Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mai 2020 1 18 /05 /mai /2020 10:16

Monsieur Taki,

bonjour.
Vous me demandez si l'Afrique peut récupérer sa culture. A mes yeux, la question la plus importante de toutes depuis que l'Afrique est plongée dans les chaînes du "modernisme". C'est très difficile de revenir à nos cultures ancestrales car nous sommes dépendants d'autres cultures qui ont été  dominantes et qui dominent  toujours les nôtres. Dépendants parce que nous consommons tout ce qui vient de l'étranger : éducation, religion, identité, culture, systèmes politiques, paradigme de santé, modèle de développement. Dans la nature qui est le livre de NZAMBI KALÛNGA, le VRAI CRÉATEUR, c'est un cas unique. Dans ce contexte, nous sommes cernés de toutes parts. Même ce que nous mangeons ou portons vient de l'étranger.
 
Nos ancêtres étaient eux-mêmes quand ils ne dépendaient de personne, produisaient leurs propres cultures et organisaient leur existence sans rien attendre de personne. Ils vivaient en bonne intelligence avec la nature et respectaient les autres êtres vivants. Le modèle que les fils des Ténèbres sont venus nous imposer est un modèle destructeur, esclavagiste. La terre est ravagée de toutes parts et l'homme est esclave de l'homme - même si cet esclavage est désormais nommé autrement. Les ennemis de l'humanité ne se gênent pas de dire ouvertement qu'ils veulent asservir l'humanité au nom d'une fausse divinité qui n'est que la projection de leurs mauvais penchants et de leur folie satanique.
 
 
Pour récupérer notre culture, il nous faut d'abord récupérer nos identités et valoriser nos cultures à nos enfants dès la naissance. Or, nous éduquons nos enfants à ressembler, à obéir et à se sentir inférieurs aux Occidentaux, aux Asiatiques, bref, à tout ce qui a peu de mélanine sur l'épiderme.
 
 
Les traîtres à cette cause, ce sont nos propres frères d'abord car ils pactisent avec ceux qui nous méprisent et nous haïssent. Dès le début, ce fut le cas.
 
Pour faire un pas dans cette direction, il faut des hommes politiques nouveaux, des visionnaires, des prophètes pour réintroduire ce que j'appelle la religion du KIKULU. Hélas, dès qu'un homme de cette trempe apparaît, il se fait assassiner par une ou des mains noires au service des puissances étrangères qui corrompent ou tiennent nos hommes politiques.
 
 
Les Kamites sont les seuls à accueillir leurs ennemis, ceux qui projettent de les tuer, avec le sourire, une assiette de cacahuètes à la main - alors qu'ils savent combien leurs hôtes sont mauvais. Nous devons commencer par enseigner notre histoire à nos enfants - pour qu'ils sachent QUI est leur ennemi, QUI est celui qui les empêche d'être à la ressemblance de leurs ancêtres. En effet, partout dans la nature, les espèces vivantes ressemblent à leurs ancêtres. Le buffle d'aujourd'hui agit comme le tout premier buffle. Le lion comme le premier lion. L'abeille comme la première abeille. Nous, BENA NTEMO, sommes les seuls à ne pas vivre à l'instar de nos ancêtres - de sorte que notre plus grand combat est de redevenir nous-mêmes. 
 
Les tortues viennent toujours pondre là où elles sont nées - c'est-à-dire, là où les premières tortues ont donné la vie. Nous avons perdu la mémoire. C'est la première chose à récupérer. Nous devons refuser que ce soient les étrangers qui nous disent qui nous sommes. Nous ne sommes pas des Noirs. Il faut refuser cette considération insultante, raciste et diminuante. Nous sommes les BENA NTEMO, les fils de la lumière divine car la couleur de notre peau est le résultat du fait qu'elle absorbe TOUTE la lumière VIVANTE du soleil. Or, c'est cette lumière qui est la matrice de la vie sur terre. C'est donc l'expression physique de la lumière divine. Notre peau est ainsi la plus belle, la plus adaptée à la vie sur terre, la mélanine qu'elle contient étant une substance divine. C'est en cela que nos ancêtres rendaient un culte au soleil comme le symbole visible du Créateur visible. Sans le soleil, il n'y aurait pas de vie sur terre. C'est pour cela que nous ne sommes pas des "Noirs" mais des filles et des fils de la lumière divine. Nous sommes les BENA NTEMO. Commencer par l'admettre est la première marche vers la résurrection du MUNTU VÉRITABLE que nous avons égaré au-dedans de nous.
 
Le chemin vers la récupération de notre identité profonde sera long si nous prenons un chemin long mais il peut être court si nous choisissons le chemin de la résurrection intérieure.
 
 
MBUTA NE NKOSSI ZA MAKANDA,
LION DE MAKANDA,
MWAN' MINDZUMB'
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : JOURNAL D'ACTUALITES ANIME PAR LE LION DE MAKANDA. SITE WEB DES DEMOCRATES CONGOLAIS COMBATTANT LA DICTATURE SASSOU NGUESSO
  • : Journal d'actualités sur le Congo-Brazzaville administré par le LION DE MAKANDA (LDM) pour les démocrates patriotes du Congo-Brazzaville œuvrant pour le retour de la démocratie perdue en 1997. Nous nous battons par amour avec les mots comme armes et le Web comme fusil.
  • Contact

STATISTIQUES

 

D.N.C.B. : PLUS DE 15.000.000 DE PAGES LUES ***, PLUS DE 10.000.000 VISITEURS DE UNIQUES, *** PLUS DE 3000 ARTICLES, *** 517 ABONNES A LA NEWSLETTER, *** PLUS DE 2500 COMMENTAIRES... 

Recherche

MESSAGE&RADIO&TV DU JOUR

LDM_SWING.gif

                                               

VIDEO DU JOUR

 

 



Articles Récents

IMAGES

SassouKadhafi.jpgBonobo-copie-1.jpgBedieOuattara.jpg4lions-drinking.jpgBernard-Kouchner-Nicolas-Sarkozy-Mouammar-Kadhafi-1.jpgchemindefer-1-.jpgbrazza_la_poubelle.jpgChristel-Sassou.JPGchiracsassou3.jpgedouoyo1.jpglisb1-1.jpgbrazza-la-poubelle-1.jpgplissouba3.jpgdebrazza.jpg