatiques aveugles du Général Jean Marie Michel Mokoko, personne ne peut dire qui aurait gagné le face-à-face Mokoko/Parfait Kolélas. JE DIS BIEN PERSONNE. Aussi, je vous demanderais de raisonner non avec l'affect mais avec le cerveau. Prendre quelques individus qui font un particularisme ici ou là, n'est pas une remise en question d'une constance collective et historique.
 
Oui, il y a des traîtres parmi les Bakongos, des gens qui n'aspirent qu'à leur propre bien-être comme il y a des démocrates parmi les Mbochis ou les Makouas. Cependant, la majorité des Bakongos se bat pour la démocratie car si la majorité des Mbochis était composée des démocrates dans notre pays, il y a belle lurette que Sassou aurait fui le Congo !
 
Pendant que les Bakongos se rassemblaient en masse à Brazzaville à l'appel des leaders de l'opposition, à Talangaï, Ouenzé et Mikalou, on buvait la bière. Même lors du petit Hiroshima du 4 mars, les Nordistes n'ont pas envahi les rues pour protetester. Pourquoi ? PARCE QU'ILS VIVENT IDEOLOGIQUEMENT LE POUVOIR DE SASSOU COMME LE LEUR, COMME UN POUVOIR ETHNIQUE, RAISON POUR LAQUELLE J'AI ELABORE LE CONCEPT D'ETHNIE-ETAT QUI REND COMPTE DE CE PHENOMENE. SI LE NORD SE LEVE, SASSOU TOMBE. VOUS SAVEZ QU'IL NE SE LEVERA PAS. POURQUOI ? LA REPONSE SE TROUVE DANS LA PREOCCUPATION SOULEVEE PAR LE GENERAL NIANGA NGATSE MBOUALA : L'AVENIR (AU SOMMET DE L'ETAT) DES MBOCHIS.
 
Donc raisonner par l'exception ne fait pas la science qui se préoccupe du GENERAL, du global, excluant quelques incidents solitaires.
 
 
NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,
LION DE MAKANDA,
MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2018 7 16 /09 /septembre /2018 12:58

Ils viennent chez vous avec des sourires jaunes qui puent le riz, l'alcool de riz et le cochon parfumé, ne se mêlent point de vos affaires politiques, ne vous achètent jamais une orange dans vos marchés, jouent à fond la diplomatie de vous conduire vers le développement avec des infrastructures de mauvaise facture - alors qu'ils ne cherchent qu'à piller vos ressources. Jamais ils ne vous transfèrent un peu de leur technologie et ne vous achètent pas grand' chose car ils prennent vos matières premières pour pas grand' chose. Ils ne vous construiront pas une petite école d'ingénieurs car ils vous veulent dépendants d'eux pour toujours. Ils ne connaissent pas la démocratie chez eux que cela leur sied de ne pas la trouver chez les autres. Ils entrent en vous comme du sucre qui se transforme vite en acide dès qu'il atteint votre estomac. Ils vous gavent de dettes pour mieux vous soumettre à leur volonté. Au final, les descendants de Confucius vous pillent en silence sans que le peuple ne s'en aperçoive. Ils sont dangereusement puissants, puissamment dangereux. Les yeux bridés parlent d'hégémonie alors qu'il s'agit de cancer, de gangrène, de pillage, de soft colonisation sur la surface mais de pillage intense dans le fond. Le monstre de l'Alima leur a vendu notre pays car il ne pourra pas rembourser tout ce qu'il leur doit. Ils viennent donc se servir chez nous. A vil prix...

Le journal télévisé du 15 septembre 2018 a permis de constater que les Chinois exploitent le pétrole congolais onshore, c'est-à-dire, à même le sol, avec 300 puits de pétrole. Vous vous rendez compte ? 300 puits ! Combien de barils de pétrole produisent-ils par jour ? Cette production entre-t-elle dans les statistiques nationales ? Nous ne le croyons pas. 

Le FMI doit être plus regardant du côté de l'exploitation du pétrole car certains champs pétroliers ne rapportent rien au Congo. La corruption concerne le pétrole à grande échelle. Les Congolais ignorent tout de ce contrat passé avec les Chinois. 300 puits de pétrole, c'est immense ! C'est un pompage terrible de notre brut ! Et avec ça, les Chinois nous laissent la pollution de nos sols ! 

C'est une mission de l'assemblée nationale congolaise qui a permis aux Congolais de découvrir que les yeux bridés exploitaient leur pétrole - sans que l'ethnie-Etat en parle comme ce fut le cas avec le gisement attribué au proche mbochi de Sassou, dirigeant d'Orion Oil. Nous y voyons une conséquence de la dette gigantesque que le Congo a envers la Chine. Il fallait s'y attendre : les Chinois ne sont pas généreux ; ils font des affaires et veulent absolument récupérer leur argent. Ils ne peuvent pas le faire au niveau politique par le truchement du remboursement de la dette. Aussi, le font-ils en exploitant les matières premières du Congo. Ils prennent le bois, pillent le poisson de la côte atlantique, ils s'emparent maintenant du pétrole - comme ils prennent des terres arables. Les Chinois vont finir par coloniser le Congo si ce n'est pas déjà fait. Il y a par ailleurs une mainmise de la Chine sur tout le continent africain. Nous verrons des dizaines de millions de Chinois s'implanter partout dans notre pays pour piller toutes nos ressources. Il faut que nous préservions les ressources de nos enfants - pendant que l'ethnie-Etat ne s'intéresse que de l'avenir des Mbochis ! Si l'assemblée nationale n'ouvre pas les yeux, les Chinois vont ruiner le Congo en moins de vingt ans ! 

 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 10:47
POURQUOI PASCAL LE PETIT TSATY MABIALA A-T-IL TENU UNE REUNION SECRETE DANS UN HOTEL PARISIEN ?

Il est le chef de l'opposition congolaise à ce qu'il paraît, un opposant par décret  comme cela n'existe nulle par ailleurs, fonctionnaire de son Etat à ce poste et bien aux ordres du gouvernement. Il a toutes les attributions d'un fonctionnaire avec salaires, voitures et tout le tutti quanti qui va avec. Paris est depuis que nous y avons travaillé des années durant, entre autres villes de France, la capitale du Congo libre comme nous l'avons déclaré à Paris lors du premier meeting à l'occasion des festivités du 15 août 1960.

Un véritable chef de l'opposition qui viendrait dans la capitale du Congo libre où se trouve le cœur de l'opposition ne chercherait pas  à passer inaperçu en rasant les murs, déjà il a fallu que Brazzanews le fasse sortir du bois à Bruxelles où il était CHEZ LUI car Pascal le petit TSATY MABIALA est citoyen belge. Et on s'étonne qu'il fasse très peu cas du Congo qu'il trahit allègrement. Le destructeur du parti de Pascal Lissouba est arrivé à Paris en catimini où il a organisé une réunion secrète hier soir dans un hôtel parisien. Nous avons essayé de trouver l'adresse de la réunion avant qu'elle ne débute mais en vain. Ce n'est qu'aujourd'hui que nous avons moult détails de cette réunion secrète ratée car nombreux sont les invités qui ne l'ont pas honorée. Un chef de l'opposition qui agit de la sorte se reproche forcément de quelque chose : il sait que nous savons qu'il n'est qu'un fonctionnaire de la pire dictature africaine encore à l'œuvre sur le continent.

Voici le message que nous venons de recevoir de la part de nos espions parisiens depuis que nous avons cherché à savoir ce que Pascal le petit faisait à Paris  : 

Bonjour LDM, depuis que les équipes de Brazzanews ont localisé Tsaty Mabiala Pascal le petit à Bruxelles, nos espions ont commencé à suivre ses mouvements depuis Bruxelles jusqu'à son récent voyage à Paris. Pascal le petit a organisé une réunion secrète à laquelle n'étaient conviés que des militant de confiance. Ecoute, nos parents de Paris sont tellement dans la galère qu’ils sont prêts à rencontrer le diable dans l’espoir de gagner quelques euros. Aux dernières nouvelles de nos espions, ils se sont finalement retrouvés dans un hôtel vers Villiers à côté du métro Rome à Paris hier soir. Ils étaient : Mahouèle, Guy Sosthene Ange Mabiala, Mabiala Bouanga et Bouloud. Tsaty est encore à l’hôtel et doit repartir ce soir ou demain matin. C’est regrettable le comportement de Martial Bouloud qui à l'avis de nos espions n’a rien eu de ce qu’il attendait recevoir comme enveloppe connaissant Tsaty qui a encore démontré que c'est un indécrottable pingre...

Le rat palmiste qui squatte le sommet des trois palmiers, à l'indiscrétion de certains de ses proches, chercherait à voir le professeur Pascal Lissouba en passant par son épouse. NOUS AVERTISSONS MADAME LISSOUBA QUE PASCAL LE PETIT EST DANGEREUX ET QU'IL POURRAIT ATTENTER A LA VIE DU GRAND PASCAL EN LUI DISANT SIMPLEMENT BONJOUR. Qu'elle se souvienne du baiser de Judas, une bave qui a crucifié Jésus. Il n'est pas bon d'introduire un rat palmiste au milieu de la maisonnée car il peut voler une vie...

Bref, revenons à notre sujet. Comme ça, un chef de l'opposition arrive à Paris et, au lieu de rassembler tous les membres des partis de l'opposition, il se contente de rencontrer juste quelques militants de son parti ? Est-ce que les autres membres des partis de l'opposition n'ont pas de militants sur la place de Paris ? Engambe n'a-t-il pas de militants à Paris ? Et ceux du MCCDI ? Nous avons toujours insisté sur le fait que l'UPADS aussi grande soit-elle n'est pas le seul parti de l'opposition. Or, Pascal le petit se sachant désavoué par les autres partis qui ne lui reconnaissent aucune autorité, ne s'appuie que sur sa base de l'UPADS pour faire illusion. A Paris, il n'a pas changé ce protocole. Mieux se retrouver en petit comité parmi ses fidèles, en toute discrétion, que d'affronter la furie de parisiens qui savent que vous n'êtes qu'un faux opposant.

Nos espions et nos équipes de Paris surveillent les mouvements de Pascal le petit Tsaty Mabiala, un homme dangereux qui rêve de la disparition de PASCAL LE GRAND pour s'emparer totalement de l'UPADS au point de jeter dans l'oubli l'esprit même de l'homme qui a créé le parti dont il est aujourd'hui le principal bénéficiaire. SI UN PASCAL PEUT EN CACHER UN AUTRE, QUE MADAME LISSOUBA N'OUBLIE PAS QU'UN PASCAL PEUT EN ELIMINER UN AUTRE - MEME SI CE PETIT PASCAL EST UN PROTEGE DE GAMASSA. Le rat palmiste a goûté au plaisir du profit que peut apporter la gestion d'un  grand parti, un grand profit d'avoir mis ce parti au service du grand ndzokou. Il est capable de tout.

 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
6 septembre 2018 4 06 /09 /septembre /2018 20:44
CHINE : UNE SOFT COLONISATION DE L'AFRIQUE A TRAVERS LA DETTE ET LA SEDUCTION DES INFRASTRUCTURES

Il y a quelques jours, la Chine a encore réuni les pays africains à Beijing pour asseoir son pouvoir et son influence sur le continent. Elle promet 10 milliards de dollars de prêts qu'elle compensera en matières premières et en terres arables contre des infrastructures non industrielles n'entraînant pas un transfert de technologie - ce qu'elle exige pourtant de l'Europe. Elle ne s'occupe pas de politique interne des pays africains comme le font les puissances occidentales. Tout ce qui l'intéresse, c'est d'occuper le terrain, de s'implanter doucement sur l'ensemble du continent. BREF, ELLE INSTALLE UNE COLONISATION DOUCE SUR LE CONTINENT...

 

L'Afrique ne peut pas se développer sans industries, sans produire elle-même ce dont elle a besoin car elle ne produit même pas en suffisance sa propre nourriture, alors qu'elle a des terres si riches ! Notre continent doit cesser d'être la poubelle des autres continents. Ce n'est pas la faute de la Chine mais celle des dirigeants africains qui ne sont pas exigeants. En effet, ils ne pensent pas à développer leur pays mais juste à conserver le pouvoir en s'éternisant au sommet de l'Etat pour piller les caisses de l'Etat.

 

Ce n'est pas à la Chine d'imposer sa politique en Afrique mais à notre continent d'exiger d'elle une certaine politique qui la rend moins dépendante des puissances étrangères. L'Afrique doit cesser d'être un simple entrepôt où les autres continents viennent se servir.

 

La dette, c'est de la colonisation sans occupation physique. Quand vous êtes redevables face à un pays, vous êtes vulnérables et le pays créditeur peut vous imposer de céder ceci ou cela. Au lieu de nous construire des routes et des infrastructures au rabais car la Chine en profite pour se débarrasser de son ciment de mauvaise qualité, par exemple, si elle voulait aider le continent, elle construirait des écoles d'ingénieurs et d'architecture, des écoles de ponts et chaussées, de grands instituts, des facultés de médecine, des usines de production d'automobiles. Nous constatons que sur le plan du transfert de technologie, la Chine applique la même politique que les Occidentaux. Nous souhaitons qu'elle nous construise des usines propres mais on ne voit rien au Congo - même si les hommes d'affaires chinois en ont construit quelques-unes en Ethiopie. Par contre, elle s'empare de terres arables et de matières premières.

 

Denis Sassou Nguesso dont le voyage aurait paraît-il coûté plus cher que ce que les Chinois lui aurait donné,soit à peine 24 milliards de francs cfa, leur fait confiance. Par ailleurs, le monstre de l'Alima s'arrange avec eux pour s'emparer de marchés d'Etat : il vous fait croire que le marché est attribué à une société chinoise - alors que c'est lui qui est derrière la mise en œuvre en tant que maître d'œuvre ayant sous-traité le marché surfacturé à des Chinois. La Chine sait que le Congo n'est pas pauvre et ne lui accorde plus de crédits car elle sait que Sassou et son entourage sont des pilleurs de leur propre Etat.

Les sociétés chinoises embauchent très peu nos compatriotes et quand elles le font, les Congolais sont mal payés et traités comme des esclaves - ce qui est choquant et révoltant.

De toute façon, Sassou emprunte de l'argent aux Chinois non pas pour construire des usines ou développer des activités qui ont pour objectif de réduire la dépendance du Congo à l'étranger en matière de produits de première nécessité  mais pour faire perdurer son système, son ethnie-Etat. L'argent emprunté aux Chinois ne sert à augmenter le niveau d'industrialisation du Congo. S'endetter pour s'endetter même quand cela n'est pas nécessaire ruine le pays et le fragilise.

Un jour, le pétrole s'épuisera et nous tomberons dans l'extrême pauvreté. Il faut comprendre la Chine : elle a besoin de ressources africaines pour avoir épuisé les siennes. Et il faut ajouter  à cela la pollution et la désertification qui pousse la Chine à aller chercher des terres arables ailleurs, notamment en Afrique. Elle a une politique de colonisation soft en faisant croire qu'elle construit l'Afrique. Si le gouvernement chinois voulait vraiment aider les Africains, il doterait l'Afrique d'une indépendance énergétique en construisant de grands barrages hydrauliques, il importerait plus qu'il n'exporte vers l'Afrique, il construit des écoles d'ingénieurs, des écoles d'architecture ou de ponts et chaussées. Or, nous ne voyons rien de tout cela. La Chine prend nos matières premières contre des constructions qui sont souvent du capital mort.

L'Afrique doit diversifier ses partenaires économiques et chercher à construire l'autonomie au moins alimentaire dans un premier temps en privilégiant l'autosuffisance alimentaire.

L'Afrique ne doit pas aider à construire les autres continents oubliant de se développer elle-même à partir de ses propres matières premières dont elle ne profite pas vraiment : un produit fini vaut toujours plus qu'un produit brut. Au lieu de laisser sortir ses matières premières, elle doit procéder à leur transformation sur place pour n'exporter que du produit plus ou moins transformé avec valeur ajoutée. Cela créerait plus de travail et réduirait le chômage de sa jeunesse. Extraction, transformation sur place et exportation du produit plus ou moins fini voire manufacturé. Pourquoi l'Afrique serait-elle le seul continent qui n'exporte pas du produit fini vers les autres continents ? Cela pousserait de nombreuses multinationales à construire des usines sur place et à nous transférer de la haute technologie. Hélas, avec des cupides comme Denis Sassou alias Nguesso, les Africains ne peuvent pas espérer une Afrique émergente.

 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2018 1 03 /09 /septembre /2018 08:54
CONGO/ASSEMBLEE NATIONALE : STELLA MENSAH SASSOU NGUESSO NE DOIT PAS DISTRAIRE LES CONGOLAIS EN LEGIFERANT SUR L'USAGE EXCLUSIF DU SEXE DE SON EPOUX !
Madame Stella Mensah Sassou Nguesso, députée du royaume d'Oyo-Congo, a déposé une loi pour interdire la polygamie. On voit que ce qui importe à la princesse, c'est de garder l'usage exclusif de son époux en évitant qu'il convole en secondes ou troisièmes noces. Nous constatons son égoïsme matrimonial mais ça ne nous regarde pas - ce qui nous concerne, c'est la loi qu'elle veut faire voter pour soi-disant faire évoluer le code congolais de la famille. En effet, pour une fois que quelqu'un dépose une loi à l'assemblée nationale du royaume dont le roi ne légifère que par décret, on aurait pu s'attendre à quelque chose de plus important comme l'interdiction et la condamnation de la corruption, le respect du budget, la transparence de l'utilisation de l'argent public, l'interdiction du crime gratuit, l'interrogatoire des Congolais au commissariat devant témoin, l'uniformisation de la qualité de l'école publique sur tout le territoire, l'eau gratuite pour tous, l'électricité pour tous, l'école gratuite, la protection de nos forêts, etc. Stella Mensah Sassou Nguesso, profitant de son statut de princesse de la nation, veut juste que l'entre-jambes de son mari lui soit exclusivement réservé et elle veut en faire une loi ! QUE CELA SOIT GRAVE SUR LES TABLES DE LA LOI CONGOLAISE, UNE LOI QUE PERSONNE NE RESPECTE !
 
En effet, que va penser son père le roi qui a cocufié sa femme Antoinette Tchibota Sassou Nguesso plusieurs fois, y compris pour l'engendrer, elle ? Si cette loi avait existé, celle qui veut l'interdire aujourd'hui ne serait pas née ! Et toc ! Cependant, je suppose que la trop grande jalousie de madame Stella Mensah Sassou Nguesso lui bouche le cerveau pour qu'elle puisse se rendre compte de ce fait !
 
Cela nous donne un panorama des préoccupations des membres de la royauté : ils ne s'intéressent qu'aux choses futiles quand ils ne légifèrent pas sur le pillage légal de nos ressources et de nos finances publiques ou sur leur impunité absolue.
 
Il faut se poser la question suivante : C'EST POUR CA, POUR LEGIFERER SUR LE ZIZI DE SON MARI QUE STELLA MENSAH SASSOU NGUESSO EST DEVENUE DEPUTEE ? Que cette femme arrête d'amuser la galerie !
 
Il faut que l'on arrête de se moquer du peuple congolais ! Etre député, c'est du très sérieux ailleurs ! La fidélité ou l'infidélité des maris est une question privée qu'aucune loi ne saurait contenir. Si monsieur Mensah a la libido débridée et qu'il veuille prendre plusieurs épouses ou tromper sa princesse de femme, déjà qu'il n'est pas un Congolais, quel est notre problème là-dedans ? QUE MADAME STELLA MENSAH SASSOU NGUESSO LE SACHE : AUCUNE LOI NE RENDRA SON EPOUX FIDELE SI C'EST UN COUREUR DE JUPONS ! QU'ELLE AMELIORE SON COUP DE REIN AU LIEU DE NOUS POMPER UNE LOI INUTILE !
 
Ironisant sur cette loi qui vient légiférer sur le zizi d'un époux au lieu de s'occuper des problèmes du peuple, j'ai interpellé les chrétiens nombreux dans notre pays de la manière suivante :
 
" STELLA MENSAH SASSOU NGUESSO EST CONTRE LA POLYGAMIE. LE DIEU DES JUIFS DANS LA BIBLE EST POUR LA POLYGAMIE (DEUTERONOME 21 : 15). QUE DISENT LES CHRETIENS ? SONT-ILS POUR OU CONTRE LA LOI QUE LA FILLE DE SASSOU INTRODUIT ? "
 
Quelqu'un m'a fait le commentaire suivant (je préfère ne pas citer son nom pour éviter des reproches) :
 
" Bonjour doyen, le contexte de ce verset précité renvoie à une supposition et non à une affirmation , et ceci est corroboré dans plusieurs versions: «Si un homme, qui a deux femmes, aime l’une et n’aime pas l’autre, et s’il en a des fils dont le premier-né soit de la femme qu’il n’aime pas,»
‭‭Deutéronome‬ ‭21:15‬ ‭LSG‬‬
http://bible.com/93/deu.21.15.lsg.v
"
 
Pour ceux qui ne connaissent pas le verset de Deutéronome 21 : 15, je vous le mets en rappel :
 
" Deutéronome 21
15Si un homme, qui a deux femmes, aime l'une et n'aime pas l'autre, et s'il en a des fils dont le premier-né soit de la femme qu'il n'aime pas, 16il ne pourra point, quand il partagera son bien entre ses fils, reconnaître comme premier-né le fils de celle qu'il aime, à la place du fils de celle qu'il n'aime pas, et qui est le premier-né.… "
 
REMARQUE SUR LE VERSET : YHWH NE LEGIFERE PAS SUR LES SENTIMENTS INDIVIDUELS EN DISANT QU'IL FAUT QU'UN HOMME AIME TOUTES SES FEMMES DE LA MEME FACON CAR LUI-MEME EST INCAPABLE D'AIMER TOUTE SA CREATION DE LA MEME FACON PUISQU'IL PREFERE ISRAEL, N'ETANT QUE LE DIEU D'ISRAEL...
 
Voici ma réponse :
 
DEUTERONOME 21 : 15 : dans ce verset, c'est le "AINSI DIT L'ETERNEL" qui est exprimé, c'est-à-dire, si on est croyant, c'est le dieu d'Israël qui parle. Et personne parmi les croyants ne peut le contredire. Ce verset indique que la pratique de la polygamie est admise dans la société juive comme un élément de moeurs pour que YHWH en fasse encore une loi ; il légifère juste sur la délicate question de l'héritage car comment décider du principal héritier d'un père polygame ? Le problème est celui-là et non la polygamie qui ne pose aucun problème aux yeux de YHWH. Nos ancêtres polygames n'avaient donc aucun problème aux yeux de YHWH par rapport à la polygamie que les Blancs sont venus interdire. Le roi Nzinga Nkuwu a eu raison de renoncer au catholicisme quand les prêtres portugais ont voulu lui imposer la monogamie : il a tenu à honorer ses ancêtres en conservant la polygamie que même YHWH n'interdit pas. Au lieu de laisser les prêtres jésuites endoctriner son fils, il aurait dû les chasser pour préserver son royaume et l'héritage de ses ancêtres...
 
Tout le long de la Bible, on nous parle de la polygamie depuis Abraham qui eut deux femmes Sarah et Agar jusqu'à Salomon avec ses centaines de femmes et qui était pourtant sage devant YHWH. Une coutume qui remonte aussi loin, fait partie des moeurs. Elle ressort du choix et de la liberté de l'individu qui peut ou ne pas prendre plusieurs femmes. YHWH ne légifère donc pas sur une pratique déjà acceptée par tout le peuple depuis des millénaires mais juste sur l'héritage et là où je rigole, c'est que le VERITABLE héritier d'Abraham n'est pas celui que l'on croit car si l'on prend le "AINSI DIT L'ETERNEL" à la lettre : c'est le fils d'Agar le véritable Sémite, Esaü-Edom, le véritable héritier de son père. C'est même l'argument qu'Hérode le Grand opposait aux Juifs de son époque pour justifier son pouvoir, lui, le descendant d'Esaü-Edom.
 
Ton approche du contexte me paraît essayer de minimiser les choses comme pour dire que YHWH n'est pas pour la polygamie mais ce n'est pas possible de le dire : le SI admet la polygamie comme acceptée d'avance par le dieu d'Israël comme si ce n'était pas pour lui un problème car CE QUI L'EST A SES YEUX, c'est la question de l'héritage.
 
Quand Nathan vient porter le message divin à David, le dieu des Juifs YHWH dit bien que : "si tu voulais une autre femme, je te l'aurais donnée". Ce qui démontre qu'il n'est pas contre la polygamie - puisqu'il ne reproche à David que son adultère.
 
Si Dieu est contre la polygamie pourquoi au lieu d'une supposition, n'avons-nous pas une interdiction ? Encore une fois, le SI n'intervient ici que parce qu'il y a deux possibilités : la monogamie et la polygamie, l'individu étant libre de faire son choix entre les deux modalités matrimoniales. YHWH est obligé de raisonner par un SI qui ne serait pas justifié si le dieu des Juifs n'admettait que la monogamie.
 
On me reproche de jeter les affaires religieuses sur la table publique et on me demande de ne m'occuper que de politique. JE DIS JUSTE A CEUX QUI NE LE SAVENT PAS QUE POLITIQUE ET RELIGION SONT LIEES DEPUIS LE COMMENCEMENT DES TEMPS SOCIAUX. CE SONT DEUX PHENOMENES DE LA MEME NATURE QUI ONT LE MEME OBJECTIF : LE CONTROLE DE L'ESPRIT HUMAIN. DANS TOUTE L'HISTOIRE DE L'HUMANITE, LES DEUX ASPECTS DU POUVOIR (TEMPOREL, ATEMPOREL) ONT TOUJOURS ETE RIVAUX OU COMPLICES - JUSQU'A NOS JOURS. Dans tel pays européen, l'église a joué contre l'avortement sur le plan politique et a gagné. Conséquence : les fidèles quittent l'église romaine babylonienne...
 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
31 août 2018 5 31 /08 /août /2018 22:59
Je réagis à la vidéo d'un pasteur qui s'insurge contre une loi votée à l'assemblée nationale française autorisant les cours de sexualité auprès des tout-petits. Concernant la loi qui va violer la conscience des enfants en autorisant un enseignement diabolique sur la sexualité, cet homme, ce "prophète" parle de l'"EGLISE" en se demandant ce qu'elle fait contre cette loi. Je ne sais pas de quelle église parle ce monsieur : si c'est l'église babylonienne romaine qui n'a rien de catholique, c'est-à-dire d'universel, elle-même pratique la pédophilie et la pédérastie. D'ailleurs, les prêtres les plus pédophiles sont envoyés en Afrique après avoir commis des abominations en Europe. LE VATICAN EST LA NOUVELLE BABYLONE, LA MERE DE TOUTES LES ABOMINATIONS. DE LUI, ON NE DOIT RIEN ATTENDRE...
 
La réponse à ce viol de la conscience des enfants doit venir du peuple. Les parents doivent agir auprès des écoles et menacer de retirer leurs enfants si ce genre d'enseignement est propagé. Il faut agir sur les académies, les administrations scolaires, les écoles et les enseignants. Si la pression est forte, cette loi peut être retirée ou rendue inopérante. Or, on ne voit pas les Français s'émouvoir outre-mesure. Ce n'est pas la prière ou le Saint-Esprit qui changeront la loi ou empêcheront l'enseignement immoral de la sexualité à des enfants. La force de l'action est du côté de la loi et comme l'a révélé Nicolas Hulot, les lois sont influencées par les lobbies et le lobby homosexuel est très puissant.
 
Je suis souvent étonné que l'on sache diagnostiquer le mal en Satan mais qu'au niveau factuel, rien ne soit fait du côté des chrétiens pour le combattre efficacement. Les fameux prophètes qui n'agissent qu'en priant ne se rendent-ils pas compte que la réponse est insuffisante - bien que la prière ait son rôle à jouer - quand la situation exige des actions concrètes ? Ce qui est fait par la loi doit être défait par la loi et non par un simple discours d'un homme qui croit que la Bible est un livre saint : c'est un instrument du Diable que peu de gens apprécient à sa juste valeur. Il faut lire Lévitique 27 jusqu'au bout pour se rendre compte que le dieu des faux Juifs (qui ont pour père le Diable) autorise le sacrifice humain dévoilant sa véritable nature.
 
Tous ceux qui ne comptent que sur la Bible ont-ils réussi à arrêter le Diable ? Bien sûr que non ! Pourquoi ? Parce qu'ils évoquent YHWH-SATAN. David avait soi-disant le Saint-Esprit. Cela ne l'a pas empêché de commettre des péchés en faisant tuer Urie le Hittite pour lui ravir sa femme - alors qu'il avait de nombreuses épouses et concubines. Donc tout ça, c'est du vent. Lucifer continuera son travail.
 
Il faut retirer son enfant de telles écoles en créant de nouvelles écoles plus saines ou en envoyant son enfant dans une école plus respectueuse de l'innocence des enfants. On peut demander le droit de faire soi-même l'école à son enfant. Combien de parents disent à leurs enfants de sortir de classe si on leur parle de sexualité car cela ne sied pas à leur âge ? Voilà des solutions simples. Tout le reste n'est que du bla bla...
 
Les pasteurs qui se proclament prophètes me font rire : ils ne font que commenter les versets écrits par Esdras - alors que le prophète vient avec son message propre, déjà que de nombreux prophètes juifs ont déclamé de fausses prophéties qui en font de faux prophètes selon la loi d'Esdras car Moïse n'a jamais existé et les preuves sont faites que L'EXODE N'A JAMAIS EU LIEU - DE L'AVEU MEME DES CHERCHEURS ISRAELIENS (donc l'histoire des Tables de la Loi est un MENSONGE) : pour preuve, le livre des Juges et les livres des Rois ne connaissent pas la loi dite de Moïse qui n'apparaît que sous le roi Josias et qui sera parachevé par Esdras de son vrai nom Ezra, de retour d'exil à Babylone.
La Bible est une prison spirituelle et tant que le monde sera en prison, le Diable aura de beaux jours devant lui. Les Juifs sont des menteurs. Le mensonge est du Diable. Donc un livre écrit par un peuple de menteurs est un livre du Diable. Tout le boniment ne sert qu'à tromper les esprits fragiles. Des textes écrits il y a plus de 2000 ans dans des caves pour la gloire d'un peuple raciste, en quoi peuvent-il sauver le monde ? Pour preuve, ils sont en train de détruire la planète et les prisonniers spirituels ne font rien parce qu'ils croient que Dieu viendra nous sauver.
 
Où était le dieu des faux juifs quand les Allemands décimaient les Héréros et les Namas dans un génocide d'une férocité inouïe en Namibie ? Combien savent que les camps de concentration ont commencé en Namibie ? Où était ce YHWH quand la race solaire subissait l'esclavage ? Le portage ? Le travail forcé ? La colonisation ? Toutes ces abominations qui étaient justifiées en son nom ? Est-il venu protester en disant qu'il était contre ces crimes ou qu'il ne les avait pas ordonnés ? Que fait le dieu des juifs quand on nous massacre aujourd'hui ? Où est ce dieu quand on nous pille nos ressources ? Son rôle consiste-t-il à laisser faire son adversaire Satan sans réagir ? Que fait ce soi-disant dieu quand on nous inocule des virus comme leVIH ou Ebola ? Que pense donc le dieu d'Israël quand on stérilise des femmes africaines ? Punit-il le méchant ou le laisse-t-il faire ?
 
Il est temps que les Mélanodermes soient libérés et la première libération est d'abord d'ordre spirituel : on voit les chaînes physiques mais pas celles qui entravent l'esprit. Sortez de la prison spirituelle qui vous retient captifs. CETTE RELIGION NE CONCERNE QUE CEUX QUI ONT POUR PERE LE DIABLE ET QUI MENTENT COMME LEUR PERE. Même Jésus a dit qu'il n'a été envoyé qu'aux brebis perdues de la Maison d'Israël. Le verset : " Allez ... faites des disciples, etc..." ne se trouve pas dans les Evangiles les plus anciens. C'est un ajout tardif. Jésus ne peut pas contredire son "PERE" puisqu'il est UN avec lui. On lui intime l'ordre de ne s'occuper que des Juifs et il désobéit à son Père ? Mais quel fils ferait donc cela ? Ses disciples n'avaient même pas le droit d'aller auprès des Samaritains selon les Evangiles. Si le christianisme avait réussi son coup en Israël, les pseudo-Juifs qui ont inventé le christianisme ne seraient jamais venus prêcher au milieu des GOYIMS. C'est par pure pauvreté spirituelle que nous embrassons une religion qui a programmé notre disparition sur la terre de nos ancêtres. C'EST ECRIT NOIR SUR BLANC. Il vous suffit de lire l'Apocalypse qui frappera les GOYIMS et épargnera les pseudo-Juifs. D'autres versets se trouvent dans le livre d'Esaïe où cet homme prophétise que les pseudo-Juifs s'empareront de toutes les richesses des nations . C'est ce à quoi nous assistons par le truchement des banques.
 
Combien se demandent pourquoi le dieu des faux juifs n'élimine pas simplement Satan, son adversaire ? Quel intérêt a-t-il à le laisser en vie, dans la mesure où il détruit son oeuvre, sa création ? Il y a un truc qui ne marche pas. LA OU IL Y A LE MENSONGE, LA CONTRADICTION ABONDE...
 
En disant cela, je sais que les prisonniers spirituels ne pourront pas sortir de leur prison car ils n'ont pas la connaissance nécessaire pour le faire : on leur a promis le salut et la vie éternelle ; ils ne veulent pas les perdre ! Réfléchissez, ils ne vous aiment pas : toute l'histoire depuis 1482 en témoigne ! S'ils avaient découvert comment accéder à la vie éternelle, vous croyez vraiment qu'ils vous en parleraient, eux qui vous cachent leurs sciences terrestres ? Comment celui qui vous massacre, vous vole, vous tue peut-il encore vous apporter le salut ? Comment se fait-il qu'ils n'ont pas peur d'être perdus en commettant tous ces crimes sur vous ? Attendez, il vous faut vous poser les bonnes questions ! SORTEZ DE PRISON, MES FRERES ! Un livre qui vous empêche de penser par vous-mêmes est en contradiction avec le VRAI DIEU CREATEUR qui vous a dotés d'un cerveau pour réfléchir. Quiconque produit un livre pour gérer votre pensée viole la loi du Créateur. Sortez du milieu d'elles, de ces fausses religions ! DIEU NE PEUT INSPIRER NI LE MENSONGE, NI LA CONTRADICTION - ENCORE MOINS LE PECHE !
 
La religion d'Esdras est une survivance de la religion babylonienne qui commença avec la reine Sémiramis et qui fut apportée en terre de Canaan par les Assyro-Babyloniens après la destruction du royaume d'Israël et le remplacement de ses populations par les Babyloniens, les vrais Juifs noirs ayant tous été déportés à Babylone. Quant à Juda, on nous apprend que les Juifs noirs s'installèrent en Egypte.
 
Combien savent que la naissance immaculée a été inventée par la reine Sémiramis qui eut un enfant nommé Tammuz après la mort de son époux ? Pour éviter d'apparaître comme une prostituée, elle déclara que c'était une naissance miraculeuse et que l'enfant saint qui lui était né était aussi une réincarnation de son défunt époux ? Sémiramis alla jusqu'à épouser son propre fils ! Le culte de Baal est le culte du fils de Sémiramis. La secte du serpent est née à cette époque. La prostitution sacrée que l'on retrouve dans la Torah vient de Babylone car c'est une invention de Sémiramis, ainsi que les sacrifices humains. Même le signe de croix vient de Babylone.
 
La fausse religion vient de Babylone ; elle survit à Rome, au Vatican et la VRAIE religion est née en Egypte, de nos frères de KMT.
La religion babylonienne est construite sur l'opposition Ormuzd / Arhiman qui deviendra chez les Juifs et les chrétiens l'opposition Yéhova / Satan.
 
En conclusion, la religion judéo-chrétienne est survivance de la fausse religion babylonienne satanique mise en place par la reine Sémiramis considérée comme la "reine du ciel" et l'humanité est toujours sous l'influence de cette religion. Même l'islam est d'inspiration babylonienne. D'ailleurs, le croissant de lune que l'on retrouve en islam était l'emblème de la reine Sémiramis...
 
NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,
 
LION DE MAKANDA,
 
MWAN' MINDZUMB'

 

Partager cet article
Repost0
30 août 2018 4 30 /08 /août /2018 08:32

Dans les pays industrialisés, les Etats investissent l'argent du contribuable dans des projets publics qui profitent au peuple. Même les hommes d'affaires contribuent au progrès de leurs pays en investissant leur capital au niveau national et international, l'argent profitant toujours à la nation d'où qu'il soit produit. C'est par la double action public-privé que les pays occidentaux et les puissances du monde se modernisent, s'industrialisent. Par contre, on ne peut pas en même temps voler le denier public, piller les ressources d'un pays, les consacrer à sa cupidité et à sa gloriole et développer celui-ci  en même temps. Tout le discours sur l'émergence, c'est du vent. Il est vrai que l'homme politique ne peut pas séduire le peuple sans faire des promesses mais il est une chose de promettre et une autre de tenir ses promesses au travers de réalisations concrètes. Pour les hommes politiques congolais, promettre, c'est tout bonnement mentir. En comptabilité, on ne peut utiliser que l'argent que l'on a. Or, si l'argent que l'on possède, l'argent du budget national est détourné, transformé d'argent public en argent privé, avec quoi va-t-on développer un pays ? Si l'argent du Trésor est détourné, comment peut-on ensuite fournir de l'eau ou de l'électricité au peuple ? Où trouver l'argent pour les écoles, les hôpitaux, l'industrialisation du pays ? Où trouver l'argent pour payer les salaires, les pensions ? Quelqu'un a dit que l'argent qui est emprunté en dehors du budget de l'assemblée, c'est du vol. Or, Denis Sassou Nguesso a dit que tous les projets de l'Etat congolais se finançaient à coups d'endettement - même quand cela n'était pas nécessaire. Si cet endettement, c'est du vol, mon Dieu, comme ils ont beaucoup volé !

 Nous avons au pouvoir une engeance qui a le vol, la violence et l'incompétence dans ses veines culturelles, peut-être même dans ses gènes - et cela se vérifie tout le long de l'histoire de notre pays. Ailleurs, on voit ce que font les autorités qui veulent développer leur pays dans les infrastructures et dans la bonne santé des populations. Chez nous, l'argent volé, c'est de l'argent qui n'ira pas dans le développement du pays puisqu'il finit à l'étranger où il nourrit de petites têtes blondes. Si l'ethnie-Etat avait l'intention de développer le Congo, en plus de vingt ans, ça serait largement fait. En plus de vingt ans depuis le retour de la Bête de l'Alima, ils ont en effet brassé plus de 200.000 milliards de francs cfa, de quoi réduire toute la pauvreté dans notre pays en logeant les quatre millions de Congolais dans des appartements viables avec l'eau et l'électricité à prix abordables. Si vous vous demandez comment nous parvenons à ce chiffre, c'est simple à comprendre : selon un ancien directeur financier de la présidence de la république, 90% du budget du Congo appartient à l'économie souterraine. De toute façon, on ne rétrocède pas l'argent du bois et des mines dans le budget de l'Etat. Quand vous vous dites que le président Massambat-Débat n'avait que l'argent du bois pour faire tout ce qu'il a entrepris, vous pouvez tirer vos propres conclusions de ce qu'il aurait fait s'il avait en plus l'argent du pétrole ! 

Comme ils n'aiment pas le Congo, étant d'origine étrangère (voir dans la rubrique déportation sur Wikipedia, celle de 1910 concernant les Abbey au Congo après avoir cannibalisé un gouverneur colonial français à Grand Morié), leur seule préoccupation est de chercher des voies et moyens pour détourner l'argent public qui finit à l'étranger et ne profite donc pas au Congo et aux Congolais, de l'argent que ceux qui nous laissent des miettes ne rendront jamais au peuple congolais, heureux de le récupérer pour nourrir leurs enfants. Bien sûr, il y a quelques infrastructures réalisées ici ou là mais leur surfacturation démontre qu'elles ne sont qu'un prétexte pour piller le Trésor Public. Et ce ne sont même pas des infrastructures de bonne qualité ! Regardez comment les routes se délabrent, comment les châteaux d'eau font fuiter de l'eau ! Par contre, une ville comme Pointe-Noire est très polluée sans recevoir en retour les dividendes du pétrole qui ne profitent qu'Oyo, une bourgade de pêcheurs...

Une seule conclusion s'impose : tant que les barbarocrates - gangstérocrates flingueurs venus du bord de l'Alima seront au sommet de l'ethnie-Etat, le Congo ne deviendra jamais un pays développé - même pas un pays émergent. Ils ne développent pas le pays mais prennent un malin plaisir à massacrer les vrais fils de ce pays pour les terroriser. Ils pratiquent le terrorisme d'Etat et peuvent se réjouir que les puissances qu'ils servent les défendent au sein des Nations-Unis : la dictature exerce du gangstérisme d'Etat, de la violence et du terrorisme politique par procuration. N'oubliez jamais tous les crimes sordides de la colonisation comme le génocide des Allemands contre les Héréros et les Namas. Le roi des Belges a fait couper des mains, des oreilles et des pieds à nos frères d'en face. Ces crimes contre l'humanité se poursuivent par devers les dictatures.

A présent qu'ils tiennent tous les leviers du pays, il faudra les supporter encore longtemps. En effet, les Congolais n'ont pas les moyens qui permettraient de renverser les barbares primitifs qui squattent le sommet de l'ethnie-Etat. Sassou a par ailleurs privatisé l'Etat qui n'est plus l'Etat d'un pays mais celui d'une ethnie. Si rien n'est fait, il faudra supporter les supporter encore très longtemps - jusqu'à ce qu'ils démolissent complètement le Congo. En effet, c'est la seule condition pour que les Congolais du nord au sud, d'est en ouest les lâchent suvoltés par la révolte de l'estomac provoquée par la famine...

 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
28 août 2018 2 28 /08 /août /2018 21:43

Denis Sassou alias Nguesso peut le nier mais nous insistons : le Congo est en banqueroute. Nous l'avons dit en premier et nous persistons. Ce sont les faits qui parlent en matière économique. Quant un Etat, de façon durable, ne parvient plus à faire face à toutes ses obligations, c'est qu'il y a banqueroute - d'autant qu'il cherche à s'endetter lourdement pour retrouver un équilibre temporaire. Il n'y a qu'à voir ce qui ce passe au Vénézuela pour s'en convaincre. Hélas, les Congolais n'ont pas les moyens de fuir leur prison national comme le font les Vénézueliens. Or, la situation du Congo est pire que celle du Vénézuela. Notre gestion des finances publiques est plus calamiteuse que celle du Vénézuela. Qu'on se souvienne du personnel de l'hôpital public qui n'est plus payé au point de provoquer la fermeture du CHTue de Brazzaville. Les retraités ne sont plus payés depuis plus de seize mois, les professeurs d'université se plaignent, comme le reste des enseignements, etcMême les policiers se plaignent de ne plus recevoir leurs salaires à temps. Payer les fonctionnaires devient une vraie gymnastique que le pouvoir doit exécuter chaque fin de mois pour éviter que le système ne s'écroule.

 

Les fonctionnaires du Trésor public de Brazzaville s'interrogent sur l'origine des fonds qui permettent de payer les salaires. En effet, d'où vient l'argent qui permet à l'ethnie-Etat d'Oyo-Congo de garder la tête du système hors de l'eau ? Seuls les barbares primitifs de la gangstérocratie alimienne peuvent répondre à cette question. Ils savent d'où vient l'argent, faux billets ou pas, qui permet à la dictature de ne pas imploser. Nous estimons qu'il s'agit d'une question qui doit intéresser le FMI ...

 

Voici ce que nous dit un agent du Trésor public : " Notre chef nous dit qu'il y a de l'argent dans les caisses pour payer les salaires. Il ne sait pas d'où il vient. L'important, c'est de payer les salaires. Il n'y a donc pas de questions à se poser. On paye les salaires sans se poser de questions sur la traçabilité de l'argent et on ne sait même pas si c'est des vrais billets ou pas..." Pour une prétendue république dont le gangster en chef distribuait hier de l'argent même à ceux qui n'en ont pas besoin, ce genre de comportement ressemble à des agissements mafieux : en effet, il doit toujours être possible de savoir d'où vient l'argent d'un Etat. Que le monstre d'Edou payent donc aussi les pensions des retraités. C'est assassin de laisser ainsi des gens qui ont travaillé toute leur vie sans rien. Les pensions de retraite ne relèvent pas de la mendicité car ils sont un dû à de la société envers ceux qui ont travaillé et qui ont cotisé. Ne pas les payer revient à les voler.

 

Nous apprenons que la société congolaise souffre. Plus rien ne marche comme avant. Les commerçants et commerçantes n'ont pratiquement plus de clients et ont du mal à vendre un petit moungouélé. Le marasme social est gravissime. Comme la plupart des locataires sont des fonctionnaires, de nombreux loyers ne sont plus payés.

 

Pendant ce temps, on voit des gens venir avec des faux billets au Trésor Public qui prennent les vrais billets et laissent les faux à la place. Le dernier en date auquel notre ami qui travaille au Trésor a assisté a consisté à remplacer 20 millions de vrais francs cfa par 20 millions de faux francs cfa. Nous savons que certains faux billets entrent dans le paiement des salaires. Une vidéo se trouve sur internet qui montre la Bête de l'Alima remettant un sac de faux billets au défunt colonel Ntsourou pour enquête. Nous avons décrié ce genre de comportement. Au Congo, certaines personnes disposent de planches pour fabriquer de faux billets.

 

Quant à la question : "D'où vient l'argent qui permet de temps en temps à payer les salaires ? ", nous avons écrit un article qui répondait à cette question, du moins en partie : l'argent proviendrait du Maroc où il serait gardé. Peut-être qu'une partie de cet argent provient de Chine. Qui sait ? Ce qui pose un vrai problème qu'il faut soulever ici : bien que le Congo n'ait rien reçu de la part du FMI et de la Banque Mondiale, il parvient à maintenir à flots son système dictatorial. Cela prouve qu'il y a bien des milliards planqués quelque part et que les 14000 milliards de francs cfa ne sont pas perdus pour tout le monde. Si la barbarocratie - gangstérocratie tient jusqu'à présent, c'est en puisant dans cette cagnotte. Reste à savoir où elle se trouve. En Chine ? Au Maroc ? A Oyo ?

 

Il faut se débarrasser de la Bête Sassou. C'est dommage que le président américain Donald Trump ne nous donne pas un coup de main à ce sujet, lui qui s'en prend à l'Iran et à la Turquie. Il a le pouvoir de nous délivrer de notre ndzokou national qui commet des crimes rituels contre l'humanité dans notre pays au travers de ses kulunas en tenue de police. S'il a poussé Joseph Kabila à ne plus se présenter à la prochaine élection, il peut très bien nous débarrasser de Denis Sassou alias Nguesso. Il suffit qu'il menace tous ceux qui sont en affaires avec la dictature congolaise pour que le système s'écroule en moins d'un mois. Le Congo n'a pas une économie plus solide que celle de l'Iran ou du Vénézuela. Le Congo n'a pas la force de caractère de la Turquie pour résister au rouleau compresseur américain. Un Donald Trump, ça menace énormément. Nous voulons nous débarrasser d'une trompe de ndzokou qui nous trompe depuis trop longtemps. Il vous suffit de faire fuir Total du Congo comme il vient de détaler en Iran. May i say, please, mr Donald Trump ?

 

NE NKOSSI, NGOMBULU ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg