Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 12:04
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 20:17

Nous recevons des informations de jubilation du régime qui dit tenir l'opposition après avoir déversé beaucoup d'argent afin que ses leaders se calment. Il se moque de l'échec de celle-ci car Denis Sassou Nguesso craignait que la foule ne vienne le déloger au palais le jour où s'est déroulé le grand meeting de Brazzaville. Les nantis du système avaient même déjà envoyé femmes, maîtresses et enfants à l'étranger, vu qu'ils sont tous ou Français, ou Canadiens, etc. Au Congo, au sein du régime et de l'opposition, nombreux ont une double nationalité. Même Pascal Tsaty Mabiala a la nationalité belge ! Denis Sassou Nguesso, le cambrioleur d'Etat haut perché, pourrait avoir acquis la nationalité française. Voilà donc un pays avec une élite citoyenne de grandes puissances - donc incapable de ne défendre que les seuls intérêts congolais : vous pouvez imaginer pourquoi les contrats sont tronqués. Même Pascal Lissouba a reconnu avoir donné un lot pétrolier à la France alors qu'elle n'avait pas proposé la meilleure offre ! Pascal Lissouba a la nationalité française. Vous pouvez tirer vos conclusions. La vidéo est sur YouTube. Quels intérêts croyez-vous qu'ils vont servir ? Et cela vous étonne qu'ils s'entendent si facilement avec la France sur notre dos ? Vous croyez que X, de nationalité française, peut un jour remettre en cause les intérêts de la France s'il parvenait au sommet de l'Etat ? Vous comprenez pourquoi la France et les grandes puissances se montrent souvent complaisantes à l'égard des bouchers noirs comme Denis Sassou Nguesso ou comme Pierre Nkurunziza dont les mercenaires payés par le tyran de l'Alima massacrent les Congolais : ces puissances mondiales protègent leurs citoyens, ces gouverneurs noirs qui servent leurs intérêts. Non, mes chers compatriotes, l'heure n'est plus à la complaisance ni à la plaisanterie.

Redoutant de perdre le pouvoir, le régime avait déjà vidé tout l'argent de la république des coffres pour le dissimuler dans les maisons mais en constatant que l'opposition était tatillonne, sans véritable chef, brouillonne dans ses initiatives, Denis Sassou Nguesso a repris la main et poussé son putsch à bout. L'argent est ressorti pour nguiriser les esprits. Aujourd'hui, ils prétendant avoir arrosé l'opposition qui peine à reprendre la main sur le cours des événements. Le cambriolage légal de la "république" a repris. Même à l'ambassade du Congo, les employés de la dictature jubilent : "Ils peuvent aller manifester devant le siège de Jeune Afrique ou devant le siège de total ! On s'en fout ! Ca ne nous regarde pas !" Il est à constater que de nombreux soi-disant leaders de l'opposition sont à l'étranger, notamment en France - pour gêner la diaspora et empêcher que les jeunes aient une visibilité

Un conseil à Emperator et à ses amis : NE LAISSEZ PLUS CETTE VIEILLE GARDE, CETTE RACAILLE QUI A DES COMPTES A RENDRE AUX CONGOLAIS SE METTRE AUX BONNES PLACES POUR VOUS DICTER VOTRE CONDUITE. ILS SONT TOUS DE MECHE AVEC DENIS SASSOU NGUESSO ! Culbutez-les de leurs perchoirs et ne supportez plus qu'une chose : qu'ils restent dans le public mais pas aux premières places ! Pourquoi ne sont-ils pas restés avec l'IDC et le FROCAD au pays ? Que viennent-ils faire ici ? Nous vous apprenons que si le pouvoir n'avait pas empêché Pascal Tsaty Mabiala de prendre l'avion, il serait à l'étranger comme Moukouéké, Tamba-Tamba et les autres aujourd'hui.

Comment comprendre que certains membres du FROCAD et de l'IDC se retrouvent en France - alors que les autres sont restés au pays ? Comment peut-on abandonner le champ de bataille en pleine bataille ? Et ils viennent récupérer le mouvement de la diaspora pour en casser la dynamique. Au lieu de poursuivre la pression sur l'ambassade, on vous balade devant Jeune Afrique, devant Total. Je vous apprends qu'à l'ambassade du Congo en France, on boit du Champagne.

Qu'on ne vous trompe pas : quel que soit le lobbying que la diaspora pourra bénéficier en France, jamais un Français n'ira à l'encontre des intérêts de la France au Congo. Notre libération viendra de nous-mêmes mais nous sommes divisés, infiltrés, manipulés par une vieille élite congolaise corrompue qui cherche absolument à se maintenir autour de la dépouille Congo - pour recevoir des mains ensanglantées de Denis Sassou Nguesso sa part du boukoutage morbide du cadavre national.

La France va inviter monsieur Denis Sassou Nguesso à la COP21, alors que cet homme n'a aucun respect ni pour l'être humain, ni pour les arbres car il détruit les forêts en les livrant à la cupidité des Asiatiques. C'est d'ailleurs pour ça que monsieur Henri Djombo est éternel ministre... Et Sassou voudra se faire payer pour ça ! Si la France ne soutenait pas Denis Sassou Nguesso, il ne serait pas le bienvenu en France. Or, il sera reçu avec les honneurs. Si la France veut nous donner un signe, il suffit qu'elle ne reçoive pas Denis Sassou Nguesso lors de cet événement. Il faudra que la diaspora africaine se mobilise car de nombreux dictateurs qui sacrifient la faune et la flore continentales viendront se retrouver pour discourir - sans jamais trouver de solution. La question climatique ne concernera l'Europe que lorsqu'elle sera sous les eaux. Pas avant.

 

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 18:14

C'est l'une des rares vidéos qui montrent le massacre des Kongos dans le Pool en 1998 - alors que le coup d'Etat était acté en octobre 1997. Denis Sassou Nguesso va armer des jeunes drogués (on entend dire : "pessa nga noix" (chanvre)) qui vont tirer sur tout ce qui bouge et brûler des maisons...

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 14:16
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 14:16
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 13:37
REPONSE A MWANGOU : SANS TOLERANCE DE L'AUTRE, LA DIFFERENCE CONDUIT A LA SEPARATION

Grand-frère, tout le long de l'histoire, même biblique que j'ai étudiée à fond, il y a une vérité et une grande : LA DIFFERENCE DANS L'INTOLERANCE TUE. Dieu lui-même a ordonné de massacrer des peuples au nom de la SEULE différence - alors qu'il est soi-disant le créateur de tout l'existant, de tous les peuples : il a ordonné aux Hébreux de ne pas se mêler aux Amorrhéens, aux Jébusiens, aux Philistins, etc, mais de les massacrer et Josué a fait le sale boulot - pour que les Hébreux ne tombent pas sous l'influence d'autres dieux (ce Dieu n'est pas celui qui a dit : "TU NE TUERAS POINT" car si c'est le même, il y a une contradiction dans les préceptes divins. Si tu y tiens, je t'expliquerai cette réalité spirituelle en privé). Il est même étrange qu'en dépit de ces massacres bibliques de Josué qu'après lui, les Hébreux soient tombés dans l'adoration de dieux étrangers... 
Cependant, on peut vivre ensemble si on accepte l'autre avec sa différence - c'est LA DIFFERENCE DANS LA TOLERANCE ; c'est ce que la république en Occident a réussi car la solution se trouve dans le principe : MEME PAYS, MEME NATIONALITE, MEMES DROITS, MEMES DEVOIRS. OR, LE PROBLEME EST CETTE IDEOLOGIE QUI VOIT DANS LE MUKONGO UN ENNEMI, UN ANIMAL, UN CHIEN QU'ON ABAT SANS VERGOGNE - COMME LES POLICIERS BLANCS AUX USA QUI TIRENT SUR DES NOIRS AMERICAINS JUSTE A CAUSE D'UNE HAINE VISCERALE DU NOIR, UNE HAINE GRATUITE. 

Quand Zulu Bad tue des jeunes venus pacifiquement assister à un meeting, des jeunes désarmés, à Pointe-Noire, il est laissé libre parce que Mbochi ayant tué des êtres inférieurs, des ennemis, des Bakongo. IL N'EST MEME PAS JUGE CAR IL APPARTIENT A LA CASTE SUPERIEURE MBOCHIE. CELA DEMONTRE EN SUFFISANCE QU'IL Y A UN PROBLEME DANS LA MESURE OU LA VIE HUMAINE N'A PAS LA MEME IMPORTANCE SELON QU'ON EST DE TELLE OU TELLE ETHNIE. Les Bakongo, on les arrête de façon arbitraire. Exactement comme les Blancs arrêtent les Noirs américains et les condamnent parfois à mort à tort - alors que les policiers blancs qui tuent sont laissés en liberté. AU MOINS, AUX ETATS-UNIS, ON FAIT SEMBLANT DE LES JUGER. AU CONGO, DENIS SASSOU NGUESSO VIENT D'INSCRIRE DANS SA CONSTITUTION LE DROIT DE MASSACRER LES BAKONGO SANS ETRE POURSUIVI. Oui, c'est le sang et les larmes des autres, ces Bakongo, qui couleront et cela lui est égal car le MUKONGO est traité comme à l'époque de l'esclavage où la vie d'un NOIR ne valait rien en face d'un BLANC. Aujourd'hui, le MBOCHI a pris la place du BLANC et le MUKONGO celle du NOIR.

Opération Mouébara : "Allez dans le Pool et exterminez les BAKONGO". Le monde entier l'a vu. Les vidéos existent même sur internet et on doit accepter ces massacres, ces crimes contre l'humanité parce que le MBOCHI comme le NAZI ALLEMAND est un ETRE SUPERIEUR et le MUKONGO, UN ETRE INFERIEUR qu'on enlève, séquestre, assassine sous le moindre petit prétexte. Est-ce cela, la fameuse république ? Est-ce cela que nous voulons ? 
AUJOURD'HUI, NAITRE MUKONGO AU CONGO, C'EST AVOIR UNE GROSSE PROBABILITE D'ETRE ASSASSINE SANS RAISON, D'ETRE ENLEVE, TORTURE, DE NE JAMAIS TRAVAILLER DANS LA FONCTION PUBLIQUE, ETC.

Voilà le pays dans lequel on nous oblige à vivre ensemble, les uns avec le permis de tuer parce que de la race des SEIGNEURS et les autres voués à l'esclavage ou à la mort à petit feu. Ce Congo-là n'est pas celui que nous avons hérité de nos ancêtres. LA REPUBLIQUE N'EXISTE PAS. LA CONSTITUTION EST UNE ARNAQUE, UNE ESCROQUERIE, UNE FARCE, POUR TENIR LE MUKONGO EN JOUE ET EN RESPECT, POUR LE MASSACRER SOUS LE MOINDRE PRETEXTE PUISQUE LA POLICE, L'ARMEE, LA GENDARMERIE ONT ETE TRIBALISEES. EUX, N'ONT JAMAIS RESPECTE LA CONSTITUTION ET LA REPUBLIQUE N'EST LA QUE POUR LEUR PERMETTRE DE JOUIR DES RESSOURCES DE TOUT LE PAYS.

Et qui peut croire que tout cela arrive parce que le Congo n'est pas une république, juste une dictature entre les mains d'un dictateur ? N'est-ce pas là une idéologie assassine qui remonte depuis longtemps, tout au début de l'indépendance ? UNE DICTATURE SE CONTENTE DE CONSERVER LE POUVOIR ET NON DE MASSACRER DES GENS SANS RAISON - DES CITOYENS REDUITS EN ESCLAVAGE AU NOM DE L'ETHNIE. A ceux qui disent qu'une dictature n'est pas une république, nous arguons que c'est pourtant sous le statut de république qu'au niveau international on reconnaît le régime de Denis Sassou Nguesso. Si l'ONU NE RECONNAIT PAS CE STATUT A UN ETAT, CE DERNIER NE PEUT AVOIR LE DROIT DE CONSTITUER UNE ARMEE. ET DE NOMBREUX PARAMETRES CHANGENT. C'EST DONC UN ARGUMENT INSUFFISANT...

Le scandale de l'holocauste des Juifs vient du fait que LES BLANCS ONT RESSENTI DE LA HAINE A L'EGARD D'AUTRES BLANCS AU POINT D'ENVISAGER UNE SOLUTION FINALE. Quand les Allemands ont massacré les HEREROS et les NAMAS en Namibie, personne n'a ouvert la bouche - pourtant les droits de l'homme existaient déjà. On pouvait massacrer des Noirs, des bêtes puantes mais s'attaquer aux Blancs, c'est devenu choquant après que les Juifs aient protesté contre le massacre de leurs frères.

Aujourd'hui, le Lion De Makanda se trouve dans les mêmes dispositions que les Juifs des Etats-Unis face au massacre de leurs frères en Allemagne, à l'époque nazie. Je dénonce qu'on abatte des BAKONGO A BOUT PORTANT COMME DES PHACOPHERES, QU'ON GAZE DES QUARTIERS PAR HELICOPTERE, CAUSANT LA MORT PAR ASPHYXIE - JUSTE POUR QUE LE MUKONGO OBEISSE AU ROI MBOCHI SASSOU. LA HAINE DU MUKONGO EST DE LA PART DE SASSOU AUSSI FORTE QUE L'ETAIT LA HAINE D'HITLER POUR LE JUIF.


Je le dis derechef ici : Denis Sassou Nguesso a pour seule ethnie le POUVOIR mais il a associé une ethnie, SON ethnie, à la gestion de SON POUVOIR qu'il ne peut gérer seul. Il a manipulé les SIENS pour exacerber la haine du MUKONGO qui veut prendre le pouvoir qui n'est réservé qu'à la race des SEIGNEURS. L'esclave MUKONGO n'a le droit de vivre que soumis à ses MAITRES.

Zulu Bad savait qu'il pouvait tuer impunément des Bakongo sans risquer le moindre jugement : il a reçu la grâce "divine" d'appartenir à la RACE (revoir la vraie étymologie de ce mot) DU ROI SASSOU. Aucun Mbochi n'est poursuivi pour détournement, pour meurtre dans notre pays, surtout pas quand il tue un MUKONGO.


C'est dur ce que j'écris mais je suis exactement dans la situation du Juif américain qui apprend qu'on gaze, qu'on massacre ses frères en Allemagne, juste du fait qu'ils sont Juifs. ON TUE LE MUKONGO - PARCE QUE MUKONGO, MEURTRE GRATUIT, ENLEVEMENTS, TORTURES, SPOLIATIONS, TOUT EST PERMIS CONTRE LES BAKONGO.

Combien de temps cela va-t-il durer ? Sans tolérance, la différence conduit inéluctablement à la mort, au massacre, à la guerre, à la domination, à la servitude du plus faible par le plus fort ou le plus malin. SANS TOLERANCE DE L'AUTRE, LA DIFFERENCE CONDUIT INELUCTABLEMENT A LA SEPARATION. C'EST UNE VERITE EPROUVEE PAR L'HISTOIRE...

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

 

Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 13:01
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 13:01
Partager cet article
Repost0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 11:28
IL M'EST INSUPPORTABLE L'IDEE D'UNE REPUBLIQUE QUI REDUIT LA MAJORITE DE LA POPULATION A LA MENDICITE

Sassou n'a gagné qu'une manche de la bataille. C'est-à-dire, même pas la bataille. Il n'a pas gagné et ne peut gagner la guerre car c'est un mortel (la lutte d'un peuple s'inscrit dans l'éternité) : il laissera le chaos après lui et il arrivera un moment où entre la république et la scission, il faudra choisir ! Quel est ce pays où la Constitution n'est que le paillasson du monarque ? Une république ? Certainement pas ! Qu'on se le dise : nous ne sommes pas en république ! Il y a des droits et des devoirs de tous sur le papier mais dans les faits, l'armée, la fonction publique, l'Etat, l'administration, les revenus du pétrole, etc, profitent à une catégorie en fonction de sa proximité au chef de l'Etat privé parce que privatisé ; les autres sont dominés, méprisés, massacrés parce qu'ils sont ethno-régionalement éloignés du gangster en chef au sommet de l'Etat.

Le modèle républicain nous a été imposé par De Gaulle en novembre 1958. Tous ceux qui vivent ou ont vécu en France, soit la plus grosse partie de nos intellectuels, savent comment doit fonctionner une république. Si on choisit la république, il faudra accepter et accorder des droits à tous. Si on refuse la république, il faudra un jour se résoudre à la scission et ça pourrait arriver plus vite qu'on ne le pense. Il m'est insupportable l'idée de la république qui réduit ses fils, en fait, la plus grande portion du pays, à la mendicité. Nos filles sont obligées de se prostituer, pas que les filles, les mères aussi auprès de cette classe politique ethno-régionalement érigée en CASTE, une caste qui cultive le vice. Nos enfants, nos frères, surtout au sud, n'ont pas d'avenir.

Il va arriver un moment où ceux qui n'auront plus rien à perdre accepteront de mourir parce que vivre colonisés, dominés dans son propre pays par des soi-disant compatriotes qui vous traitent comme des étrangers ne sera plus supportable. La misère est au sud et l'enrichissement au nord. Les richesses viennent du sud mais la prospérité est au nord. Non, le Lion De Makanda est fâché et il dit ce qui est la VERITE. Ce machin qui porte la veste de la république ne tient que parce que la force publique n'est plus qu'une milice mbochie et non une VRAIE force publique. Jusqu'à quand cette comédie républicaine va durer ? Se résigner, c'est attendre la mort et la mort, nous n'en voulons pas pour nos frères et nos soeurs. Nous n'allons pas laisser mourir le peuple congolais parce que certains sont otages de par la proximité ethnique et d'autres sont ennemis par l'éloignement ethnique à un monarque qui ne respecte que sa propre ambition.

Que cela plaise ou non, la VERITE doit être dite : OU NOUS ACCEPTONS LA REPUBLIQUE OU NOUS LA REFUSONS PARCE QUE NOUS NE VOULONS PAS DES DROITS DE TOUS, NOUS NE VOULONS PAS QUE LES AUTRES AIENT DU TRAVAIL - ALORS QU'ON LEUR LAISSE CROIRE QUE NOUS VIVONS DANS LE MEME PAYS, QUE NOUS PARTAGEONS LE MEME DESTIN. Qu'on fasse donc une étude sociologique de la misère dans les quartiers nord et sud de Brazzaville.

L'Inde et le Pakistan ont fini par se séparer à cause de l'injustice et de l'incompatibilité à vivre ensemble. Récemment, le Soudan a été partitionné en Nord-Soudan et en Sud-Soudan. ON NE PEUT PAS ETRE CONTRE LA SCISSION ET VOULOIR QUE LE MOKONGO MEURT DE FAIM, DE SOIF, SANS EDUCATION, SANS SOINS. OUI, IL Y A DE LA SOUFFRANCE PARTOUT, MAIS EST-CE DANS LES MEMES PROPORTIONS ? Qu'on me comprenne bien : je suis un républicain, un VRAI, pas celui qui veut juste le pouvoir pour le sud ou pour le nord. Quand on choisit un modèle, on l'applique au mieux mais on ne l'utilise pas pour asservir ses propres compatriotes. En fait, aux siens, Sassou propose de se goinfrer avec les ressources et les richesses qui viennent du sud et aux sudistes, il leur demande de la boucler au risque de  les massacrer. Exactement ce que Hitler avait fait aux Juifs.

LE LION DE MAKANDA N'A PAS ENCORE REJOINT CEUX QUI VEULENT PARTITIONNER CE PAYS. QU'ON NE LUI DONNE PAS L'OCCASION DE DEVENIR L'UN DE CEUX-LA.

Le principe de l'égalité des droits est à la base de la république. Toute la planète terre constate le tribalisme exacerbé de monsieur Denis Sassou Nguesso qui estime que seuls ceux qui sont proches de lui ethno-régionalement ont le droit de VIVRE, c'est-à-dire, de travailler, de commander, de se soigner, de manger, de boire, d'avoir une vie normale. AUX AUTRES, IL NE LEUR PROPOSE QUE L'ESCLAVAGE VOLONTAIRE OU LA MORT. Tous les projets qu'il conçoit sont orientés ethniquement. Ce tribalisme finira par exaspérer même les démocrates que nous sommes car ce n'est pas supportable qu'un homme prenne la plus grande partie du Congo pour ses esclaves avec le seul choix de MOURIR EN SILENCE OU DE LECHER SON VIEUX POSTERIEUR. Même la colonisation a été obligée de lâcher du lest.

Quant aux pseudo-intellectuels qui parlent de "frustration ethnique" ou de "larbinisme", ils se croient des privilégiés parce qu'ils appartiennent à la race du SEIGNEUR. Le larbinisme n'a rien à voir avec le tribalisme éhonté qui se pratique au Congo, le larbin français ne laissera pas un autre Français mourir de faim parce qu'il vient de Corse. Qu'on arrête de nous ventiler des arguments de caniveau.

Le monde entier a laissé Adolf Hitler massacrer des millions de Juifs avant de se résigner à lui faire la guerre. Avant cela, il les a soumis à la faim en prenant leurs richesses. Aujourd'hui, la politique de Sassou est la même que celle d'Hitler. En guise de SS, il a son ethnie Mbochi à qui il a donné des armes pour massacrer leurs propres compatriotes. Quand on violente Miérassa et Boungouandza parce que non-Mbochis et qu'on ne touche pas les autres parce que Mbochis, vous constatez que nous avons plongé dans l'abomination. Même l'Allemagne a été divisée avant de se réunifier.

IL FAUDRA UN JOUR QU'ON NOUS DONNE NOTRE LIBERTE OU QU'ON NOUS MASSACRE TOUS. UN JOUR, ILS N'AURONT PLUS QUE CE CHOIX. JE REFUSE QU'ON ASSASSINE FROIDEMENT LES VRAIS CONGOLAIS POUR LES REMPLACER PAR DES ETRANGERS.

Mes frères, ne comptons pas sur les puissances du monde, celles-là mêmes qui ont laissé Hitler appliquer sa SOLUTION FINALE en l'aidant, en lui vendanrt du gaz, en lui donnant de l'argent comme ils arment Sassou aujourd'hui.

Vous avez vu comment François Hollande a autorisé Denis Sassou Nguesso à poursuivre le projet de colonisation du sud par le nord qui occupe toute la superstructure étatique. Quand ils ont voulu créer deux Etats au Soudan, ils ont commencé par poursuivre El Béchir. Alors, pourquoi protègent-ils Denis Sassou Nguesso ? Cette mascarade républicaine qui n'est que la poursuite de la mission coloniale de la France par des valets locaux doit s'arrêter.

TOUS LES CONGOLAIS SONT MIS AU DEFI DE PROUVER QUE LA REPUBLIQUE FONCTIONNE CHEZ NOUS, QUE DENIS SASSOU ACCORDE A TOUTE VIE HUMAINE DANS NOTRE PAYS LA MEME IMPORTANCE SELON QU'ELLE ETHNO-REGIONALEMENT PROCHE DE LUI OU PAS. PROUVEZ-LE OU TAISEZ-VOUS EN VOUS GOINFRANT DES RICHESSES DU PAYS MAIS NE NOUS PRENEZ PAS POUR DES IDIOTS.

La république n'existe pas. Elle qui est même boudée sur le papier puisque la Constitution ne vaut rien. DENIS SASSOU NGUESSO DEVRA ACCEPTER LE REFERENDUM D'AUTODETERMINATION DES POPULATIONS DU SUD QU'IL TUE DE MILLE ET UNE MANIERES OU ADMETTRE LA REPUBLIQUE ET LA PROUVER DANS LES FAITS. J'EN AI ASSEZ DE VOIR MOURIR MES COMPATRIOTES. ENTRE LA REPUBLIQUE, LA VRAIE, CELLE QUI OCTROIE LES MEMES DROITS ET LES MEMES DEVOIRS A TOUS, ET LA SCISSION, IL FAUDRA CHOISIR. SI VOUS REFUSEZ DE CHOISIR, COMME HITLER, DENIS SASSOU NGUESSO DOIT ASSUMER SA SOLUTION FINALE, SA HAINE DU MUKONGO ET NOUS TUER TOUS. C'EST TROP FACILE DE FAIRE COULER LE SANG ET LES LARMES DES "AUTRES" ETHNIES POUR UNE SIMPLE QUESTION DE DIFFERENCE ETHNO-REGIONALE.

Nous refusons l'esclavage de nos frères, la prostitution de nos soeurs, la mort par manque de nourriture et de soins de nos petits-frères. Nous refusons de voir les populations Kongos être remplacées par des étrangers qui occupent des quartiers entiers de nos villes. LE LION A RUGI. PLUS JAMAIS IL NE SE TAIRA.

LA VRAIE REPUBLIQUE OU LA SCISSION : IL FAUT CHOISIR !

LION DE MAKANDA, MWAN' MINDZUMB', MBUTA MUNTU

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 17:36
Partager cet article
Repost0

PrÉSentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles RÉCents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg