Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2021 7 24 /01 /janvier /2021 14:26

Je m'insurge ici contre le mépris subi par des Congolais de la part d'un étranger - en l'occurrence, UN MALIEN, en tant que Congolais et en tant que Vili car il se trouve que j'ai du sang vili. Pourquoi ? Parce que la terre est TOUT pour un peuple. Quand on vous prend vos terres, vous n'êtes plus rien ; quand des étrangers vous prennent vos terres, l'ordre des choses s'inverse : VOUS DEVENEZ LES ÉTRANGERS DANS VOTRE PROPRE PAYS ET LES ÉTRANGERS DEVIENNENT LES VRAIS HABITANTS ET PROPRIÉTAIRES DU PAYS. ET, AU FIL DU TEMPS, VOS ANCÊTRES PASSENT À L'OUBLI. VOUS AVEC.

 

La bataille pour la terre, c'est la bataille même de la vie pour la conservation de la vie. MÊME UNE FOURMI DÉFEND SON TERRITOIRE ! Tous les animaux défendent par ailleurs leurs territoires.

 

Sans terre, il n'y a plus de vie, juste de la servitude. Quand les étrangers prennent un pays, ils dépossèdent les fils du ntsi de leurs terres les transformant en parias. LE VRAI HABITANT D'UN PAYS EST CELUI QUI EN POSSÈDE LA TERRE ! C'est pour cela qu'il faut vendre la terre avec discernement. En disant ceci, je m'adresse aux Mfumu ntoto et à notre ethnie-Etat...

 

J'avais écrit qu'un jour, les Congolais deviendront étrangers chez eux, ma parole prophétique a longtemps été vérifiée. Et ce que je dénonce ici en est une des manifestations.

 

C'est une chose inimaginable au Mali : qui peut croire que les Maliens et leur État laisseraient un Congolais détruire 300 maisons de Maliens dans un village malien ? Pourtant, la chose est possible au Congo ! Un Malien se présente comme propriétaire de terres vilies et s'arroge le droit de détruire 300 maisons - sans que les familles ne s'y opposent. Quelle lâcheté ! Si vos maisons ont été détruites et que vous êtes toujours vivants, il n'y a que trois hypothèses :

- vous n'étiez pas là quand les bulldozers dépêchés par le Malien sont passés raser le travail de toute une vie, l'héritage de vos enfants ;

- ou vous êtes sortis des maisons en lâches car si vous étiez restés dans vos maisons, jamais les bulldozers n'auraient osé les détruire.

- on vous a fait sortir de force de vos maisons et vous n'avez opposé aucune résistance car si vous aviez résisté vaillamment, personne n'aurait pu vous sortir de vos maisons.

Qoui qu'il en soit, dans cette affaire, des questions restent sans réponse comme celles-ci : comment le Malien Nangadou a-t-il fait pour devenir propriétaire de tout un village vili ? Qui lui a vendu la terre de vos ancêtres ? Depuis quand étiez-vous sur ce domaine ? Quand a-t-il été vendu ?

 

Je suis en colère que 300 familles, soit près de 1500 personnes, laissent un étranger détruire leurs maisons au point où ils sont obligés de dormir à la belle étoile ! Bon sang ! Même si nous avons un étranger à la tête du pays, ce n'est pas une raison pour laisser un étranger faire la loi dans vos villages ! Comment ce Malien est-il devenu propriétaire de vastes domaines dans un village vili ? Qui lui a vendu ces terres ? Un Vili cupide ? Voilà, ce que je dénonce depuis longtemps : le fait que les Mfumu ntoto bradent les terres de notre pays à des étrangers - SANS EN MESURER LES CONSÉQUENCES ! Il y a des choses plus importantes que l'argent ; la terre en est une. Ces cupides de Mfumu ntoto ont une grande responsabilité. Cette institution doit disparaitre car la terre du Congo - notamment celle de nos terroirs, ne peut pas appartenir à quelques individus. Les paysans doivent tirer les leçons de cette histoire et renier l'autorité des Mfumu ntoto réhabilitée par la conférence nationale  du début des années 90, une erreur que l'État congolais doit rectifier.

 

Nous demandons par ailleurs à monsieur Denis Sassou Nguesso, l'empereur du Congo, de rectifier l'insulte subie par les habitants de Mboukou Libouali : le Malien doit être condamné à dédommager les habitants de ce village et surtout, vu le crime contre l'humanité qu'il a commis, lui signifier la perte des domaines qu'il a acquis frauduleusement. Notre pays doit appliquer aux étrangers le même traitement que nous aurions pu subir chez eux. On voit comment les Libanais, les Chinois, les Ouest-Africains font la loi dans notre pays. SI L'EMPEREUR DENIS SASSOU NGUESSO AVAIT UN PEU D'HONNEUR, IL AURAIT COMPRIS QUE C'EST SON POUVOIR IMPÉRIAL QUE LES ÉTRANGERS NE RESPECTENT PAS ! S'IL ÉTAIT CRAINT ET RESPECTÉ PAR LES ÉTRANGERS, JAMAIS ILS N'OSERAIENT FAIRE CE QU'ILS FONT AU CONGO.

 

Certes, un empereur d'origine étrangère ne peut que favoriser des étrangers mais il y a des limites : les étrangers ne doivent jamais avoir plus d'autorité que celui-ci. D'accord : il ne s'agit que de Vilis et non de Mbochis, l'ethnie d'adoption de Denis Sassou Nguesso mais il a épousé une femme de père Vili ! Comment Antoinette Sassou Nguesso née Tchibota peut-elle être insensible à une injustice subie par les membres de son ethnie paternelle ? 

 

L'élection présidentielle arrive. Il faudra qu'après avoir subi une humiliation de cette sorte que les Vilis se déplacent pour aller voter Denis Sassou Nguesso - contre 2000 francs CFA et un t-shirt ! Il ne faudra pas prendre le risque d'attraper la Covid-19 pour aller plébisciter un dictateur ! Nous savons tous que pour l'empereur, une élection présidentielle n'est qu'une formalité, une farce, une comédie. En protestation contre toutes les injustices que les Vilis subissent sur leurs terres, s'ils doivent forcément sortir pour aller voter, alors qu'ils votent pour le seul candidat un peu potable, le moins souillé de tous. 

 

Nous demandons aux paysans vilis ayant perdu leurs maisons de prendre leurs responsabilités 

1) en reconstruisant leurs maisons à  leurs emplacements initiaux ;

 

2) qu'ils attaquent et détruisent tout engin qui oserait venir sur les terres de leurs ancêtres détruire leurs maisons, leurs villages ou leurs plantations ;

 

3) qu'ils empêchent que le Malien construise un immeuble ou envisage quelque activité sur la terre de leurs ancêtres et cela, PAR TOUS LES MOYENS ;

 

4) s'ils savent où le Malien habite, qu'ils aillent exercer la vendetta en détruisant sa maison comme il a détruit les leurs ;

 

5) ils doivent s'en prendre au Mfumu ntoto qui a vendu la terre de leurs ancêtres en le chassant, lui et sa famille, s'il habite le village.

 

Il faut que les Vilis comprennent qu'ils sont victimes de leur lâcheté et de la cupidité de leurs Mfumu ntoto qui vont jusqu'à vendre des domaines entiers contenant des villages à des étrangers ! C'est inacceptable ! Ils doivent se montrer plus courageux car se plaindre sans réagir est le propre du lâche. CELA A TROP DURÉ : IL VOUS FAUT RÉAGIR ! Contre la cupidité des Mfumu ntoto, ils ne sont pas non plus démunis : COMMENT UN INDIVIDU OU UNE FAMILLE PEUVENT-ILS SE PROCLAMER PROPRIÉTAIRES DE LA TERRE DE TOUS ? Un nfumu ntoto n'est pas un dieu : il n'a pas créé la terre pour s'en réclamer seul propriétaire. Il faut lutter contre la dictature des Mfumu ntoto. LA TERRE NE LEUR APPARTIENT PAS !

 

Il faut désormais éviter que des étrangers deviennent propriétaires de la terre du Congo car si vous vous mettez à vendre toutes les terres du Congo - même celles de nos villages  - à des étrangers, où habiteront demain vos propres enfants ? Les terres de nos terroirs ne doivent plus être vendues à des étrangers. Pour cela, la dictature de Mfumu ntoto doit s'arrêter. Remarquez qu'au nord, on n'assiste pas à pareils scandales. JAMAIS LES MBOCHIS NE VENDRAIENT UN DE LEURS VILLAGES À UN ÉTRANGER ET JAMAIS ILS N'ACCEPTERAIENT QU'UN MALIEN DÉMOLISSE DES CENTAINES DE MAISON À EDOU OU À OYO ! Et ils ont raison de ne pas laisser des étrangers s'approprier la terre de leurs ancêtres !

 

Les Vilis doivent changer et mieux défendre ce qui est leur patrimoine. Ils doivent se battre pour leurs intérêts. C'est parce que les étrangers ont constaté leur lâcheté qu'ils se permettent de les chasser des terres de leurs ancêtres.

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg