Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2020 4 04 /06 /juin /2020 20:39

Le scandale de l'assassinat de George Floyd a ébranlé l'Amérique. Chauvin, le policier leucoderme qui, la main dans la poche, a appuyé son genou sur son cou pendant près de neuf minutes, savait pertinemment que cela allait provoquer sa mort. Il a fixé les gens qui le filmaient, les mains dans les poches, sûr de son impunité. Il a gardé son genou trois minutes de plus alors qu'il était mort - même si la presse leucoderme américaine estimait qu'il était juste évanoui. Un crime pour rien - puisque le billet de 20 dollars pour lequel il avait été arrêté était vrai. Il a fallu attendre avant de voir le meurtrier de sang froid Chauvin se faire arrêter et il a encore fallu que toute l'Amérique s'emballe pour qu'on arrête ses trois complices policiers. Quant à Chauvin, son crime est passé d'homicide involontaire de premier degré à meurtre involontaire - pour lui éviter la chaise électrique. C'est la première fois que cela arrive qu'un "Blanc" se fasse qualifier de meurtrier pour avoir assassiné un "nègre". Chauvin sera probablement le premier policier leucoderme américain à prendre quarante ans pour le meurtre d'un être inférieur. Il doit être étonné que cela tombe sur lui alors que les policiers tuent des nègres avec des balles dans le dos sans endurer la prison.

 

Donald Trump, le raciste président américain, s'est fendu de ses tweets habituels allant jusqu'à se brouiller avec les réseaux sociaux. Même l'armée qu'il voulait envoyer en guerre contre le peuple américain l'a défié en refusant de lever l'arme contre les manifestants, arguant que la constitution américaine le permettait. La foule a manifesté devant la maison blanche. Il fallait montrer qu'il n'était pas bunkerisé. Il va donc se permettre une sortie vers l'église des présidents en prenant une photo où il brandit la Bible, sa BIBLE - sans dire un mot. Nous allons essayer de décrypter le sens de ce geste.

Le premier à brandir une Bible fut un Juif américain qui comme argument à ce qui se passe en Palestine a levé sa Bible en expliquant que c'était elle qui scellait la légitimité d'Israël sur ce territoire - parce que c'était écrit dans la Bible qui avait consigné le droit divin. Le dieu personnel des Juifs, un personnage raciste, leur avait donné le pays qui va entre l'Égypte et l'Euphrate à son peuple "élu".  D'ailleurs, il est écrit que tout territoire où le Juif pose le pied lui appartient. Les Juifs ne suivent pas le droit humain mais d'abord le droit "divin". Même si nous savons que la Bible n'a rien de divin - mais juste à voir avec les aspirations de domination totale d'un petit peuple mauvais, ennemi de l'humanité, ces monstres y croient mordicus.

 

J'ignore si Donald Trump a des origines juives mais son racisme et son soutien à Israël à tort et à travers sont évidents. Cet homme a envoyé un message aux gouverneurs américains en les traitant de faibles face aux manifestants contre l'assassinat de George Floyd, leur conseillant plutôt d'être DOMINATEURS.

 

En brandissant la Bible, Donald Trump aussi légitime  ce qui se passe aux États-Unis par le faux droit divin qui institue l'inégalité entre les hommes. L'église a trouvé que l'esclavage était justifié par le faux dieu raciste de la Bible.

 

1) Même si l'homme a été créé à l'image de dieu (Genèse 1 : 27), selon la Torah juive, partie de la Bible chrétienne, les esclavagistes estiment que le Blanc est supérieur et que le Nègre inférieur. Les Juifs vont jusqu'à estimer qu'ils sont les seuls à se prévaloir du titre d'êtres humains dans leur Talmud, les autres étant des animaux ou des insectes (Goyim). Certains Juifs ont même inventé le concept de "préhumains" pour expliquer que la création humaine commence par eux - ce qui est farfelu comme théorie. Cependant, nous voyons où ce genre de théorie satanique conduit le monde car ces croyances-là sont esclavagistes et conduisent à la manifestation d'une cruauté qui se justifie au nom d'un faux dieu raciste inventé par un petit peuple de psychopathes ;

 

2) la Bible dit clairement que les Juifs peuvent tuer, massacrer les "nègres" et les non Blancs. On peut tout leur prendre, biens, terres - sans le moindre scrupule. Toute l'histoire des conquêtes le prouve ;

 

3) le faux dieu juif a autorisé l'esclavage : même le Juif pouvait être esclave d'un autre Juif forcé de le libérer après sept ans (jubilé). C'est donc légitime de le pratiquer et de disposer de la vie de l'esclave non juif comme on l'entend. IL N'EST DONC PAS ÉTONNANT QUE LES JUIFS AIENT FINANCÉ ET PARTICIPÉ ACTIVEMENT À LA DÉPORTATION DES MÉLANODERMES  ;

 

4) les Nègres ont été maudits par le faux dieu juif à être les esclaves des esclaves (des Juifs). Il vous suffit de comprendre que derrière la malédiction inventée de Cham, c'est toute la race noire qui est maudite. Dans l'esprit du Juif chauffé à vif par la Torah et le Talmud, il y a le Juif, le Blanc, les autres races, et enfin les "nègres" à la dernière place - alors que nous sommes en vérité à la première place pour avoir été créé les premiers. IL EST DONC FAUX DE DIRE QUE NOUS SOMMES LES HOMMES DE COULEUR CAR NOUS SOMMES LA RÉFÉRENCE, LE REPÈRE ET LE POINT ZÉRO DE LA CRÉATION. LES HOMMES DE COULEUR, CE SONT LES AUTRES ET NON NOUS. C'est une inversion des valeurs comme cela est souvent pratiqué par les puissances du monde. L'HOMME, LA CRÉATURE PREMIÈRE HUMAINE VÉRITABLE, ORIGINELLE, C'EST NOUS, LES BENA NTEMO. Les autres se sont différenciés de nous. Ce sont eux les hommes de couleur, pas nous. Le noir n'est pas une couleur mais le spectre total de la lumière. C'est pour cela que notre véritable nom est BENA NTEMO au pluriel et MWANA NTEMO au singulier.

 

C'est cela qu'exprime le bras levé de Donald Trump brandissant la Bible, le symbole de la supériorité du droit divin sur le droit humain. C'est aussi sur la base de la supériorité du droit divin qu'il proclame Jérusalem comme capitale du peuple juif et qu'il ordonne le vol des territoires de la Cisjordanie aux Palestiniens.

 

On ne doit pas se faire d'illusions : il y aura d'autres George Floyd aux États-Unis et ailleurs, en Europe, en Chine, en Inde, en Arabie Saoudite, en Libye, partout où les hommes ont moins de mélanine que les Kamites. Nous sommes détestés par tous les autres. Hélas, l'Afrique n'a pas les moyens de défendre les hommes à la peau noire car c'est un continent faible, pauvre bien que riche en ressources et dominé.

 

Lors des tueries des journalistes de Charlie Hebdo, en France, on a vu tous les présidents africains, esclaves de l'Hexagone, aller défiler à Paris. Pour la mort de George Floyd, silence absolu. Personne ne défend le nègre. Même pas le nègre qui en acceptant les livres saints étrangers, a accepté sa place d'inférieur, sa place d'esclave. Les autres ne changeront pas car l'idéologie religieuse leur donne un pouvoir sur nous ; c'est à nous de changer et pas autrement.

 

MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,

LION DE MAKANDA,

MWAN' MINDZUMB'

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg